Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 587.61 PTS
-1.65 %
5 571.00
-1.84 %
SBF 120 PTS
4 427.28
-1.75 %
DAX PTS
13 709.61
-2. %
Dow Jones PTS
30 751.94
-0.77 %
12 807.69
-0.71 %
1.209
-0.48 %

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Légers gains attendus, APPLE en vedette

| AOF | 542 | Aucun vote sur cette news
Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Légers gains attendus, APPLE en vedette
Credits  ShutterStock.com


Les marchés américains sont attendus en légère hausse à quelques heures de la décision de politique monétaire. Un statu quo est largement anticipé. Les indices bénéficieront notamment du poids lourd de la cote, Apple. De nombreux autres résultats sont à signaler, dont Boeing, eBay… Les cours du pétrole seront à surveiller, les « rebelles » yéménites Houthis ayant revendiqué une attaque sur des installations de Saudi Aramco. Quelques minutes avant l’ouverture, les futures sur le S&P 500 et le Nasdaq Composite gagnent respectivement 0,22% et 0,38%.

Hier à Wall Street


Les marchés actions américains ont rebondi mardi. Les indices ont été notamment soutenus par la solide confiance des consommateurs en janvier et la perspective des résultats solides d'Apple, après-Bourse. Pour autant, l’impact du coronavirus demeure toujours un sujet de préoccupation. L’épidémie a déjà fait plus de 100 morts et plus de 4 000 personnes ont été contaminées. Côté valeurs, 3M et Pfizer ont été lourdement sanctionnées. Les résultats d’UTC et Lockheed Martin ont été mieux accueillis. Le Dow Jones a gagné 0,66% à 28 722,85 points et le Nasdaq a grimpé de 1,35% à 9 269,68 points.


Les chiffres macroéconomiques

Aux Etats-Unis, les promesses de ventes immobilières en décembre seront dévoilées à 16h. La décision de politique monétaire de la Fed sera connue à 20h.

Les valeurs à suivre


AMD

AMD a présenté des perspectives décevantes. Au premier trimestre, le fabricant de microprocesseurs cible en moyenne un chiffre d'affaires de 1,8 milliards de dollars, en progression de 42% sur un an. Wall Street vise 1.86 milliards de dollars. La marge brute ajustée est anticipée à environ 46% contre 45% au quatrième trimestre. AMD anticipe une croissance de 28% à 30% de ses revenus sur l'ensemble de l'année.

APPLE

Apple a présenté hier des résultats record et supérieurs aux attentes, bénéficiant de la bonne performance commerciale des iPhone 11, des wearables (AppleWatch, Beats et Airpod) et des services. La firme à la pomme a enregistré au premier trimestre, clos fin décembre, un bénéfice net de 22,24 milliards de dollars, soit 4,99 dollars par action, contre respectivement 19,96 milliards de dollars et 4,18 dollars par action, un an plus tôt. Le consensus FactSet, s'élevant à 4,54 dollars, a été nettement dépassé.

BOEING

Dans un contexte de crise avec ses 737 MAX immobilisés, Boeing vient de dévoiler des résultats dans le rouge au titre de son quatrième trimestre 2019. Ainsi, le géant américain de l'aéronautique a publié une perte nette de 1,01 milliard de dollars sur la période, ou -1,79 dollar par action, contre un bénéfice net de 3,42 milliards de dollars, ou 5,93 dollars par action, un an plus tôt. En données ajustées, la perte nette par action ressort à 2,33 dollars, bien au-dessous des attentes du consensus FactSet (+1,32 dollar).

DOW
Le spécialiste de la science des matériaux, Dow, a dévoilé des résultats trimestriels moins dégradés que prévu. Le groupe américain né de la scission de DowDupont, a accusé une perte nette de 2,32 milliards de dollars, ou -3,14 dollars par action, contre un bénéfice de 891 millions, ou 1,19 dollar par action un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le BPA est ressorti à 78 cents, contre 1,07 dollar un an plus tôt. Wall Street cependant visait 73 cents. Le chiffre d'affaires a reculé de 15% à 12,2 milliards contre un consensus de 10,05 milliards.

EBAY
eBay a publié un chiffre d'affaires en baisse de 2% à 2,82 milliards de dollars au quatrième trimestre 2019, en ligne avec les prévisions (2,81 milliards de dollars). Le bénéfice net ajusté ressort à 661 millions de dollars. Le bénéfice par action ajusté est en revanche en hausse à 0,81 dollar contre un consensus de 0,76 dollar. La déception vient des prévisions de la firme de son chiffre d'affaires pour le premier trimestre 2020. Le spécialiste de la vente en ligne anticipe des revenus compris entre 2,55 et 2,60 milliards de dollars, inférieurs aux 2,64 milliards estimés par les analystes.

L BRANDS

La célèbre marque de lingerie Victoria's Secret changera-t-elle bientôt de main ? Selon le Wall Street Journal, son propriétaire L Brands envisage en effet une cession, totale ou partielle d'un groupe sur le déclin depuis quelques années. Victoria's Secret a même abandonné l'an dernier le défilé qui faisait une partie de sa célébrité. Le nom du PDG du groupe depuis 1963, Les Wexner, apparaît par ailleurs dans l'affaire Jeffrey Epstein. Il était un proche du financier et ce dernier l'aurait escroqué.

MCDONALDS
McDonald's a publié des résultats au quatrième trimestre 2019 au-dessus du consensus, avec un chiffre d'affaires à 5,35 milliards de dollars (+4% à change constant), contre 5,31 milliards attendus, et un bénéfice par action (BPA) dilué de 2,08 dollars (consensus à 1,82 dollar). Le BPA ajusté est lui de 1,97 dollar, contre un consensus à 1,96. Sur l'année, le chiffres d'affaires est de 21,08 milliards de dollars (+3%) et le résultat net atteint 6,03 milliards (+4%). Pour la première fois, les ventes dans l'ensemble des restaurants (détenus ou franchisés) a dépassé les 100 milliards de dollars.

STARBUCKS
Starbucks a indiqué que ses comptes 2020 seront impactés par l'épidémie de coronavirus apparue en Chine. La chaîne américaine de café y a fermé la moitié de ses points de vente et modifié les heures d’ouverture d’un certain nombre d’autres. Cette annonce relègue au second plan les solides résultats publiés au titre de son premier trimestre fiscal 2020 (clos fin décembre). Starbucks a réalisé un chiffre d’affaires de 7,09 milliards de dollars (+7% sur un an) et un bénéfice net de 885,7 millions de dollars (+16,4%).
























source : AOF

 ■

2020 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/01/2021

PE 2022 autour de 9...

Publié le 15/01/2021

Le plan "Renaulution" qui n'a pas emballé le marché boursier hier reste discuté ce vendredi dans les différentes notes de brokers...

Publié le 15/01/2021

Pour célébrer le premier jour d’introduction en Bourse de Stellantis – qui naitra de la fusion de Fiat Chrysler et de PSA - John Elkann (son président) et Carlos Tavares (son directeur…

Publié le 15/01/2021

John Elkann, président de Stellantis, et Carlos Tavares, CEO de Stellantis, nouvelle entité née du rapprochement entre PSA et Fiat Chrysler, sonneront...

Publié le 15/01/2021

Après une analyse détaillée des positions Climat de l'American Petroleum Institute (API), le groupe Total a annoncé sa décision de ne pas renouveler...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne