En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 440.52 PTS
+0.87 %
5 437.0
+0.81 %
SBF 120 PTS
4 358.03
+0.72 %
DAX PTS
12 287.06
+0.56 %
Dowjones PTS
26 405.76
+0.61 %
7 490.32
+0.00 %
1.176
+0.79 %

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - L'année devrait bien commencer

| AOF | 424 | Aucun vote sur cette news
Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - L'année devrait bien commencer
Credits  ShutterStock.com


Les marchés actions américains sont attendus en légère hausse pour cette première séance de l’année. Au chapitre macro-économique, les investisseurs se contenteront de la version définitive de l’indice PMI manufacturier de décembre. Du côté des valeurs, les informations sont minces. Le secteur des jeux risque d’être pénalisé par l’annonce d’une hausse inférieure aux attentes des revenus des casinos de Macau en décembre. Wybb Macau, coté à Wall Street, pourrait être affecté. Vers 14h50, les futures sur S&P500 et Nasdaq 100 gagnent respectivement 0,33% à 2 685 points et 0,41% à 6 434,75 pts.



 
Vendredi à Wall Street


Les marchés actions américains ont clôturé en baisse pour la dernière séance boursière de 2017. Les indices n'ont pas profité du nouveau repli du dollar. Le billet vert a évolué très proche de son plus bas niveau de l'année face à l'euro. Coté valeurs, Goldman Sachs a reculé après avoir annoncé que la réforme fiscale américaine pourrait lui coûter 5 milliards de dollars au quatrième trimestre. Le Dow Jones a cédé 0,48% à 24 719,22 points. Le Nasdaq a abandonné 0,67% à 6 903,39 points. Sur l'année, le Dow a cependant bondi de 25,1%, le S&P-500 de 19,4% et le Nasdaq, de 28,2%.

Les chiffres macroéconomiques

L'indice définitif des directeurs d'achat (PMI) Manufacturier de décembre est attendu à 15h45.

Les valeurs à suivre

BOEING
Les discussions entre l'américain Boeing et le brésilien Embraer porteraient sur la mise en place de coentreprises et de coopérations, selon le quotidien brésilien Valor Economico, qui s'appuie sur des sources proches du dossier. Le mois dernier, les deux avionneurs avaient annoncés "être engagés dans des discussions sur un possible rapprochement". Le Wall Street Journal avait fait état le premier de l'existence de pourparlers entre le groupe américain et son homologue brésilien, en évoquant une opération qui valoriserait Embraer 4 milliards de dollars.

JOHNSON & JOHNSON
Selon une source de marché, JPMorgan a abaissé sa recommandation sur Johnson & Johnson de Surpondérer à Neutre et confirmé son objectif de cours de 150 dollars.

SCHLUMBERGER
Schlumberger a racheté les activités de fracture hydraulique de son concurrent américain Weatherford pour 430 millions de dollars, en cash. Cette opération fait suite à l'échec de la création d'une co-entreprise entre les deux sociétés.





source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/09/2018

Le SmartVision2 Premium de Kapsys

Publié le 20/09/2018

Visiativ reste entouré pour la deuxième séance consécutive, toujours pénalisé par une publication intermédiaire jugée décevante par le marché...

Publié le 20/09/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 20/09/2018

Jean-Claude Biver, le président de la division montres de LVMH, a affirmé ce jour à l'agence Reuters qu'il renonçait, pour raisons de santé, à ses...

Publié le 20/09/2018

Avec des semestriels de mauvaise qualité...