Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 472.35 PTS
-0.63 %
6 501.5
+0.46 %
SBF 120 PTS
5 006.87
-0.65 %
DAX PTS
13 573.93
-0.65 %
Dow Jones PTS
32 803.47
+0.23 %
13 207.69
-0.78 %
1.018
-0.03 %

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Les marchés dans le vert dans l'attente de la Fed

| AOF | 315 | Aucun vote sur cette news
Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Les marchés dans le vert dans l'attente de la Fed
Credits  ShutterStock.com


Wall Street est attendue en hausse, soutenue par des résultats de sociétés, notamment du secteur technologique américain tels Microsoft et Alphabet. Les projecteurs seront ce soir une nouvelle fois braqués sur la Réserve fédérale américaine qui resserrera sa politique monétaire pour contrer une inflation record. Elle devrait relever encore de 75 points de base le taux des fonds fédéraux pour les porter entre 2,25% et 2,5%. A quelques minutes des premiers échanges, les futures sur le S&P 500 et le Nasdaq gagnent respectivement 0,94% et 1,53%.

 

Hier à Wall Street


Les marchés américains ont confirmé leurs pertes en seconde partie de séance, affaiblis par le secteur de la distribution. Walmart a en effet lancé un avertissement sur ses résultats. Ce profit warning illustre les difficultés du consommateur américain confronté à une inflation élevée. Mais les résultats de société ont aussi réservé leur lot de bonnes surprises : Coca-Cola, UPS… Les données économiques du jour ont pour leur part déçu, notamment la confiance des consommateurs en juillet. Le Dow Jones a perdu 0,71% à 31 761,64 points et le Nasdaq Composite, 1,87% à 11 562,57 points.


Les chiffres macroéconomiques


Les commandes de biens durables ont augmenté de 1,9 % en juin aux Etats-Unis, contre -0,5% attendu et +0,8% en mai. Elles ont également progressé de 0,3% hors transports contre +0,2 % attendu et +0,5% en mai.

Les promesses de ventes de logements en juin seront connues à 16 heures et la décision de politique monétaire de la Fed à 20 heures.

Les valeurs à suivre

Alphabet

Alphabet, société-mère de Google, a dévoilé hier des profits plus faibles que prévu. Au deuxième trimestre, le géant de l'Internet a enregistré un bénéfice net de 16 milliards de dollars, soit 1,21 dollar par action, à comparer avec un bénéfice net de 18,52 milliards de dollars, soit 1,36 dollar par action, un an plus tôt. Le consensus était plus optimiste à 1,32 dollar. Le résultat opérationnel est passé en un an de 19,36 milliards à 19,45 milliards de dollars.

Boeing

Boeing a enregistré au deuxième trimestre une chute de 72% de son bénéfice net à 160 millions de dollars, soit 32 cents par action. En données ajustées, le constructeur aéronautique a essuyé une perte de 37 cents alors que le marché anticipait une perte par action de seulement 13 cents. Les revenus ont reculé de 2% à 16,68 milliards de dollars alors que Wall Street visait 17,57 milliards de dollars.

Microsoft

Si Microsoft a dévoilé des profits décevants, il a rassuré les investisseurs grâce à ses perspectives. Au quatrième trimestre, clos fin juin, le géant de l'informatique a vu son bénéfice net augmenter de 2% à 16,7 milliards de dollars, soit 2,23 dollars par action. Le consensus s'élevait à 2,29 dollars. Le chiffre d'affaires a atteint pour sa part 51,86 milliards de dollars, en hausse de 12% (+16% à taux de change constants) sur un an, alors que les analystes attendaient 52,38 milliards de dollars.

Mondelēz International

La multinationale agroalimentaire américaine Mondelēz International a publié des revenus nets en hausse de 9,5% 7,27 milliards de dollars, obtenus notamment grâce à une croissance organique de 13,1%. Le BPA ajusté s'est élevé à 67 cents, soit une hausse de 9,1% à taux de change constant. Le consensus FactSet prévoyait un bénéfice ajusté de 64 cents par action sur un chiffre d'affaires de 6,8 milliards de dollars.

PayPal

L'investisseur activiste Elliott Management détient une participation dans PayPal, affirme le Wall Street Journal en citant des sources proches du dossier. Sa taille et les intentions d'Elliott Management ne sont pas connues. " PayPal dispose d'environ 8 milliards de dollars de liquidités et d'investissements à court terme et n'est pas beaucoup endetté ; les activistes sont souvent attirés par les entreprises qui, selon eux, pourraient allouer leur capital de manière plus agressive ", souligne le quotidien des affaires.

Spotify

Spotify a dévoilé des performances financières contrastées entre un chiffre d'affaires du deuxième trimestre supérieur aux attentes de 2,91 milliards d'euros et une perte nette de 125 millions d'euros soit 85 cents par titre, contre 20 millions d'euros un an avant. Le free cash flow a atteint 37 millions, contre 34 millions. Le géant suédois a affiché une hausse plus forte qu'attendu du nombre de ses abonnés payants (+ 14% à 188 millions pour 433 millions d'utilisateurs au total) tout en creusant sa perte nette en raison de la hausse de ses coûts.

Texas Instruments

Texas Instruments a dévoilé des résultats et des prévisions plus favorables que prévu. Au deuxième trimestre, le fabricant de semi-conducteurs a vu son bénéfice net bondir de 19% à 2,29 milliards de dollars, soit 2,45 dollars par action. Ce dernier a nettement dépassé le consensus s'élevant à 2,13 dollars. Texas Instruments a bénéficié du dynamisme de ses ventes : +14% à 5,21 milliards de dollars. Le marché était moins optimiste et visait 4,65 milliards de dollars.

Visa

Le spécialiste des moyens de paiement Visa a présenté des comptes trimestriels moins dégradés que prévu. Au troisième trimestre, clos fin juin, son bénéfice net a bondi de 32% à 3,4 milliards de dollars, soit 1,60 dollar par action. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti à 1,98 dollars, dépassant le consensus s'élevant à 1,75 dollar. Ses revenus ont reculé de 19% à 7,3 milliards de dollars, ressortant au dessus du consensus de 7,08 milliards de dollars.



source : AOF

 ■

2022 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 septembre 2022

CODE OFFRE : SUMMER22

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : SUMMER22 lors de votre ouverture de compte.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 05/08/2022

Wall Street est attendu dans le rouge, affaibli par la publication d’un rapport sur l’emploi bien meilleur que prévu. Non seulement les créations d’emploi ont dépassé les attentes, mais le…

Publié le 04/08/2022

Les marchés américains sont attendus en légère hausse, le climat sino-américain s’étant sensiblement apaisé après le départ de Nancy Pelosi de Taïwan. Du côté des statistiques, celles-ci…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 08/08/2022

La Bourse de Paris a fini la semaine sur une note négative, victime de l’embellie de l’emploi américain en juillet, une statistique qui milite pour une poursuite du durcissement monétaire de la…

Publié le 08/08/2022

Le CAC 40 devrait débuter la semaine sur une note plutôt ferme, alors que Wall Street a terminé la séance de vendredi en ordre dispersé...

Publié le 08/08/2022

Mcphy anticipe une croissance annuelle plus modérée que prévu

Publié le 08/08/2022

Claranova a réalisé sur l'exercice 2021-2022 un chiffre d'affaires annuel de 474 ME et a réussi à maintenir son plus haut niveau d'activité dans un...

Publié le 05/08/2022

Cap tenu !

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne