En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 853.70 PTS
-0.88 %
4 844.5
-0.91 %
SBF 120 PTS
3 857.72
-0.89 %
DAX PTS
10 865.77
-0.54 %
Dowjones PTS
24 221.50
-1.53 %
6 671.65
-1.42 %
1.130
-0.48 %

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Légère baisse attendue, Disney et Snap déçoivent

| AOF | 184 | Aucun vote sur cette news
Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Légère baisse attendue,  Disney et Snap déçoivent
Credits  ShutterStock.com


Les marchés américains sont attendus en léger repli alors qu'ils se sont approchés un peu plus hier de leurs plus hauts historiques. Depuis, plusieurs résultats de sociétés n'ont pas été à la hauteur des attentes, à commencer par ceux de Disney, qui est membre du Dow Jones. La saison des résultats est par ailleurs difficile pour les réseaux sociaux : Snap devrait ainsi être sanctionné en raison de la baisse du nombre d'utilisateurs. A quelques minutes des premiers échanges, les futures sur le S&P 500 et le Nasdaq Composite cèdent respectivement 0,15% à 2855,50 points et 0,28% à 7456 points.

Hier à Wall Street


Un vent d’optimisme continue à souffler sur Wall Street, alimenté par les performances solides des entreprises américaines au deuxième trimestre. Hier, c’est le spécialiste des fournitures de bureau Office Depot qui a bondi de plus de 13% suite à ses résultats. La saison des publications continue donc tambour battant outre-Atlantique. Elle vient presque faire oublier aux investisseurs que les Etats-Unis et la Chine sont engagés dans une guerre commerciale dans laquelle ils se rendent coup pour coup. Le Dow Jones a gagné 0,50% à 25 628,91 points et le S&P 0,28% à 2 858,45 points.


Les chiffres macroéconomiques

Aucune statistique n'est attendue.

Les valeurs à suivre


AT&T
AT&T a prévenu, à l'occasion de la conférence Oppenheimer, que son dividende 2018 sera dans le bas de sa cible 60/70% du free cash flow, voire en dessous. L'opérateur télécoms qui vient d'absorber Time Warner a aussi l'intention de laisser à son Conseil d'administration la flexibilité nécessaire pour accroitre le dividende trimestriel. Enfin, AT&T a assuré que les acquisitions récemment annoncées (AppNexus et Otter Media notamment) seront financées par des cessions d'actifs en cours de négociations. Le groupe explore aussi des opportunités pour "monétiser des actifs non stratégiques". AT&T a aussi acquis Otter Media, la coentreprise qu'il a fondée en 2014 avec le groupe Chernin. Otter détient plusieurs actifs médias basés sur l'abonnement, notamment dans la vidéo à la demande. Il s'agit des plateformes Crunchyroll, VRV ou encore Rooster Teeth. De plus, Otter coiffe l'agence de marketing digital et de publicité Fullscreen.

SNAP

Snap, propriétaire du service de messagerie Snapchat, a présenté des résultats meilleurs que prévu et une baisse du nombre de ses utilisateurs. Au deuxième trimestre, le groupe a essuyé une perte nette de 353,31 millions de dollars, soit 27 cents par action, à comparer avec une perte nette de 443,09 millions de dollars, représentant 36 cents par action, un an plus tôt. Le marché anticipait une perte nette représentant 31 cents par action. Ses revenus ont bondi de 44% à 262,26 millions de dollars, ressortant au-dessus du consensus FactSet de 250 millions de dollars.

TESLA

Sur son blog, le fondateur et patron de Tesla, Elon Musk, a indiqué envisager de retirer la société de la cote au prix de 420 dollars l'action, soit une valorisation totale supérieure à 72 milliards de dollars. Hier à la clôture, le titre cotait 379,57 dollars, en progression de 11% à la suite de cette information. "En tant que société cotée, nous sommes sujets à d'importantes variations de notre cours de bourse, ce qui peut détourner considérablement l'attention de toutes les personnes travaillant pour Tesla, qui sont tous des actionnaires", a-t-il expliqué.

THE NEW YORK TIMES

The New York Times Company a enregistré une hausse de 51,3% de son bénéfice net au deuxième trimestre, à 23,59 millions de dollars ou 14 cents par action. Hors éléments exceptionnels, il ressort à 17 cents par titre. Le chiffre d'affaires du groupe de médias a augmenté de 1,8% à 414,56 millions. Les revenus issus des abonnements ont progressé de 4,2% à 260,6 millions. Le consensus FactSet prévoyait un bénéfice par action ajusté de 13 cents et un chiffre d'affaires total de 411 millions. 

WALT DISNEY

Walt Disney a dévoilé un bénéfice net de 2,916 milliards de dollars au titre du troisième trimestre clos fin juin de son exercice 2017/2018. En croissance de 23%, il a représenté 1,95 dollar par action. Hors éléments exceptionnels, il s'établit à 1,87 dollar par titre. Le chiffre d'affaires trimestriel de Walt Disney a augmenté, lui, de 7% à 15,228 milliards de dollars. Le consensus FactSet tablait sur un bénéfice par action ajusté de 1,95 dollar et un chiffre d'affaires de 15,35 milliards.

WENDY'S
Wendy's a renoué avec les bénéfices au deuxième trimestre, à hauteur de 29,9 millions de dollars alors qu'elle affichait une perte de 5,9 millions un an plus tôt. Son bénéfice par action ressort à 12 cents, et 14 cents une fois ajusté des éléments exceptionnels. Le chiffre d'affaires du deuxième trimestre de la chaine de burgers a augmenté de son côté de 3,9% à 411 millions de dollars. A nombre de restaurants constant aux Etats-Unis, sa croissance ressort à 1,9%. Le consensus Zacks était à 16 cents par action et 407,6 millions de dollars de revenus.










source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Carbios annonce la nomination de Ian Hudson au poste de Président du Conseil d’administration. Il succède à Jean Falgoux et prendra ses nouvelles fonctions le 1er Janvier 2019, après avoir été…

Publié le 14/12/2018

Deuxième séance consécutive de correction pour l'indice parisien...

Publié le 14/12/2018

Le Conseil d'Administration de SoLocal Group, tenu ce jour, a pris acte de la démission d'Arnaud Marion, qui suite à la prise de ses nouvelles fonctions exécutives au sein de Smovengo, a souhaité…

Publié le 14/12/2018

Dans la continuité de la politique de distribution de dividendes des derniers exercices, le Conseil d’administration de Kering a décidé, lors de sa réunion du 14 décembre 2018, le versement…

Publié le 14/12/2018

Compte tenu des bons résultats de 2CRSi en 2018, une prime a été décidée pour tous les salariés du groupe en France...