En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 333.53 PTS
+0.53 %
5 336.50
+0.60 %
SBF 120 PTS
4 282.64
+0.57 %
DAX PTS
12 219.10
+0.46 %
Dowjones PTS
25 162.41
-0.54 %
7 354.66
+0.00 %
1.137
+0.21 %

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Les marchés lèvent le pied

| AOF | 319 | Aucun vote sur cette news
Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Les marchés lèvent le pied
Credits  ShutterStock.com


Les marchés actions américains sont attendus en baisse, les investisseurs sont tentés de prendre une partie de leurs bénéfices après les nouveaux records décrochés vendredi par Wall Street. Dans ce cadre, la hausse, légèrement inférieure aux attentes, des dépenses des ménages en décembre ne devrait pas modifier la tendance. Au chapitre des valeurs, Apple continue d'affronter des rumeurs sur la mévente de son iPhone X. Côté fusions-acquisitions, Keurig a annoncé le rachat de Dr. Pepper. Vers 15h, les futures sur S&P500 et Nasdaq 100 cèdent 0,33% à 2 865 points et 0,3% à 7 009 points.

 

Vendredi à Wall Street

Si le rally de début d'année a perdu de sa vigueur en Europe, il reste sur une dynamique soutenue aux Etats-Unis. Les principaux indices ont clôturé vendredi soir sur de nouveaux sommets et achevé une quatrième semaine de franche progression. A la clôture vendredi, le Dow Jones gagnait 0,85% à 26 616,71 pts (+2,1% en cinq séances) et le S&P s'appréciait de 1,18% à 2 872,87 pts (+2,2% en une semaine). Outre le bond d'Intel, Wall Street a bénéficié de la rechute du dollar - même s'il restait au-dessus de son record du mercredi - qui a soutenu les cours du pétrole. Les stats n'ont rien changé.

Les chiffres macroéconomiques


Les dépenses des ménages ont progressé de 0,4% en décembre aux Etats-Unis. Les économistes tablaient sur une hausse de 0,5% après +0,8% en novembre (chiffre révisé de +0,6%). Les revenus des ménages américains ont, eux, grimpé en décembre de 0,4%. Le consensus visait une hausse de 0,4%, après +0,3% en novembre. L'indice des prix PCE a progressé en décembre de 0,1% contre un consensus de +0,2% et après +0,2% en novembre. L'indice "core" a grimpé de 0,2% contre un consensus de +0,2% et après +0,1% en novembre.

Les valeurs à suivre

APPLE
Apple a l'intention de réduire de 50% son objectif de production de l'iPhone X au premier trimestre, à 20 millions d'appareils, affirme le journal économique japonais Nikkei. Ce dernier précise que la firme américaine a informé ses fournisseurs après avoir enregistré des ventes inférieures aux attentes pendant les fêtes de fin d'année en Europe, aux Etats-Unis et en Chine. Apple a confirmé ses objectifs de produits pour les autres iPhone, 7, 8 et 8 Plus.

DR. PEPPER SNAPPLE
Le fabricant américain de machines à café Keurig a annoncé le rachat de Dr. Pepper Snapple Group en vue de créer un géant du soda avec un chiffre d'affaires de 11 milliards de dollars par an. Les groupes, nés de différentes fusions, détiendront des marques comme Dr. Pepper, 7UP, Snapple, A&W, Mott's, Sunkist. La nouvelle entité restera toutefois nettement plus petite que les deux mastodontes PepsiCo (63 milliards de de dollars de chiffre d'affaires en 2016) et Coca-Cola (41 milliards).

FORD MOTOR COMPANY
Ford Motor Company annonce le départ avec effet immédiat de Jason Luo, le responsable de sa branche chinoise Ford China. Cette démission surprise tient à des " raisons personnelles ". "La décision de Jason n'est pas liée à la stratégie ou aux performances de Ford en Chine ", a indiqué Peter Fleet, Président des activités de Ford dans la région Asie Pacifique. En 2017, Ford Motor Company a écoulé près de 1,2 million de véhicules en Chine, soit une baisse de 6% par rapport à 2016.

KKR
KKR vient d'annoncer la nomination de Jacques Veyrat, patron-fondateur du fonds Impala et président du Conseil d'administration de Fnac-Darty, comme Senior Advisor pour ses activités en France. KKR est présent au capital d'entreprises françaises des secteurs de l'industrie (Legrand, Tarkett...), de l'externalisation et des logiciels (OVH, Webhelp...) ou du luxe (SMCP).

LOCKHEED MARTIN
Lockheed Martin a levé le voile sur une solide publication du quatrième trimestre 2017, dépassant les attentes des experts sur tous les plans. Certes, le groupe américain de défense et sécurité a publié une perte nette de 642 millions de dollars au titre de son quatrième trimestre 2017, à comparer avec un bénéfice net de 988 millions de dollars lors de la même période de l’exercice précédent. Cela correspond à une perte par action de -2,25 dollars.






source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/08/2018

Eclair, branche Services Contenus du Groupe Ymagis et leader des industries techniques du cinéma et de l'audiovisuel, annonce aujourd'hui la...

Publié le 16/08/2018

JCDecaux bondit de 8,8% à 28,3 euros

Publié le 16/08/2018

Cisco a dévoilé hier soir un bénéfice net de 3,8 milliards de dollars, ou 81 cents par action, au titre de son quatrième trimestre 2018 clos fin juillet. Il a bondi de 57% en un an. Hors…

Publié le 16/08/2018

Par courrier reçu le 14 août 2018 par l'AMF, The Goldman Sachs Group, Inc...

Publié le 16/08/2018

Les gestionnaires d'infrastructures de transport cotés sur les marchés européens broient du noir. En Espagne, ACS, qui a participé au rachat d'Abertis, perd 4,74% et occupe la dernière place de…