5 349.30 PTS
-
5 355.0
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 267.01
-
DAX PTS
13 103.56
+0.27 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+1.20 %
Nikkei PTS
22 764.24
+0.94 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Le repli va se poursuivre

| AOF | 193 | Aucun vote sur cette news
Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Le repli va se poursuivre
Credits  ShutterStock.com


La baisse de Wall Street entamée hier devrait se prolonger aujourd'hui : les futures perdent près de 0,5% tant sur le Dow Jones, à 23 262 points, que sur le S&P 500, à 2 566,25 points. Outre les incertitudes persistantes autour du calendrier et de l'ampleur de la réforme fiscale aux Etats-Unis, qui restent en filigrane depuis plusieurs jours, les investisseurs devraient réagir à la baisse plus forte que prévu de l'indice "Empire state", à peine compensée par un indicateur de l'inflation juste en ligne avec les attentes. De plus, les cours du pétrole baissent encore de plus d'1%.

Hier à Wall Street

Le rebond de Wall Street a fait long feu. Survenu lundi, il a rapidement laissé la place, mardi, à un nouveau repli sous les effets combinés de la nouvelle baisse de General Electric, des incertitudes qui entourent toujours la réforme fiscale de Donald Trump et de la baisse de près de 2% des cours du pétrole. Ces derniers ont été pénalisés par le ton prudent employé par l'Agence internationale de l'énergie pour décrire les perspectives du marché pétrolier, menacées par de nouveaux déséquilibres selon elle. Le Dow Jones a lâché 0,13% à 23 409,47 points et le S&P 500 0,23% à 2 578,87 points.

Les chiffres macroéconomiques

Aux Etats-Unis, l'indice manufacturier "Empire State" s'est établi à 19,4 points en novembre. Il était de 30,2 en octobre et le consensus Reuters l'attendait à 26 points.

Aux Etats-Unis, l'inflation a atteint 0,1% en octobre sur un mois après 0,5% en septembre. Le consensus Reuters était de 0,1%. En rythme annuel, l'inflation s'est élevée à 2% contre 2,2% en septembre et un consensus de 2%. L'inflation "core", pour sa part, est ressortie à 0,2% sur un mois et à 1,8% sur un an.

Aux Etats-Unis, les ventes au détail ont augmenté de 0,2% en octobre. Elles avaient augmenté de 1,9% (révisé de +1,6%) en septembre et le consensus Reuters les attendaient stables.

A 16h00 seront publiés les stocks des entreprises de septembre.

Les valeurs à suivre

ALPHABET

La commissaire européenne à la concurrence Margrethe Vestager a annoncé qu'Alphabet, la maison mère de Google, sera visée par d'autres affaires que celle ayant aboutie à une amende record de 2,42 milliards de dollars pour abus de position dominante dans la recherche en ligne.

APPLE/BERKSHIRE HATHAWAY
Berkshire Hathaway a encore accru sa participation dans Apple, selon un document déposé auprès de la SEC. La société d'investissement de Warren Buffett possède 134 millions d'actions du fabricant de l'iPhone, en progression d'environ 3% sur le trimestre. L'accroissement de cette participation a été dévoilé à l'occasion de la publication du rapport 13F-HR auprès de la SEC.

BOEING
Boeing répond à Airbus et sa commande de 430 appareils par l'annonce d'une commande de 27 milliards de dollars. Cette commande représente 175 appareils ainsi qu'une option portant sur 50 autres. Les avions seront destinés à Flydubaï, la compagnie aérienne à bas coût de l'émirat.

GAP
Gap a annoncé la nomination de Chris O'Neill, actuel CEO d'Evernote, à son conseil d'administration. Evernote est une société technologique qui permet d'enregistrer des informations, sous forme de notes, images, vidéos, ou pages web. Elle revendique plus de 200 millions d'utilisateurs à travers le monde. Avant de prendre la tête d'Evernote, Chris O'Neill a passé 10 ans chez Google, et notamment au sein de sa division Google X, la division de R&D du groupe.

IBM/BERKSHIRE HATHAWAY
Berkshire Hathaway a encore réduit sa participation dans IBM, selon un document déposé auprès de la SEC. La société d'investissement de Warren Buffett possède 54,1 millions d’actions du géant informatique, en recul de près de 32% sur le trimestre. La réduction de cette participation a été dévoilée à l'occasion de la publication du rapport 13F-HR auprès de la SEC.

TARGET
Target a enregistré une baisse de 21% de son bénéfice net au troisième trimestre à 480 millions de dollars, soit 88 cents par action. Hors éléments exceptionnels, il a atteint 91 cents, dans le haut de la fourchette de prévision donnée par le groupe 75/95 cents. Le chiffre d'affaires trimestriel de Target a progressé de 1,4% au troisième trimestre à 16,66 milliards de dollars. En comparable, il a augmenté de 0,9%. Le consensus FactSet tablait sur un bénéfice par action ajusté de 86 cents et des ventes de 16,60 milliards.





source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

La procédure de désintéressement s'est close le 14 décembre

Publié le 15/12/2017

Avec la nomination de Marie-Christine Levet le Conseil d'administration de SoLocal Group "marque la volonté d'accélérer le développement de SoLocal Group sur le digital"...

Publié le 15/12/2017

La société française de reciblage publicitaire Criteo a plongé de 27% en trois séances sur le Nasdaq. La société est plombé par la nouvelle politique anti-cookies d'Apple.

Publié le 15/12/2017

Le Conseil d'administration de Fnac Darty est présidé par Jacques Veyrat...

CONTENUS SPONSORISÉS