En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 447.44 PTS
+0.46 %
5 450.50
+0.53 %
SBF 120 PTS
4 358.59
+0.42 %
DAX PTS
12 765.94
+0.82 %
Dowjones PTS
25 198.18
+0.31 %
7 390.19
-0.19 %
Nikkei PTS
22 794.19
+0.43 %

Analyse AOF clôture Wall Street - Nette baisse après les derniers records et le tir nord-coréen

| AOF | 332 | Aucun vote sur cette news
Analyse AOF clôture Wall Street - Nette baisse après les derniers records et le tir nord-coréen
Credits  ShutterStock.com


Absents des marchés lundi pour cause de Labor Day, les investisseurs américains ont fait un retour remarqué hier. Alors que Wall Street restait sur des nouveaux records historiques, le Dow Jones a chuté de 1,07% à 21 753,31 points et le S&P 500 a perdu 0,76% à 2 457,85 points, pénalisés par un cocktail fait de prises de bénéfices logiques au vu des dernières performances et d'aversion pour le risque. Il y a eu en effet un "effet rattrapage", lié au jour férié de lundi, suite au dernier tir de missile nord-coréen. Même la fusion géante entre UTC et Rockwell n'a pas réjoui les investisseurs.

United Technologies a perdu 5,69% à 111,21 dollars après l'annonce du rachat de Rockwell Collins pour 30 milliards de dollars, dette comprise, soit une valeur d'entreprise hors dette de 23 milliards. Rockwell Collins a gagné de son coté 0,30% à 131 dollars. Les premières rumeurs d'acquisition dataient du 4 août dernier. Il aura donc fallu un mois pour que la plus grosse opération de l'histoire du secteur aéronautique aboutisse.

Les chiffres macroéconomiques

Les commandes à l'industrie ont reculé de 3,3% en juillet aux États-Unis, conformément aux attentes. Elles avaient progressé de 3,2% (chiffre révisé de +3%) en juin.

Les valeurs à suivre

AT&T
AT&T a indiqué dans un communiqué que l'autorité chilienne de la concurrence a approuvé l'acquisition de Time Warner. La FNE ne requiert aucune cession d'actifs de la part des deux groupes. Cet accord porte à 17 le nombre de validations reçues par AT&T et Time Warner en dehors des Etats-Unis. En octobre dernier, AT&T avait annoncé le rachat de Time Warner pour 108,7 milliards de dollars dette comprise, en cash et en titres. Le 15 mars 2017, la Commission européenne avait aussi validé le deal.

GENERAL MOTORS
General Motors a livré 328 425 véhicules en Chine en août, en hausse de 12% sur un an. Les trois marques Buick, Cadillac et Baojun ont toutes les trois signé le meilleur mois d'août de leur histoire. Les SUV restent le segment le plus demandé avec une hausse de 57% des ventes. La demande des véhicules de luxe Cadillac a enregistré une croissance de 51% faisant du mois d'aout le 18ème mois consécutif de croissance à deux chiffres.

NASDAQ
L'opérateur boursier, Nasdaq, a annoncé l'acquisition de eVestment pour 705 millions de dollars, une opération financée avec sa trésorerie et de la dette. Nasdaq décrit sa cible comme un fournisseur de contenus et d'analyse de données utilisés par les gestionnaires d'actifs, les consultants en investissement et les propriétaires d'actifs afin de faciliter leurs décisions d'investissement. L'opérateur boursier précise que sa cible fonctionne en mode SaaS à revenus récurrents et dont la croissance organique est supérieure à 10%. L'opération devrait être finalisée au quatrième trimestre.

UNITED TECHNOLOGIES/ROCKWELL COLLINS
United Technologies a annoncé le rachat de Rockwell Collins pour 30 milliards de dollars, dette comprise, soit une valeur d'entreprise hors dette de 23 milliards. Le prix par action s'élève ainsi à 140 dollars, en cash et en titres : les actionnaires de Rockwell recevront 93,33 dollars en numéraire et 46,67 dollars en actions United. La transaction doit être finalisée d'ici au troisième trimestre 2018 et reste soumise à l'accord des actionnaires de Rockwell Collins.

WESTERN DIGITAL
Le fabricant de disques durs Western Digital aurait proposé de retirer son offre sur les activités semi-conducteurs du groupe en difficulté Toshiba, mais il souhaiterait en échange une position renforcée dans leur coentreprise de mémoires informatiques, affirme Reuters en citant deux sources proches du dossier.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/07/2018

Chaîne de magasins spécialisée dans la distribution de produits biologiques

Publié le 18/07/2018

HighCo publie une marge brute de 22,47 millions d’euros, au titre de son deuxième trimestre 2018, en hausse de 2,6% sur un an. Sur le premier semestre 2018, le spécialiste du marketing indique que…

Publié le 18/07/2018

Manutan a enregistré au troisième trimestre, clos fin juin, un chiffre d'affaires de 183,998 millions d'euros, en progression de 8,4%. A change, périmètre et jours constants, le chiffre…

Publié le 18/07/2018

Des avancées au premier semestre...

Publié le 18/07/2018

ECA Group, filiale de Groupe Gorgé, a remporté deux contrats pour la fourniture d'équipements spécifiques auprès d'un client de la défense pour un montant total de près de 9 millions d'euros.…