En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 794.37 PTS
+0.00 %
4 821.50
+0.56 %
SBF 120 PTS
3 821.84
+0.00 %
DAX PTS
10 918.62
-
Dowjones PTS
24 370.10
+0.67 %
6 718.45
+0.00 %
1.139
+0.05 %

Analyse AOF clôture Wall Street - Les Gafa ont pesé lourd

| AOF | 274 | Aucun vote sur cette news
Analyse AOF clôture Wall Street - Les Gafa ont pesé lourd
Credits  ShutterStock.com


Fin de semaine très difficile à Wall Street. Les indices actions américains ont clôturé en net repli, pénalisés par les publications décevantes de groupes aussi emblématiques qu’Amazon, Alphabet et Snap. Le Nasdaq a été logiquement particulièrement malmené. Dans ce contexte, Intel (+3,1%, l'une des rares hausses du Dow Jones) a échappé à la vague baissière grâce à des résultats meilleurs que prévu. Le Dow Jones a abandonné 1,19% à 24 688,31 points. Le Nasdaq a perdu 2,07% à 7 167,21 points. Sur la semaine, le Dow Jones a accusé un repli de 2,97%, le Nasdaq, de 3,78%.

Deux des GAFA (Google, Amazon, Facebook et Apple) ont été fortement sanctionnés à Wall Street, Alphabet, société-mère de Google a perdu 1,80% à 1083,75 dollars tandis qu'Amazon a chuté de 7,82% à 1642,81 dollars en raison de publications décevantes au troisième trimestre. Les « vieilles tech » prennent leur revanche, Microsoft affiche désormais une capitalisation de 813 milliards de dollars, supérieure à celle de son concurrent dans le cloud, Amazon : 800 milliards. WinTel (Windows/Intel) a pris sa revanche sur les GAFA puisque le fabricant de semi-conducteurs a gagné 3,114%.

Les chiffres économiques du jour

L’indice des prix à la consommation PCE, l’une des mesures de l’inflation préférées de la Fed, a progressé de 1,6% au troisième trimestre, hors les éléments volatils que sont l’énergie et l’alimentation. Il était attendu à 1,8% par le consensus Reuters après +2,1% au deuxième trimestre.

Le PIB américain a progressé de 3,5% au troisième trimestre, selon une première estimation. Il est supérieur au consensus Reuters s’élevant à 3,3%. Il a ralenti par rapport au deuxième trimestre où il avait augmenté de 4,2%.

L'indice définitif de confiance du consommateur mesuré par l'Université du Michigan est ressorti en octobre à 98,6 contre 99 en première estimation après 100,1 en septembre.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

ALPHABET (Google)
Alphabet, société-mère de Google, a présenté hier soir un résultat opérationnel et des ventes décevantes. La célèbre firme Internet a enregistré au troisième trimestre un bénéfice net de 919 milliards de dollars, soit 13,06 dollars par action, à comparer avec un bénéfice net de 6,372 milliards de dollars, soit 9,57 dollars par action, un an plus tôt. Le consensus s'élevant à 10,45 dollars par action a été largement dépassé. Les autres lignes du compte de résultat n'ont en revanche pas été à la hauteur des attentes.

AMAZON
Amazon a déçu hier soir, tant sur ses ventes que sur ses objectifs pour le très important quatrième trimestre. Au troisième trimestre, le bénéfice net du cybermarchand et spécialiste du cloud a atteint 2,9 milliards de dollars, soit 5,75 dollars par action, contre 256 millions de dollars ou 52 cents par action, un an plus tôt. Il s'agit d'un bénéfice record. Le résultat opérationnel est, lui, passé en un an de 347 millions de dollars à 3,7 milliards de dollars.

GILEAD SCIENCES
Gilead a réalisé au troisième trimestre de son exercice fiscal des résultats supérieurs aux attentes. La biotech américaine spécialisée dans les traitements contre l'hépatite C a relevé ses prévisions annuelles. Le bénéfice net a reculé de 23% à 2,1 milliards de dollars. Hors éléments exceptionnels, le BPA est ressorti à 1,84 dollar, au-dessus du consensus qui le donnait à 1,63 dollar. Le chiffre d'affaires a reculé de 14% à 5,6 milliards. Le marché tablait sur 5,37 milliards. Pour 2018, Gilead vise un chiffre d'affaires compris entre 20,8 et 21,3 milliards contre entre 20 et 21 auparavant.

GOODYEAR
Goodyear a déçu à l'occasion de la publication de ses résultats du troisième trimestre 2018, marqués par un abaissement de ses perspectives annuelles. Ainsi, le fabricant américain de pneumatiques a réalisé un bénéfice net de 351 millions de dollars sur la période, ou 1,48 dollar par action, contre 129 millions de dollars, ou 50 cents par actions, un an plus tôt. Toutefois, en données ajustées, le bénéfice par action ressort à 68 cents par action, ce qui se révèle inférieur au consensus FactSet (75 cents).

INTEL
Le numéro un mondial des semi-conducteurs Intel a dévoilé des résultats bien meilleurs que prévu au troisième trimestre. La firme de Santa Clara a dévoilé un bénéfice net a bondi de 42% à 6,4 milliards de dollars, soit 1,38 dollar par action. Le bénéfice par action ajusté est, lui, ressorti à 1,40 dollar, soit 25 cents de mieux que le consensus Thomson Reuters. Le chiffre d'affaires a, lui, augmenté de 19% à 19,20 milliards de dollars alors que le marché visait 18,11 milliards de dollars.

INTERNATIONAL PAPER
International Paper a dévoilé des résultats supérieurs aux attentes au titre de son troisième trimestre 2018. Ainsi, le spécialiste américain de la production de papier a réalisé un bénéfice net de 562 millions de dollars sur la période, ou 1,37 dollar par action, contre 395 millions de dollars, ou 95 cents par actions, un an plus tôt. En excluant les éléments exceptionnels, le bénéfice par action ressort à 1,56 dollar par action, dépassant le consensus FactSet (1,46 dollar).

MATTEL
Mattel a renoué avec les bénéfices au troisième trimestre 2018, grâce à ses meilleures ventes en Amérique du nord (+4%) depuis près de trois ans. Ainsi le fabriquant de poupées Barbie a affiché un bénéfice net de 6,3 millions de dollars au troisième trimestre, comparativement à une perte de 603,3 millions de dollars un an plus tôt. Le bénéfice par action ressort à 0,18 dollars, manquant de 2 cents les estimations des analystes. Quant au chiffre d'affaires global, il a chuté de 8 % à 1,44 milliard de dollars, soit moins que les 1,49 milliard de dollars attendus par les analystes.

SNAP
Snap, propriétaire du service de messagerie Snapchat, a présenté des résultats meilleurs que prévu. Au troisième trimestre, le groupe a essuyé une perte nette de 325,15 millions de dollars, soit 25 cents par action, à comparer avec une perte nette de 443,15 millions de dollars, représentant 36 cents par action, un an plus tôt. Corrigé des éléments exceptionnels, la perte par action a atteint 12 cents, plus faible de 2 cents comparée au consensus FactSet. Ses revenus ont bondi de 43% à 297,70 millions de dollars, ressortant au-dessus des attentes du marché : 283 millions de dollars.
 










source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/01/2019

Les marchés européens sont attendus en hausse dans le sillage de Wall Street. Les indices américains ont bénéficié d’informations du Wall Street Journal selon lesquelles, le secrétaire au…

Publié le 18/01/2019

Société Générale et Absa Group Limited, deux banques de premier plan sur le continent africain, annoncent la signature d’un protocole d’accord pour la mise en oeuvre d’un contrat commercial…