En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 903.54 PTS
+0.17 %
5 905.00
+0.19 %
SBF 120 PTS
4 647.55
+0.16 %
DAX PTS
13 266.90
+0.52 %
Dow Jones PTS
27 691.49
+0.04 %
8 241.91
+0. %
1.101
-0.14 %

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - L'optimisme est de retour

| AOF | 443 | Aucun vote sur cette news
Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - L'optimisme est de retour
Credits  ShutterStock.com


Wall Street est attendu en hausse à l'ouverture. Les investisseurs espèrent la signature prochaine de la "phase 1" de l'accord commercial entre les Etats-Unis et la Chine. Sur le front macroéconomique, les nouvelles inscriptions hebdomadaires ont baissé plus qu'attendu, nouveau signe de la résistance de l'économie américaine. Au chapitre des valeurs, le spécialiste des puces pour smartphones Qualcomm a limité la casse au troisième trimestre et pourrait donc être recherché en début de séance. Vers 15h10, les futures sur S&P500 et Nasdaq 100 gagnent 0,3% à 3 0866 points et 0,39% à 8 239 points.

Hier à Wall Street

Les marchés actions américains ont marqué le pas après l'embellie des dernières séances. Les investisseurs attendent des avancées concrètes dans les négociations commerciales. Au chapitre des valeurs, Humana et CVS Health ont dévoilé des résultats trimestriels solides. Le parfumeur Coty a flambé grâce à un bénéfice nettement meilleur que prévu. A cet égard, environ 3/4 des sociétés du S&P 500 qui ont publié leurs bénéfices ont battu le consensus, selon Refinitiv. Le Dow Jones est resté stable à 27 492,5 points. Le Nasdaq a cédé 0,29% à 8 410,63 points.

Les chiffres macroéconomiques


Aux Etats-Unis, 211 000 nouvelles inscriptions hebdomadaires au chômage ont été comptabilisées lors de la semaine close le 2 novembre. Les économistes tablaient sur 215 000 après 219 000 la semaine précédente (chiffre révisé de 218 000).

Les valeurs à suivre

BAIDU
Le groupe technologique chinois coté à Wall Street, Baidu, devrait progresser grâce à une performance trimestrielle meilleure que prévu. Au troisième trimestre, il a enregistré une perte nette de 6,37 milliards de yuans (892 millions de dollars), soit 18,37 yuans par action contre un bénéfice net de 12,4 milliards, soit 35,26 yuans par action, un an auparavant. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti à 12,61 dollars, supérieur au consensus de 7,88 yuans.

EXPEDIA
L’américain Expedia est attendu en forte baisse à l’ouverture des marchés américains dans le sillage de ses résultats du troisième trimestre 2019. Ainsi, le groupe d’agences de voyage en ligne a publié un bénéfice net de 409 millions de dollars sur la période, ou 2,71 dollars par action, à comparer avec un bénéfice net de 525 millions de dollars, ou 3,43 dollars par action, lors de la même période de l’exercice précédent. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action atteint 3,37 dollars, alors que le consensus FactSet visait 3,79 dollars.

QUALCOMM
Le spécialiste des puces pour smartphones Qualcomm devrait progresser à Wall Street à la faveur de résultats et perspectives favorables. Au quatrième trimestre, clos fin septembre, le groupe a enregistré un bénéfice net de 506 millions de dollars, soit 42 cents par action, contre une perte nette de 513 millions de dollars, représentant 36 cents par action, un an plus tôt. Retraité des éléments exceptionnels, le bénéfice par action de Qualcomm est ressorti à 78 cents, soit 7 cents de mieux que le consensus Refinitiv.

WYNN RESORTS
Wynn Resorts a dévoilé mercredi soir des résultats décevants au titre de son troisième trimestre 2019. Ainsi, le géant américain des casinos a accusé une perte nette de 3,5 millions de dollars sur la période, ou -0,03 cents par action, à comparer avec un bénéfice net de 156,1 millions de dollars, ou 1,44 dollar par action, un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action atteint 17 cents, décevant les attentes du consensus FactSet (85 cents).





source : AOF

 ■

2019 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Privatisation de La Française des Jeux du 7 au 19 novembre 2019

Ouvrez dès aujourd’hui votre compte chez Bourse Direct : c'est rapide, gratuit et 100% en ligne !

Investir dans des instruments financiers comporte des risques de perte en capital, pouvant aller jusqu'à une perte totale du capital investi pour les investissements en titres de capital (actions).Le rendement et la performance d'un investissement en actions ne sont pas garantis. Nous vous invitons à consulter notre guide investisseur.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/11/2019

A l'occasion du salon AfricaCom, Orange s'associe à itel, marque mobile phare en Afrique et une nouvelle fois à KaiOs Technologies pour commercialiser...

Publié le 12/11/2019

Les grandes capitalisations du CAC40 continuent à porter la tendance

Publié le 12/11/2019

D.R. Horton a publié mardi soir les résultats du quatrième trimestre de son exercice fiscal 2019 (clos fin septembre). Ainsi, le constructeur immobilier américain a publié un bénéfice net de…

Publié le 12/11/2019

Eutelsat a signé un contrat pluriannuel avec Orao Telecom Congo pour de la fourniture de capacité à bord d'un de ses satellites localisé à 7 degrés...

Publié le 12/11/2019

Renault (-1,54 % à 45,45 euros) accuse la plus forte baisse du CAC 40, dans le sillage de l’avertissement lancé par Nissan sur ses perspectives financières annuelles. Pour son exercice en cours,…