5 365.36 PTS
-0.01 %
5 359.00
-0.03 %
SBF 120 PTS
4 270.61
+0.00 %
DAX PTS
13 151.88
-0.12 %
Dowjones PTS
23 590.83
+0.69 %
6 378.63
+0.00 %
Nikkei PTS
22 523.15
+0.48 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Analyse AOF clôture Wall Street - Les investisseurs font une pause dans leurs achats d'actions

| AOF | 186 | Aucun vote sur cette news
Analyse AOF clôture Wall Street - Les investisseurs font une pause dans leurs achats d'actions
Credits  ShutterStock.com


Une fois n'est pas coutume, Wall Street a passé toute la séance d'hier en territoire négatif. Cette pause est logique compte tenu du récent rally enregistré par les indices actions qui, jour après jour, ont repoussé leurs records. Ces prises de bénéfices ont été constatées en dépit de la solidité des statistiques du jour - les commandes de biens durables notamment ont été dynamiques - et sont donc le fait de publications d'entreprises mitigées. La tendance a principalement été plombée par AMD et Boeing. Le Dow Jones a perdu 0,48% à 23 329,46 points et le S&P500 a lâché 0,47% à 2 557,15 points.

Chipotle Mexican Grill a chuté de 14,58% à 277,01 dollars après la publication de perspectives décevantes et des résultats trimestriels ressortis en dessous des attentes. La chaine de restaurants est toujours pénalisée par les scandales sanitaires auxquels elle doit faire face depuis 2015.

Les chiffres économiques du jour


Aux Etats-Unis, 667 000 logements neufs ont été vendus en septembre après 561 000 en août. Le consensus Briefing était de 555 000.

Aux Etats-Unis, les commandes de biens durables ont augmenté de 2,2% en septembre. Elles avaient progressé de 2% en août (révisé de +1,7%) et les économistes les attendaient en croissance de 1% selon Reuters.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

AMD

Le fabricant de microprocesseurs AMD est attendu en repli à Wall Street en raison de ses perspectives. Au troisième trimestre, le groupe cible en moyenne un recul de 15% de ses ventes par rapport au trimestre précédent, soit environ 1,396 milliard. Le groupe a enregistré au troisième trimestre un bénéfice net de 71 millions de dollars, représentant 7 cents par action, à comparer avec une perte nette de 406 millions de dollars, soit 50 cents par action, un an plus tôt à la même époque.

AT&T
AT&T a vu son bénéfice net reculer de 9% au troisième trimestre pour atteindre 3 milliards de dollars, soit 49 cents par action. Ajusté de 25 cents liés aux coûts d'amortissement, de fusion et à l'impact des ouragans, le bénéfice par action de l'opérateur est resté stable à 74 cents. Le chiffre d'affaires trimestriel d'AT&T a atteint de son côté 39,7 milliards, en repli de près de 3%. Le consensus Zacks prévoyait 75 cents de bénéfice par action et 40,27 milliards de dollars de chiffre d'affaires. AT&T a vu sa base d'abonnés croitre de 3 millions au troisième trimestre.

BOEING
Boeing a relevé ses prévisions annuelles de free cash flow, de 12,25 à 12,5 milliards de dollars, et de bénéfice par action ajusté, de 9,80/10 dollars à 9,90/10,10 dollars. Son chiffre d'affaires 2017 est toujours prévu entre 90,5 et 92,5 milliards de dollars. L'avionneur évoque notamment des performances meilleures que prévu et une baisse plus marquée qu'attendu de son taux d'imposition. Boeing a maintenu sa prévision de 760 à 765 livraisons d'appareils commerciaux cette année.

CHIPOTLE
Chipotle Mexican Grill a vu son bénéfice net bondir de plus de 150% au troisième trimestre, à 19,61 millions de dollars ou 69 cents par action. Cet indicateur est net de deux impacts négatifs : l'un de 64 cents est lié aux dépenses rendues nécessaires par un incident de sécurité sur les données du groupe et l'autre, de 13 cents par action, correspond aux charges post-ouragans. Le chiffre d'affaires trimestriel de Chipotle, de son côté, a progressé de 8,8% à 1,13 milliard de dollars. La croissance en comparable a atteint 1%.

COCA-COLA
Coca-Cola a dévoilé des résultats trimestriels supérieurs aux attentes grâce à des réductions de coûts et le regain d'intérêt des consommateurs américains pour le Sprite. Au troisième trimestre, le champion mondial du soda a réalisé un bénéfice net en hausse de 38% à 1,45 milliard de dollars, soit 33 cents par action. Hors éléments exceptionnels, le BPA est ressorti à 50 cents, au-dessus du consensus qui le donnait à 49 cents. Le chiffre d'affaires de Coca-Cola a reculé de 14,6% à 9,08 milliards de dollars. Le marché visait 8,72 milliards de dollars.

FREEPORT-MCMORAN
Freeport-McMoran a enregistré une croissance de près de 30% de son bénéfice net au troisième trimestre, à 280 millions de dollars ou 19 cents par action. Hors éléments exceptionnels, il s'est élevé à 34 cents par action contre un consensus de 29 cents. Le chiffre d'affaires trimestriel de Freeport-McMoran a atteint, lui, 4,31 milliards de dollars, en croissance de 11%. Les analystes visaient 4,1 milliards.

HONEYWELL/DOWDUPONT
La Commission européenne a mis fin à son enquête antitrust portant sur la coopération entre Honeywell et DuPont (désormais DowDuPont) dans la production d'un nouveau réfrigérant utilisé dans les systèmes de climatisation des voitures. Le 21 octobre 2014, Bruxelles avait notifié aux deux groupes que cette coopération "est susceptible d'avoir limité la disponibilité et le développement technique de ce produit, en violation des règles de concurrence de l'UE". Les 12 avril, 18 avril et 6 juillet dernier, les plaintes déposées contre Arkema, Mexichem et l'ACEA dans ce dossier avaient été retirées.

JUNIPER
Moins de 15 jours après son profit warning, le spécialiste des équipements de réseaux Juniper Networks a présenté des résultats et des perspectives décevants. Au troisième trimestre, le bénéfice net a reculé de 1% à 174,4 millions de dollars, soit 46 cents par action. Corrigé des éléments exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti à 55 cents alors que le groupe visait entre 54 et 56 cents. Le consensus FactSet s'élevait à 56 cents. Le chiffre d'affaires a reculé de 2% à 1,258 milliard de dollars alors que le marché ciblait 1,28 milliard de dollars.

SPRINT
Sprint a signé au deuxième trimestre clos fin septembre sa meilleure conquête commerciale depuis deux ans, avec le recrutement de 279 000 abonnés sur le segment Postpayé et de 95 000 abonnés en Prépayé. Au total, en incluant donc les ventes en gros, 378 000 nouveaux forfaits mobiles ont été signés chez Sprint. L'opérateur téléphonique a réduit sa perte nette au deuxième trimestre, à -48 millions de dollars contre -142 millions un an plus tôt. La perte par action de Sprint a ainsi atteint 1 cent. Son chiffre d'affaires, de son côté, a baissé de 3,8% à 7,9 milliards de dollars.

TEXAS INSTRUMENTS
Le fabricant de semi-conducteurs Texas Instruments a dévoilé hier soir des résultats supérieurs aux anticipations. Au troisième trimestre, le concurrent de STMicroelectronics a enregistré une hausse de 26% de son bénéfice net à 1,285 milliard de dollars, soit 1,26 dollar par action. Le consensus Reuters a été dépassé de 14 cents. Le chiffre d'affaires a, lui, augmenté de 12% à 4,116 milliards de dollars, dépassant les attentes de Wall Street : 3,91 milliards de dollars. Texas Instruments a continué à bénéficier d'une forte demande pour ses produits destinés aux automobiles et à l'industrie.

VISA
Le spécialiste des moyens de paiement Visa a présenté des résultats trimestriels meilleurs que prévu. Au quatrième trimestre, clos fin septembre, le bénéfice net a atteint 2,14 milliards de dollars, soit 90 cents par action, contre 1,93 milliard de dollars, ou 70 cents par action, un an plus tôt. Il a dépassé de 5 cents le consensus Thomson Reuters. Les revenus ont progressé de 14% à 4,9 milliards de dollars grâce notamment à l’acquisition de Visa Europe. Le marché attendait seulement 4,62 milliards.

WALGREENS BOOTS
Walgreens Boots Alliance a publié un bénéfice net de 802 millions de dollars au titre de son quatrième trimestre clos fin août, contre plus d'un milliard de dollars un an plus tôt, soit 76 cents par action. Hors éléments exceptionnels, et notamment des coûts liés à l'acquisition de Rite Aid, le bénéfice par action de la chaine de pharmacies a atteint 1,31 dollar contre un consensus Zacks de 1,22 dollar. Le chiffre d'affaires trimestriel de Walgreens est également ressorti au-delà des attentes, à 30,1 milliards de dollars, en croissance de 5,3%, alors qu'il était anticipé à 30,05 milliards.








source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/11/2017

Le bureau d'études démarre le suivi à l'achat...

Publié le 22/11/2017

Midcap Partners n'est plus à la vente

Publié le 22/11/2017

Après avoir rejeté hier l'offre de 8,05 milliards d'euros de Fortum, soit 22 euros par action, Uniper a annoncé aujourd'hui la suppression d'environ 2 000 emplois, soit 14% de ses effectifs, d'ici…

Publié le 22/11/2017

Olivier Brémond va prendre les commandes à la rentrée de septembre 2018...

Publié le 22/11/2017

Nouvel ajustement d'analyste sur le dossier Bénéteau suite à la publication annuelle du groupe nautique...

CONTENUS SPONSORISÉS