5 523.34 PTS
-0.22 %
5 521.5
-0.22 %
SBF 120 PTS
4 415.97
-0.27 %
DAX PTS
13 536.16
-0.17 %
Dowjones PTS
26 210.81
-0.01 %
6 963.46
+0.00 %
Nikkei PTS
23 940.78
-0.76 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - La séance s'annonce calme avant l'heure Y (comme Yellen)

| AOF | 195 | Aucun vote sur cette news
Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - La séance s'annonce calme avant l'heure Y (comme Yellen)
Credits  ShutterStock.com


Les futures sur indices annoncent une ouverture en légère hausse à Wall Street même si les mouvements devraient rester limités à quelques heures de la décision de politique monétaire de la Fed. Sauf immense surprise, cette dernière devrait décider de relever ses taux de 25 points de base. La seule incertitude réside éventuellement dans l'évolution de ses "dots" qui permettent de "pricer" le nombre de hausses de taux à prévoir en 2018. Côté valeurs, Honeywell a été positif sur ses perspectives tandis que Verifone déçoit avec les siennes. Les futures gagnent 0,04% et 0,07% sur le DJ et le S&P.

Hier à Wall Street

Les marchés américains ont clôturé en ordre dispersé : le Dow Jones et le S&P, gagnant respectivement 0,49% et 0,15%, ont terminé à de nouveaux records (24 504,80 et 2 664,11 points respectivement) alors que le Nasdaq a une fois encore ralenti la marche. Les valeurs technologiques sont soumises à une forte volatilité depuis plusieurs semaines alors que se rapproche la fin de l'année et que des craintes sur les valorisations apparaissent. Pour le reste, la confiance reste de mise dans l'attente de la décision de la Fed qui devrait être sans surprise : les taux Fed Funds vont être remontés.

Les chiffres macroéconomiques

Aux Etats-Unis, l'inflation a atteint 0,4% en novembre après 0,1% en octobre et un consensus Briefing de 0,4%. En rythme annuel, elle a atteint 2,2%. La seule inflation "core", c'est-à-dire ajustée des éléments volatils que sont l'alimentation et l'énergie, elle a atteint 0,1%. Elle était de 0,2% en octobre et le consensus la voyait se stabiliser. Sur un an, elle a été de 1,7%.

Les valeurs à suivre

AGENCES PUB AMERICAINES

Les Etats-Unis pourraient bien être l'année prochaine le trou noir du secteur de la publicité, si l'on en croit le pessimisme manifesté par Jefferies à l'encontre des agences américaines. Le bureau d'études a abaissé de 2,4 à 0,9% sa prévision de croissance organique pour Omnicom et Interpublic (IPG) sur leur marché domestique, anticipant dans le même temps une mise sous pression de leurs marges.

ELI LILLY
Eli Lilly and Co a présenté mercredi des prévisions 2018 nettement supérieures aux attentes des analystes en raison du succès de son antidiabétique Trulicity et de son traitement contre le psoriasis, Taltz. Le laboratoire pharmaceutique américain table pour le prochain exercice sur un chiffre d'affaires compris entre 23 et 23,5 milliards de dollars et sur un bénéfice par action ajusté compris entre 4,6 et 4,7 dollars. Les analystes tablent sur un chiffre d'affaires de 23,07 milliards et sur un BPA ajusté de 4,64 dollars, selon Thomson Reuters.

HONEYWELL
Honeywell a tenu, à l'occasion de sa réunion annuelle consacrée à ses perspectives, un discours très positif sur la fin de son exercice. Pour le quatrième trimestre, le groupe industriel a relevé de 5/7% à 9% sa prévision de croissance de son chiffre d'affaires, dont de 4/6% à 7/8% son estimation de croissance organique. Son bénéfice par action, de son côté, devrait atteindre le haut de sa fourchette de prévision, soit 1,84 dollar.

INTERPUBLIC
Jefferies a abaissé d'Acheter à Conserver sa recommandation et de 24 à 20 dollars son objectif de cours sur Interpublic, dans le cadre d'une analyse sur le secteur des agences publicitaires américaines. IPG devrait donc être une des principales victimes des difficultés persistantes que l'analyste attend sur le marché américain de la publicité en 2018, faites de croissance organique faible sur le marché domestique nord-américain et de pressions sur les marges.

SCHLUMBERGER
La compagnie saoudienne Saudi Aramco a conclu des accords avec plusieurs entreprises locales et internationales d'un montant global de 39 milliards de riyals (10,4 milliards de dollars). Dans ce cadre, Schlumberger a remporté un contrat de six milliards de riyals.

VERIFONE
Le spécialiste des technologies de paiement électronique sécurisé Verifone devrait nettement reculer à Wall Street en raison de prévisions décevantes. Sur le premier trimestre de l'exercice, qui a débuté début novembre, le concurrent d'Ingenico vise un bénéfice ajusté de 22 cents pour des revenus compris entre 431 et 433 millions de dollars. Le consensus FacSet est de respectivement 34 cents et de 466,5 millions de dollars.





source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/01/2018

Tous les indicateurs bien orientés

Publié le 24/01/2018

La mise au point d'EuropaCorp ne semble pas avoir rassuré les opérateurs au regard de l'évolution du titre ce matin (-3,2% à 1,5 euros)...

Publié le 24/01/2018

l'analyste reste positif...

Publié le 24/01/2018

Les cotations sont gelées depuis l'ouverture...

Publié le 24/01/2018

Après le point annuel

CONTENUS SPONSORISÉS