5 349.30 PTS
-0.15 %
5 355.0
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 267.01
-0.16 %
DAX PTS
13 103.56
+0.27 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+1.20 %
Nikkei PTS
22 553.22
-0.62 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Les valeurs "classiques" en vedette

| AOF | 218 | Aucun vote sur cette news
Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Les valeurs "classiques" en vedette
Credits  ShutterStock.com


Les marchés actions américains devraient débuter la semaine en ordre dispersé. Les valeurs traditionnelles sont soutenues par les résultats trimestriels globalement solides de multinationales comme Caterpillar, McDonald’s, United Technologies ou encore Dupont. L’heure est à l’accalmie en revanche sur le secteur technologique après une semaine dernière fructueuse. Les investisseurs pourraient rester prudents dans l’attente de la fin de la réunion de la Fed, demain à 20h. Vers 15h, les futures sur S&P500 gagnent 0,4% à 2 477 points tandis que ceux sur Nasdaq cèdent 0,04% à 5 931 points.



 Hier à Wall Street


Les marchés actions américains ont clôturé en ordre dispersé. Dans un journée calme, où les ventes de logements neufs au mois de juin ont déçu, les investisseurs ont attendu la réunion de la politique de monétaire de la Fed qui se déroulera mardi et mercredi. Du coté des publications, Halliburton a fortement baissé malgré des résultats trimestriels supérieurs aux attentes tandis qu'Hasbro a dévoilé un chiffre d'affaires décevant et a perdu près de 10%. Le Dow Jones terminé en baisse de 0,31% à 21 513,17 points et le Nasdaq en hausse de 0,36% à 6 410,81 points.

Les chiffres macroéconomiques


L'indice S&P/Case-Shiller, qui mesure l'évolution des prix des maisons dans les 20 principales agglomérations américaines, a progressé de 5,7% au cours de la période de trois mois close fin mai. L'indice a progressé de 5,6% en mai sur un an, comme en avril.

L'indice de confiance du consommateur pour juillet sortira enfin à 16h

Les valeurs à suivre



GENERAL MOTORS
General Motors a enregistré au deuxième trimestre un bénéfice net de 1,7 milliard de dollars, représentant 1,09 dollar par action, contre un bénéfice net de 2,9 milliards de dollars pour 1,81 dollar par action, un an plus tôt à la même époque. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action s'est élevé à 1,89 dollar, dépassant de 20 cents le consensus. Son chiffre d'affaires a diminué de 1,1% à 37 milliards de dollars, en deçà des attentes du marché à 40,3 milliards.

BIOGEN
Biogen a publié des résultats trimestriels supérieurs aux attentes. Au deuxième trimestre, le bénéfice net de la première biotech américaine a reculé de 18% à 863 millions de dollars, ou 4,07 dollars par action. Hors éléments exceptionnels, le BPA est ressorti à 5,04 dollars, contre un consensus de 4,37 dollars. Le chiffre d'affaires a progressé de 6,6% à 3,08 milliards. Les analystes tablaient sur 2,81 milliards. Fort de ces résultats et de l'adoption plus rapide que prévu aux Etats-Unis de Spinraza, un traitement contre l'atrophie musculaire, le groupe a relevé ses prévisions annuelles.

MCDONALD'S
Le numéro un mondial de la restauration rapide McDonald’s a présenté des résultats meilleurs que prévu au deuxième trimestre. Son bénéfice net a augmenté de 28% à 1,395 milliards de dollars, soit 1,70 dollar par action. Ce dernier est supérieur de 8 cents au consensus FactSet. Le chiffre d’affaires a reculé de 3% à 6,05 milliards de dollars, surpassant la encore les attentes : 5,96 milliards de dollars. Cette baisse s’explique par sa stratégie de « refranchisation ». A données comparables, l'activité a progressé de 6,6% alors que le marché attendait une hausse de 4%.

ELI LILLY
Eli Lilly & Co a réalisé au deuxième trimestre 2017 un résultat net en hausse de 35% à 1,01 milliard de dollars, ou 95 cents par action. Hors éléments exceptionnels, le BPA ajusté s'est établi à 1,11 dollar, au-dessus du consensus qui le donnait à 1,05 dollar. Le chiffre d'affaires a progressé de 8% à 5,82 milliards. Les analystes tablaient sur 5,59 milliards. Le groupe pharmaceutique américain a bénéficié de la demande pour ses nouveaux médicaments. Pour 2017, le groupe table sur un BPA ajusté compris entre 4,1 et 4,2 dollars. Wall Street visait jusque là 4,12 dollars.

MICHAEL KORS
Le groupe américain de mode Michael Kors a annoncé le rachat de Jimmy Choo pour 896 millions de livres (un milliard d'euros). Michael Kors paiera 230 pence par action Jimmy Choo en numéraire, soit une prime de 36,5% par rapport au cours de Bourse du chausseur avant l'annonce de sa mise en vente en avril. Cette acquisition devait lui permettre de redonner de l'élan à son enseigne dont les ventes marquent le pas aux Etats-Unis.

UNITED TECHNOLOGIES
Le groupe industriel diversifié United Technologies a relevé ses objectifs 2017. Il vise désormais un bénéfice par action ajusté de 6,45 à 6,60 dollars contre de 6,30 à 6,60 dollars auparavant. Les revenus sont prévus entre 58,5 et 59,5 milliards de dollars, en croissance organique de 3% à 4% contre 57,5/59 milliards de dollars et 2%/4%, selon la précédente prévision. United Technologies est plus optimiste grâce à ses performances au premier semestre et à ses prévisions pour le reste de l'année.

CATERPILLAR
Caterpillar a dévoilé des résultats meilleurs que prévu et relevé ses objectifs annuels. Le numéro un mondial des engins de terrassement et de matériel minier a enregistré au deuxième trimestre un bénéfice net de millions de 802 dollars, représentant 1,35 dollar par action, contre un bénéfice net de 550 millions de dollars pour 93 cents par action, un an plus tôt à la même époque. Hors coûts de restructuration, le bénéfice par action s’est élevé à 1,49 dollar, dépassant de 23 cents le consensus.

ANADARKO PETROLEUM
La société pétrolière Anadarko Petroeleum a présenté des résultats inférieurs aux attentes. Elle a enregistré au deuxième trimestre un perte nette de 415 millions de dollars ou 76 cents par action, contre une perte nette de 692 millions de dollars représentant 1,36 dollar par action, un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, la perte par action est ressortie à 77 cents, à comparer avec un consensus FactSet de -36 cents. Anadarko Petroeleum va réduire ses investissements annuels de 300 millions de dollars.

DUPONT
Le groupe chimique américain DuPont, sur le point de fusionner avec Dow Chemical, a fait mieux que prévu au deuxième trimestre. Son bénéfice net a pourtant reculé de 15,5% à 862 millions de dollars, soit 99 cents par action. Corrigé des éléments exceptionnels, il a dépassé de 9 cents le consensus Thomson Reuters en s’élevant à 1,38 dollar. Les revenus ont augmenté d’un peu plus de 5% à 7,42 milliards, la où le marché anticipait 7,29 milliards. La fusion avec Dow Chemical est attendue en août.

ALPHABET (Google)
Alphabet, société-mère de Google, a dévoilé hier soir des résultats au titre du deuxième trimestre pénalisés par une charge liée à l’amende de 2,7 milliards de dollars infligée par la Commission de Bruxelles. La célèbre firme Internet a généré sur cette période un bénéfice net de 3,524 milliards de dollars, soit 5,01 dollars par action, à comparer avec 4,877 milliards de dollars, soit 7 dollars par action, un an plus tôt. Hors exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti à 8,90 dollars.





source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

Le conseil d'administration de SoLocal Group a pris acte de la démission de Monica Menghini et a décidé, sur proposition du comité des nominations, de coopter Marie-Christine Levet en qualité…

Publié le 15/12/2017

En prévision de son départ de Wendel le 31 décembre prochain, Frédéric Lemoine a présenté sa démission du conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 31 décembre 2017. En…

Publié le 15/12/2017

André François-Poncet remplace Frédéric Lemoine au Conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 1er janvier 2018   Neuilly-sur-Seine, le 15 décembre…

Publié le 15/12/2017

L'objectif d'Immobilière Dassault est de lancer un projet de restructuration de ce bâtiment

Publié le 15/12/2017

Immobilière Dassault a finalisé l'achat d'un immeuble situé au 16 rue de la Paix, Paris 2ème, dont elle avait annoncé avoir signé une promesse le 23 octobre dernier. Il est rappelé que cet…

CONTENUS SPONSORISÉS