En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 398.32 PTS
-
5 387.50
-0.16 %
SBF 120 PTS
4 320.54
-
DAX PTS
12 561.42
-
Dowjones PTS
25 058.12
-0.03 %
7 350.23
+0.00 %
1.173
+0.11 %

Analyse AOF clôture Wall Street - Les marchés américains en légère hausse à la mi-séance

| AOF | 152 | Aucun vote sur cette news
Analyse AOF clôture Wall Street - Les marchés américains en légère hausse à la mi-séance
Credits  ShutterStock.com


Les marchés américains évoluent en territoire positif à la mi-séance, mais d’un pas incertain. En effet, les statistiques économiques du jour se sont révélées mitigées et n’ont pu servir de catalyseurs aux indices new-yorkais. Les publications trimestrielles des grandes banques américaines n’ont pas non plus soulever l’enthousiasme. Si le titre JPMorgan évolue proche de l’équilibre, en revanche, Citigroup et Wellls Fargo reculent de manière franche. Vers 17h45, le S&P 500 avance de 0,08% à 2 800,14 points et le Nasdaq de +0,09% à 7 831, 28 points.

Les premiers résultats des banques américaines ont été accueillis sans enthousiasme. Si JPMorgan gagne désormais 0,67% à 107,57 dollars après un passage dans le rouge, Citigroup recule de 2,76% à 66,62 dollars. La première bénéficie de profits plus élevés qu'attendu tandis que la seconde est sanctionnée pour des revenus plus faibles que prévu. Au deuxième trimestre, JPMorgan a vu son bénéfice net bondir de 18% à 8,316 milliards de dollars, soit 2,29 dollars par action. Le consensus Thomson Reuters s'élevait à 2,22 dollars.

Les chiffres économiques du jour

Aux Etats-Unis, les prix à l'importation ont reculé de 0,4% en juin, là où le consensus anticipait +0,1%. En mai, les prix à l'importation avaient augmenté de 0,9% (révisé de +0,6%).

Aux Etats-Unis, l'indice de confiance du consommateur publié par l'Université du Michigan est ressorti à 97,1 pour le mois de juillet dans sa version préliminaire. Le consensus Reuters le donnait à 98,2. En juin, l'indice de confiance du consommateur avait atteint 98,2.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

AT&T

Le Department of Justice (DoJ) a fait part hier de sa décision de faire appel de la décision d'un juge de Columbia qui avait autorisé le rachat de Time Warner par AT&T. Dans un communiqué, AT&T s'est dit "surpris" que le DoJ prenne cette décision alors que la décision du tribunal "pouvait difficilement être plus approfondie et étayée." "Nous sommes prêts à la défendre devant la cour d'appel", conclut le directeur juridique d'AT&T, David McAtee, dans un communiqué.

CITIGROUP

Citigroup a présenté des résultats meilleurs que prévu au titre du deuxième trimestre. Sur cette période, la banque américaine a engrangé un bénéfice net en progression de 16% à 4,49 milliards de dollars, soit 1,63 dollar par action. Il est ressorti au-dessus du consensus Thomson Reuters de 1,56 dollar. Ses résultats ont bénéficié de la réduction du taux d'imposition aux Etats-Unis et de la croissance des revenus. Ces derniers ont progressé de 2% à 18,469 milliards de dollars, ressortant légèrement sous les attentes du marché : 18,51 milliards de dollars.


HP INC/APPLE

Les ventes de PC au niveau mondial ont progressé de 1,4% à 62,1 millions d'unités au deuxième trimestre 2018, a annoncé le bureau d'études Gartner. Il s'agit de la première fois qu'elles enregistrent une croissance depuis le premier trimestre 2012, bénéficiant de la demande pour les ordinateurs dédiés aux entreprises. Les analystes de Gartner jugent cependant que ce signe de la stabilité du marché n'est pas suffisant pour déjà annoncer la reprise de l'industrie du PC.

JOHNSON & JOHNSON

Issue douloureuse pour Johnson & Johnson dans le dossier talc. Un tribunal américain a condamné le groupe américain de santé à verser 4,69 milliards de dollars à 22 femmes. Ces dernières accusent les produits à base de talc du groupe, y compris une poudre pour bébé, de contenir de l'amiante et d'être à l'origine de leur cancer des ovaires.

JPMORGAN

Première banque américaine à dévoiler ses comptes du deuxième trimestre, JPMorgan a fait mieux qu'attendu. Son bénéfice net a enregistré un bond de 18% à 8,316 milliards de dollars, soit 2,29 dollars par action. Le consensus Thomson Reuters s'élevait à 2,22 dollars. Ses revenus ont progressé de 6% à 28,388 milliards de dollars, dépassant également les attentes du marché : 27,36 milliards de dollars. Les profits de la première banque américaine par la taille du bilan ont été soutenus par ses activités de banque de détail, dont le bénéfice net a bondi de 53% à 3,14 milliards de dollars.

NORTHROP GRUMMAN

Northrop Grumman a annoncé hier soir la démission de son PDG, Wes Bush, avec effet le 1er janvier prochain. Il restera toutefois président du groupe américain de défense jusqu'en juillet 2019. C'est Kathy Warden, l'actuelle " COO " (directrice de l'exploitation) qui occupera le siège laissé vacant le 1er janvier 2019. Elle intègre, d'ailleurs, avec effet immédiat le Board de Northrop Grumman.

WELLS FARGO

Wells Fargo a dévoilé des résultats en recul au deuxième trimestre. Sur cette période, le numéro un américain du crédit immobilier a réalisé un bénéfice net de 5,2 milliards de dollars, soit 98 cents par action, contre 5,9 milliards de dollars, soit 1,08 dollar par action, un an plus tôt. Corrigé des éléments exceptionnels, en particulier une charge fiscale, le bénéfice par action est ressorti à 1,08 dollar, soit un cent de mieux que le consensus Reuters. Dans le même temps, son produit net bancaire a reculé de 3% à 21,55 milliards de dollars alors que Wall Street visait 21,68 milliards.



source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/07/2018

L'ANR triple net EPRA ressort à 54,9 E/action au terme du semestre...

Publié le 20/07/2018

    Compte-rendu de l'Assemblée Générale annuelle du 20 juillet 2018   L'assemblée générale mixte (ordinaire et extraordinaire) des actionnaires de la société BIGBEN…

Publié le 20/07/2018

Luxembourg, 20 juillet 2018 - Aperam annonce avoir mené à terme son programme de rachat d'actions annoncé le 30 janvier 2018 (ci-après le "Programme"). Au total,…

Publié le 20/07/2018

APRRLa filiale autoroutière d'Eiffage communiquera son chiffre d'affaires du deuxième trimestre après la clôture de la Bourse.ICADELa foncière publiera ses résultats du premier…

Publié le 20/07/2018

A l’issue de la période d'acceptation initiale et des périodes de réouverture volontaire et obligatoire de l’offre, près de 96 % des actions de Realdolmen ont été apportées. En…