Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 826.47 PTS
+0.76 %
5 825.50
+0.78 %
SBF 120 PTS
4 605.78
+0.83 %
DAX PTS
14 095.21
+1.25 %
Dow Jones PTS
31 496.30
+1.85 %
12 668.51
+0. %
1.186
-0.4 %

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Du vert à l’horizon sur la place de New York

| AOF | 493 | Aucun vote sur cette news
Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Du vert à l’horizon sur la place de New York
Credits  ShutterStock.com


Wall Street devrait ouvrir en légère hausse ce jeudi, alors que les choses avancent au Congrès concernant l’adoption d’un nouveau plan de relance de 1 900 milliards de dollars. Cette tendance favorable découle également du repli plus important que prévu des inscriptions hebdomadaires au chômage. Elles demeurent toutefois à un niveau élevé en raison de la crise du Covid-19. En parallèle, la séance sera animée par une nouvelle salve de résultats avec notamment Qualcomm, PayPal ou Merck. Vers 15h05, les futures sur le Dow Jones et le Nasdaq prennent respectivement 0,17 % et 0,42 %.

Hier à Wall Street


Les marchés américains ont clôturé en légère hausse. Si Amazon et Alphabet ont dévoilé des résultats meilleurs que prévu, seul ce dernier a soutenu les indices. En revanche, le cybermarchand a reculé du fait de l’incertitude liée au départ de Jeff Bezos du poste de directeur général. Les investisseurs continuent par ailleurs d’accorder un œil distrait aux données économiques pourtant meilleures que prévu, dont l'emploi dans le secteur privé. Le Dow Jones a progressé de 0,12% à 30 723,60 pts tandis que le Nasdaq a cédé 0,12% à 13 610,54 pts.


Les chiffres macroéconomiques

Aux Etats-Unis, 779 000 inscriptions hebdomadaires au chômage ont été enregistrées au cours de la semaine du 30 janvier, contre un consensus Reuters de 830 000 et après 812 000 (chiffre révisé de 847 000) la semaine précédente.



Aux Etats-Unis, la productivité du secteur non agricole a baissé de 4,8% au quatrième trimestre 2020, selon une estimation préliminaire. Le consensus Briefing.com tablait sur un repli de seulement 2,8% après +5,1% (chiffre révisé de +4,6%) au trimestre précédent. En parallèle, les coûts unitaires du travail ont progressé de 6,8%, contre un consensus de +3,3 % et après -7% (chiffre révisé de -6,6 %) au trimestre précédent.

Les commandes aux entreprises en décembre seront dévoilées à 16h.

Les valeurs à suivre

AMERICAN AIRLINES

Dans un contexte difficile, toujours marqué par la crise du Covid-19, American Airlines pourrait licencier jusqu'à 13 000 employés. C'est ce qu'a expliqué la compagnie aérienne dans une lettre adressée à ses salariés. Cette décision interviendrait si le programme d'aides fédérales, qui court jusqu'au 1er avril prochain, n'était pas prolongé. Pour rappel, lors du quatrième trimestre 2020 , American Airlines a accusé une perte nette de 2,18 milliards de dollars, soit -3,81 dollars par action.

BRISTOL-MYERS SQUIBB

Bristol-Myers Squibb a accusé une perte nette de 10,027 milliards de dollars, ou une perte de 4,45 dollars par action au quatrième trimestre 2020. Le groupe a enregistré d'importantes charges liées au rachat de Celgene, finalisé en novembre 2019. Hors éléments exceptionnels, le BPA est ressorti à 1,46 dollar, contre un consensus de 1,42 dollar. Le chiffre d'affaires a grimpé, passant de 7,975 à 11,068 milliards grâce aux ventes de Celgene. Le consensus tablait sur 10,728 milliards. Fort de ces résultats, le laboratoire a relevé ses prévisions 2021.

EBAY

Ebay a publié mercredi soir un bénéfice net au quatrième trimestre 2020 de 781 millions d'euros, soit 1,12 dollar par action, contre 469 millions il y a un an, ou 58 cents par action. En données ajustées, le bénéfice par action ressort à 86 cents, contre 66 cents l'an dernier et un consensus FactSet de 83 cents. Le chiffre d'affaires s'établit à 2,87 milliards de dollars, en hausse de 28%, contre un consensus de 2,7 milliards. Pour le premier trimestre 2021, le site d'enchères en ligne anticipe un BPA ajusté de 1,03 à 1,08 dollars et un chiffre d'affaires de 2,94 à 2,99 milliards de dollars.

MERCK & CO

Merck & Co a annoncé le départ de son directeur général Kenneth Frazier le 30 juin prochain, après dix ans à ce poste et 29 ans au sein du laboratoire pharmaceutique. Il sera remplacé par l'actuel directeur financier, Robert Davis. Cette annonce survient alors que le groupe a dévoilé des résultats trimestriels décevants mais des perspectives encourageantes. Merck & Co a accusé une perte nette de 2,09 milliards de dollars, ou une perte de 83 cents par action. Hors éléments exceptionnels, le BPA est ressorti à 1,32 dollar contre un consensus de 1,38 dollar.

METLIFE

Metlife a publié un bénéfice au quatrième trimestre 2020 de 124 millions de dollars, soit 14 cents par action, en net repli par rapport à l'an passé à la même époque, lorsque l'assureur américain avait enregistré une bénéfice de 536 millions de dollars, soit 58 cents par action. En données ajustées, le BPA ressort en hausse de 32,7% à 2,03 dollars. Les revenus ont également grimpé sur le trimestre, de 13% à 19,42 milliards de dollars, dont 15,77 milliards (+15%) de revenus liés aux primes et aux frais. Le ROE trimestriel a lui perdu 270 points de base à 0,7%.

PAYPAL

Le spécialiste du paiement en ligne Paypal a dévoilé des profits plus importants qu'anticipé, soutenus par le boom du commerce en ligne lié à la pandémie. Au quatrième trimestre, le bénéfice net a bondi de 209% à 1,567 milliard de dollars, soit 1,32 dollar par action. Il bénéficie cette année d'une plus value de 941 millions de dollars liée à des investissements stratégiques. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti à 1,08 dollar, ressortant au dessus du consensus s'élevant à 1 dollar.

QUALCOMM

Le spécialiste des puces pour smartphones Qualcomm est attendu en nette baisse à Wall Street, pénalisé par une production insuffisante dans le secteur des semi-conducteurs. "La pénurie dans l'industrie des semi-conducteurs est généralisée", a averti le nouveau directeur général Cristiano Amon. Comme de nombreux acteurs du secteur, Qualcomm fait sous-traiter sa production de puces à des sociétés comme le groupe taïwanais, TSMC. Mais ces dernières ont été surpris par la vigueur de la reprise de la demande après l'impact initiallement négatif du Covid-19.

TECHNIPFMC

TechnipFMC a dévoilé la date de sa scission. Le 16 février, le groupe sera séparé en deux entités distinctes cotées à Paris et New York. Les actionnaires de Technip FMC recevront une action Technip Energies pour cinq actions TechnipFMC détenues. TechnipFMC conservera 49,9% du capital deTechnip Energies.

YUM BRANDS

Yum Brands est attendu en légère hausse à l'ouverture des marchés actions américains, dans le sillage de ses résultats du quatrième trimestre 2020. Le groupe américain de restauration rapide (KFC, Pizza Hut, Taco Bell) a publié un bénéfice net de 332 millions de dollars sur la période, ou 1,08 dollar par action, à comparer avec un bénéfice net de 488 millions de dollars, ou 1,58 dollar par action, lors de la même période de l'exercice précédent. Toutefois, hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action atteint 1,15 dollar, dépassant le consensus FactSet (1,01 dollar).



source : AOF

 ■

2021 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 08/03/2021

Le constructeur au losange est dopé ce lundi par une note de la Deutsche Bank qui a porté sa cible sur Renault de 25 à 40 euros avec un avis à...

Publié le 08/03/2021

CGG grimpe de 3,5% ce lundi à 1,156 euro, alors que Barclays a revalorisé le dossier de 1,1 à 1,3 euro en restant à 'pondération en ligne' sur le...

Publié le 08/03/2021

Mais les fonds propres doivent être reconstitués...

Publié le 08/03/2021

Exor, la holding de la famille Agnelli, a acquis 24% du chausseur français de luxe, Christian Louboutin, pour 541 millions d'euros. Exor entend soutenir le groupe connu pour ses escarpins aux…

Publié le 08/03/2021

Le secteur aéronautique est bien orienté ce lundi sur la place de Paris, alors qu’une page de l’ère Trump se tourne. Ainsi, Airbus s’adjuge 2,01% à 97,34 euros, Safran +2,14% à 121,65 euros…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne