Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 609.15 PTS
+0.62 %
5 609.0
+0.74 %
SBF 120 PTS
4 436.26
+0.66 %
DAX PTS
13 298.96
+0.35 %
Dow Jones PTS
30 218.26
+0.83 %
12 528.48
+0.49 %
1.212
-0.02 %

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - La crainte s'empare des marchés

| AOF | 619 | Aucun vote sur cette news
Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - La crainte s'empare des marchés
Credits  ShutterStock.com


Le repli de Wall Street devait se poursuivre alors que la pression ne cesse de monter au Proche-Orient. Donald Trump a menacé l'Irak de lourdes sanctions après le vote, par les députés irakiens, d'un texte demandant au Premier ministre d'expulser toutes les troupes étrangères présentes dans le pays. En parallèle, le président américain maintient la pression sur l'Iran, menaçant le pays de représailles majeures en cas d'attaque iranienne. Au chapitre de valeurs, l’actualité reste calme. Vers 15h15, les futures sur S&P 500 et Nasdaq 100 cèdent 0,6% à 3 217,5 points et 0,69% à 8 749,25 points.

Vendredi à Wall Street


Les marchés actions américains ont terminé en baisse vendredi, pénalisés par le regain de tensions entre Etats-Unis et Iran, après le bombardement de l'aéroport de Bagdad qui a tué un général iranien Ghassem Soleimani. Avec la crainte d'une perturbation de l'approvisionnement en pétrole et ses conséquences sur l'économie mondiale. Wall Street a également mal réagi au repli de l'ISM manufacturier en décembre. Le Dow Jones a cédé 0,81% à 28 634,88 points. Le Nasdaq a abandonné 0,79% à 9 020,77 points. Sur la semaine, le Dow Jones a cependant gagné 0,61% et le Nasdaq, 0,84%.

Les chiffres macroéconomiques

Aucun indicateur n'est attendu.

Les valeurs à suivre


BOEING
Boeing envisage de lever plus de dette pour renforcer ses finances mises à rude épreuve par la mise au sol de son 737 MAX, affirme le Wall Street Journal citant des personnes proches du dossier. Le groupe d'aéronautique n'est cependant pas à court de liquidités : Boeing disposait d'environ 20 milliards de dollars de fonds à fin septembre, selon ses états financiers. La firme américaine pourrait lever jusqu'à 5 milliards de dollars de dette supplémentaire, selon les analystes.

FORD
Le constructeur automobile américain Ford Motor a vu ses ventes reculer de 1,3% aux Etats-Unis lors du quatrième trimestre 2019 par rapport au quatrième trimestre 2018. Elles ressortent ainsi à 601 862 unités sur la période. Dans le détail, les ventes de SUV ont baissé de 4,1% (208 387 unités), celles de camions ont bondi de 15,9% (330 075 unités) et celles de voitures ont chuté de 41% (63 400 unités).







source : AOF

 ■

2020 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 04/12/2020

L'Olympique Lyonnais informe avoir obtenu un pré-accord de ses prêteurs bancaires et obligataires pour la mise en place d'un PGE (Prêt Garanti par l'État) complémentaire, dit "PGE Saison", de…

Publié le 04/12/2020

26 OCA numérotées de 209 à 234 ont été émises

Publié le 04/12/2020

Amplitude Surgical annonce la décision du Tribunal Judiciaire de Valence dans son litige avec l'URSSAF au titre de la taxe sur la promotion des...

Publié le 04/12/2020

La Banque centrale européenne a notifié à Société Générale l’exigence de capital supplémentaire au titre du P2R (Pillar 2 requirement) à partir du 1er janvier 2021. Cette dernière est…

Publié le 04/12/2020

La BCE (Banque Centrale Européenne) a notifié l'exigence de capital supplémentaire au titre du P2R - Pillar 2 requirement - à partir du 1er janvier...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne