En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 780.30 PTS
+0.55 %
4 781.5
+0.59 %
SBF 120 PTS
3 796.37
+0.53 %
DAX PTS
10 801.28
+0.56 %
Dowjones PTS
23 870.18
+0.82 %
6 558.22
+1.03 %
1.144
+0.60 %

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Les tensions commerciales se stabilisent, le rebond s'annonce

| AOF | 230 | Aucun vote sur cette news
Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Les tensions commerciales se stabilisent, le rebond s'annonce
Credits  ShutterStock.com


Le rebond se profile à Wall Street après trois séances de franche baisse sur fond d'escalade protectionniste entre la Chine et les Etats-Unis. Après les annonces des derniers jours, chacun des deux gouvernements répondant à l'autre en promettant des droits de douane supplémentaires, les choses s'apaisent : aucune nouvelle "amabilité" n'a semble-t-il été échangée depuis plusieurs heures... D'ailleurs, le dollar et les taux longs américains se stabilisent alors qu'ils avaient réagi à la montée des tensions. Du côté des entreprises, FedEx et Oracle ont publié. Les futures gagnent 0,46% sur le DJ.

Hier à Wall Street

Wall Street a enchainé sa troisième séance de baisse hier, toujours pénalisé par la surenchère protectionniste entre la Chine et les Etats-Unis. Donald Trump souhaite taxer 200 milliards de dollars d'importations chinoises supplémentaires, après les 50 milliards visés vendredi, et Pékin promet des mesures de rétorsion. Dans ce contexte, les investisseurs ont cédé au classique "flight to quality" favorable aux obligations souveraines US ou allemandes et au dollar. Le Dow Jones a perdu 1,15% à 24 700,21 points et est désormais en négatif (-0,5%) depuis le début de l'année. Le S&P a lâché 0,4%.

Les chiffres macroéconomiques

Aux Etats-Unis, à 16h, les investisseurs prendront connaissance des reventes de logements en mai.

Les valeurs à suivre

FEDEX

FedEx a dévoilé un bénéfice net supérieur aux attentes au quatrième trimestre de son exercice fiscal clos fin mai. Il a progressé de 10,8% à 1,13 milliard de dollars, soit 4,15 dollars par action. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice net par action s'est établi à 5,91 dollars alors que le consensus Thomson Reuters tablait sur 5,71 dollars. Le chiffre d'affaires a grimpé de 10,2% à 17,3 milliards de dollars, conformément aux attentes. Pour l'exercice en cours, FedEx table sur une hausse d'environ 9% de son chiffre d'affaires contre une hausse de quelque 6% attendue jusqu'ici par le marché.

GENERAL ELECTRIC
General Electric (GE) sortira de l’indice Dow Jones à partir du 26 juin prochain, a indiqué hier soir la société S&P Dow Jones Indices. Il sera remplacé par la chaîne de pharmacies Walgreens Boots Alliance. General Electric était un membre originel de l’indice. Actuellement, le groupe connaît d’importantes difficultés financières. Ainsi, fin mai, le directeur général de GE, John Flannery, n’a pu s’engager à garantir le maintien du dividende en 2019. Il a également indiqué que régler les problèmes des différentes divisions du groupe prendrait du temps.

ORACLE
Oracle a fait état d'une croissance de 5% de son bénéfice net au quatrième trimestre 2017/2018 clos fin mai, à 3,4 milliards de dollars ou 82 cents par action. En données ajustées, son bénéfice par action a atteint 99 cents. Le chiffre d'affaires trimestriel d'Oracle, de son côté, a augmenté de 3% à 11,25 milliards de dollars. Le consensus Thomson Reuters était à 94 cents par action et 11,19 milliards. Les analystes soulignent par ailleurs qu'Oracle a modifié le reporting de ses résultats et ne présente plus ses performances dans le cloud de manière aussi précise qu'avant.

STARBUCKS
Starbucks a indiqué à l'occasion d'une mise à jour de sa stratégie qu'il vise une croissance de 1% de ses ventes à magasins comparables au troisième trimestre entamé début mai. Par ailleurs, le groupe a annoncé une hausse de 10 milliards de dollars de la rémunération de ses actionnaires à l'horizon 2020 : Starbucks vise 25 milliards d'euros de dividendes et autres rachats d'actions contre 15 milliards en novembre dernier. A court terme, la chaine de cafés va augmenter de 20% son dividende trimestriel.

WALT DISNEY/21ST CENTURY FOX
Walt Disney a relevé de 28 à 38 dollars par action son offre de rachat de 21st Century Fox, six jours après que Comcast a dévoilé une offre à 35 dollars par titre du groupe de médias de la famille Murdoch. Surtout, Disney propose aux actionnaires de Fox de recevoir soit du cash soit des titres en échange de leurs actions. Ces derniers recevront donc des actions Disney pour une valeur de 38 dollars pour chaque titre 21st Century Fox si le cours moyen de Walt Disney à la clôture de l'opération évolue entre 93,53 et 114,32 dollars.





source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/12/2018

Foncière INEA a annoncé l’acquisition du Presqu’Ile, un immeuble de bureaux situé dans le quartier innovant de la presqu’île Bouchayer-Viallet à Grenoble. Il s’agit de son premier…

Publié le 19/12/2018

Rien ne va plus pour DIA (Distribuidora de Alimentacion) ...

Publié le 19/12/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 19/12/2018

GSEZ Airport, filiale de Gabon Special Economic Zone (GSEZ), fruit d'un partenariat public-privé entre Olam International, la République gabonaise et...

Publié le 19/12/2018

La Commission européenne a délivré une autorisation de mise sur le marché de Dengvaxia, le vaccin de Sanofi contre la dengue. L'autorisation suit la recommandation émise le 18 octobre 2018 par le…