Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 808.52 PTS
-0.38 %
5 801.00
-0.47 %
SBF 120 PTS
4 582.43
-0.53 %
DAX PTS
13 966.38
-0.64 %
Dow Jones PTS
30 980.07
+0.18 %
12 350.72
-0.91 %
1.192
-0.42 %

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Encore et encore, le coronavirus pèse

| AOF | 497 | Aucun vote sur cette news
Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Encore et encore, le coronavirus pèse
Credits  ShutterStock.com


Les marchés actions américains pourraient débuter la semaine en ordre dispersé. La résurgence de la pandémie aux Etats-Unis et en Europe suscite une inquiétude croissante. Les économistes tablaient sur un rebond de la conjoncture, certes heurté, mais quand même. Sauf que la vaccination prendra du temps, et manifestement plus de temps qu'espéré par le consensus. Du coup, les marchés sont plongés dans une zone nébuleuse et cherchent à quel saint se vouer. Dans le doute, ils restent attentifs aux résultats d'entreprises. Vers 15h05, les futures sur S&P500 gagnent 0,13% et ceux sur Nasdaq, 0,98%.

Vendedi à Wall Street

Wall Street a marqué le pas vendredi après nouveaux records décrochés jeudi. L’optimisme des investisseurs a été refroidi par les nouvelles mesures de restriction des libertés qui s’imposent aux Etats-Unis, en Europe et en Chine. Par ailleurs, les négociations autour du plan de relance Biden s’annoncent ardues au Sénat, où les démocrates n’ont qu’une très courte majorité. Sur le front des résultats, Intel a battu le consensus tandis qu’IBM l’a raté. Pour autant, les deux titres ont souffert. Le Dow Jones a cédé 0,57% à 30 996,98 points tandis que le Nasdaq a grappillé 0,09% à 13 543,06 points.

Les chiffres macroéconomiques


L'indice d'activité nationale de la Fed de Chicago en décembre est ressorti à 0,52 après 0,31 en novembre. Il signale ainsi une accélération de la croissance.

L'indice manufacturier de la Fed de Dallas en janvier est attendu à 16h30,

Les valeurs à suivre

AMC
AMC Entertainment, la première chaîne de cinéma au monde, a annoncé avoir levé 917 millions de dollars depuis le 14 décembre pour l'aider à traverser la crise du covid-19, qui a poussé le groupe à fermer la plupart de ses salles depuis plusieurs mois. Ce montant inclut 506 millions de dollars en actions via l'émission de 164,7 millions de dollars d'actions nouvelles, et 411 millions de dette à échéance mi-2023.

KIMBERLY-CLARK
Kimberly-Clark a dévoilé des résultats du quatrième trimestre supérieurs aux attentes. Le géant américain des produits de grande consommation, propriétaire des marques Huggies ou encore Kleenex a réalisé un bénéfice net en baisse de 1,5% à 539 millions de dollars. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti à 1,69 dollar, contre un consensus de 1,62 dollar. Le chiffre d'affaires a progressé de 6% à 4,84 milliards, un niveau au dessus des attentes de Wall Street qui visait 4,73 milliards.

MERCK & CO
Le groupe pharmaceutique américain Merck & Co a annoncé l'arrêt du développement de ses deux candidats vaccins contre le Covid-19 en raison des résultats décevants des essais de phase 1. Du fait de cet arrêt, il enregistrera une charge exceptionnelle dans ses comptes du quatrième trimestre. Merck & Co a indiqué qu'il continuerait le développement de deux traitements, le MK-7110 et le MK-4482 (molnupiravir), contre la pandémie et qu'il augmenterait leur capacité de production.

WELLS FARGO
Credit Suisse a relevé son opinion de Neutre à Surperformance et son objectif de 35 dollars à 40 dollars sur Wells Fargo. " Certes, la voie à suivre possède ses obstacles et la croissance des revenus reste un défi, mais la combinaison de progrès évidents, d'investissements supplémentaires, de capital excédentaire et des opportunités inhérentes à la franchise réduit le potentiel de baisse et rend possible l'aspiration à une rentabilité des capitaux propres tangibles de 15 %, à terme ", écrit le bureau d'études.

WWE
La WWE, la ligue nord-américaine de catch, a annoncé aujourd'hui qu'elle s'attendait à réaliser en 2020 un revenu opérationnel ajusté avant dépréciations et amortissements ("adjusted operating income before depreciation and amortization", ou OIBDA ajusté) record de 286 millions de dollars, en hausse de 60% sur un an. Ceci grâce à la diffusion de spectacles qui s'est maintenue malgré le contexte de crise sanitaire et à la mise en place de mesures de réduction des coûts.





source : AOF

 ■

2021 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 05/03/2021

Les cours du pétrole restent bien orientés en cette fin de semaine, le baril de brut léger américain venant de franchir la barre des 65 dollars pour...

Publié le 04/03/2021

Alors que la société Blade SAS, spécialiste du cloud PC à destination des joueurs de jeux vidéo, a été placée en procédure de redressement judiciaire...

Publié le 03/03/2021

Après une très bonne année 2020 et un mois de janvier quasi stable, le cours de l’or a enregistré une forte correction en février. Au second fixing du 26 février à Londres, l’once…

Publié le 03/03/2021

Wall Street hésite désormais ce mercredi, au lendemain d'une séance de correction (-0,46% sur le DJIA et -1,69% pour les technologiques du Nasdaq)...

Publié le 02/03/2021

Le spécialiste de la visioconférence Zoom Communications a dévoilé des résultats et perspectives bien meilleurs que prévu. Au quatrième trimestre, clos fin janvier, il a généré un bénéfice…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 05/03/2021

Une reprise trop rapide...

Publié le 05/03/2021

Eric Trappier, Président du GIFAS et PDG de Dassault Aviation, a été nommé le 1er mars dernier, à la présidence du CIDEF, le Conseil des Industries de Défense Françaises. Il succède à ce…

Publié le 05/03/2021

La société dévoilera ses comptes 2020 le 10 mars ...

Publié le 05/03/2021

Les traders et personnels des banques d'investissement européennes ne sont pas tous logés à la même enseigne...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne