5 284.37 PTS
+0.32 %
5 271.50
+0.29 %
SBF 120 PTS
4 219.66
+0.27 %
DAX PTS
12 596.50
-0.03 %
Dowjones PTS
22 359.23
+0.00 %
5 934.91
-0.65 %
Nikkei PTS
20 296.45
-0.25 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Analyse AOF clôture Wall Street - Wall Street se replie dans le calme avant Draghi et Yellen

| AOF | 103 | Aucun vote sur cette news
Analyse AOF clôture Wall Street - Wall Street se replie dans le calme avant Draghi et Yellen
Credits  ShutterStock.com


Les marchés américains ont clôturé en légère baisse une séance passée intégralement autour de l'équilibre. Les investisseurs ont peu réagi à la publication des statistiques du jour, alors que l'agenda macro commence tout doucement à se remplir de nouveau après la torpeur estivale. Ce quasi-immobilisme s'explique par la proximité avec les interventions de Mario Draghi et Janet Yellen au symposium des banquiers centraux de Jackson Hole. Si personne n'attend réellement de big bang monétaire, le ton des discours sera scruté. Le Dow Jones a cédé 0,13% à 21 783,40 pts et le S&P500 a perdu 0,21%.

Bien orientée pendant la première partie de la séance, Tiffany a finalement clôturé en repli de 1,32% à 87,55 euros malgré des résultats trimestriels supérieurs aux attentes. Le groupe, célèbre pour ses solitaires en diamant, a évoqué une hausse de la demande pour ses bijoux tendances et de luxe au Japon et une baisse de ses coûts de production. Jefferies a confirmé sa recommandation d'Achat et son objectif de cours de 110 dollars. Le broker a notamment salué la stabilisation des ventes dans la région Amériques, premier marché du groupe (-1% après -4% au trimestre précédent).

Les chiffres économiques du jour

Aux Etats-Unis, les ventes de logements anciens ont atteint 5,44 millions en rythme annualisé en juillet, un chiffre inférieur au consensus Reuters s’élevant à 5,57 millions. Le chiffre de juin a été révisé de 5,52 millions à 5,51 millions.

234 000 inscriptions hebdomadaires au chômage ont été enregistrées aux Etats-Unis lors de la semaine du 19 août, un chiffre inférieur au consensus Reuters s’élevant à 238 000, mais supérieur à celui de la semaine précédente : 232 000.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

ABERCROMBIE & FITCH
Abercrombie & Fitch a vu sa perte nette atteindre 15,49 millions de dollars au deuxième trimestre 2017, à comparer à -13,12 millions un an plus tôt, soit -23 cents par action. Hors éléments exceptionnels, la perte par action de l'enseigne de prêt-à-porter est ressortie à 16 cents contre un consensus FactSet d'une perte de 33 cents. Les ventes trimestrielles d'Abercrombie & Fitch ont atteint de leur côté 779,3 millions de dollars, en repli de 0,5%. En données comparables, elles ont baissé de 1%. Les analystes visaient 759 millions de dollars.

AMAZON
La FTC, qui régule le secteur de la distribution aux Etats-Unis, a annoncé qu'elle ne comptait pas poursuivre ses investigations concernant le projet de rachat de Whole Foods Market par Amazon. Le patron de son Bureau de la concurrence, Bruce Hoffman, a fait savoir que l'enquête préliminaire ouverte pour s'assurer que ce rapprochement ne se traduirait pas par une moindre concurrence s'arrêtait à ce stade.

DOLLAR TREE
Dollar Tree a relevé ses prévisions annuelles. Le discounter table désormais sur un chiffre d'affaires 2017 compris entre 22,07 et 22,28 milliards de dollars pour un bénéfice par action de 4,44 à 4,60 dollars. La précédente estimation était de 21,95/22,25 milliards de dollars de ventes et de 4,17/4,43 dollars de bénéfice par action.

GUESS
Guess a nettement revu ses objectifs annuels, visant désormais un bénéfice par action ajusté compris entre 52 et 60 cents contre une précédente estimation de 34 à 44 cents. L'enseigne de prêt-à-porter est aussi plus optimiste concernant la croissance de ses ventes : elle devrait s'établir entre 6 et 7,5% contre une précédente fourchette 3,5/5%. Pour le troisième trimestre, Guess vise un bénéfice par action ajusté compris entre 8 et 11 cents et une croissance de ses ventes de 4 à 6%.

HP INC
HP Inc, société spécialisée dans les ordinateurs personnels et les imprimantes, a dévoilé hier soir des résultats meilleurs que prévu. Au troisième trimestre, clos fin juillet, HP Inc a réalisé un bénéfice net de 696 millions de dollars, soit 41 cents par action, contre un bénéfice net de 783 millions de dollars, soit 45 cents par action, un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action a atteint 43 cents par action, soit un cent de mieux que le consensus FactSet.

SEARS
Le distributeur en difficulté Sears a présenté des comptes moins dégradés que prévu au second trimestre, clos fin juillet. Il a enregistré une perte nette de 251 millions de dollars contre une perte de 395 millions de dollars un an plus tôt. La perte par action est ressortie à 2,34 dollars alors que Wall Street anticipait une perte de 2,48 dollars par action. Les revenus de Sears ont nettement reculé à 4,365 milliards de dollars contre 5,66 milliards de dollars un an plus tôt, la fermeture de magasins contribuant à hauteur de 770 millions de dollars à la baisse de l'activité.

STAPLES
Staples a renoué avec les bénéfices au deuxième trimestre avec un résultat net des activités poursuivies de 63 millions de dollars à comparer avec une perte de 107 millions un an plus tôt. Le bénéfice par action du spécialiste des fournitures de bureau a atteint 10 cents. En données ajustées, il s'établit à 12 cents conforme aux attentes. Les ventes trimestrielles de Staples ont atteint pour leur part 3,9 milliards de dollars, en repli de 3,1% (dont -1,1% en comparable), alors qu'elles étaient anticipées à 3,87 milliards.

TIFFANY
Tiffany a dévoilé des résultats trimestriels supérieurs aux attentes, soutenus par une hausse de la demande pour ses bijoux au Japon et la baisse des coûts de production. Les ventes dans les boutiques ouvertes depuis plus d'un an ont cependant reculé de 2% alors que les analystes tablaient sur une baisse d'1%. Le groupe, qui réalise environ 15% de ses ventes au Japon, a vu ses ventes grimper dans l'archipel de 3% au deuxième trimestre de son exercice 2017. Dans les Amériques, son premier marché, les ventes ont baissé d'1% en raison de la faiblesse des dépenses des touristes.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

SUR LE MÊME SUJET
Publié le 21/12/2015

Les marchés européens sont en légère hausse après une demi-journée de cotation, à l'exception des indices espagnols sonnés après les élections législatives qui n'ont pas permis de mettre en…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/09/2017

Les sociétés Aviva Investors Global Services Limited et Aviva Investors France, agissant de concert, ont déclaré avoir franchi en baisse, le 19...

Publié le 22/09/2017

Norges Bank (Banque Centrale de Norvège) a déclaré avoir franchi en hausse, le 21 septembre 2017, le seuil de 5% du capital de Mersen, et détenir 1...

Publié le 22/09/2017

Altarea Cogedim a posé la première pierre du programme de logements haut de gamme, Domaine de Gairaut à Nice...

Publié le 22/09/2017

    Information mensuelle relative au nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital social Monthly information relating to the total number of voting rights…

Publié le 22/09/2017

La compagnie turque viserait 40 gris porteurs Airbus...

CONTENUS SPONSORISÉS