5 338.34 PTS
+0.36 %
5 323.00
+0.20 %
SBF 120 PTS
4 241.97
+0.17 %
DAX PTS
13 012.86
+0.15 %
Dowjones PTS
23 358.24
-0.43 %
6 314.51
+0.00 %
Nikkei PTS
22 261.76
-0.60 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Analyse AOF clôture Wall Street - Le "merger Monday" (lundi des fusions) a bien mérité son nom

| AOF | 134 | Aucun vote sur cette news
Analyse AOF clôture Wall Street - Le "merger Monday" (lundi des fusions) a bien mérité son nom
Credits  ShutterStock.com


Les marchés américains ont mieux débuté la semaine que leurs homologues européens. Bien que l'agenda macro américain ait été totalement vide hier, les indices de Wall Street ont terminé en hausse, à quelques points de leurs records : le Dow Jones a gagné 0,04% à 23 548,42 pts et le S&P 0,13% à 2 591,13 pts. La séance a surtout été animée, "merger Monday" oblige, par les projets de fusions-acquisitions. Dans les semi-conducteurs, Broadcom propose de racheter Qualcomm pour 130 milliards de dollars ; dans les télécoms, Sprint et T-Mobile ont mis fin à leurs discussions, chutant à Wall Street.

Méga-fusion en vue dans le secteur technologique aux Etats-Unis. Broadcom a dévoilé une proposition de rachat de son concurrent Qualcomm pour 130 milliards de dollars en vue de créer le numéro deux mondial des puces derrière Intel. Broadcom propose 70 dollars par action, soit une prime de 27,6% sur le cours de clôture de Qualcomm jeudi, veille de la diffusion des premières rumeurs concernant une telle fusion. A Wall Street, Qualcomm a gagné 1,15% à 62,52 dollars après avoir bondi de 12,7% vendredi, soutenu par la spéculation. Broadcom a progressé, lui, de 1,42% à 277,52 dollars après +5,45% vendredi. 


Les chiffres économiques du jour

Aucun indicateur n'a été publié.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

ANTHEM
Gail K. Boudreaux a été nommée directrice générale d'Anthem, un assureur santé américain, et membre du conseil d'administration de la société, à compter du 20 novembre 2017. Elle remplacera Joseph R. Swedish, démissionnaire qui agira à titre de conseiller principal jusqu'en mai 2020. Gail Boudreaux est une ancienne dirigeante d'United Healthcare, le premier assureur maladie américain.

BAKER HUGHES, A GE COMPANY
Baker Hughes, a GE Company, va racheter pour 3 milliards de dollars de ses propres actions. "Au cours actuel, ce rachat représente environ 8% de notre capitalisation. Nous sommes satisfaits que notre bilan solide nous permettre de retourner de la valeur à nos actionnaires à travers notre dividende et ces rachats d'actions mais nous permette aussi d'investir pour soutenir notre croissance à long terme et le renforcement de notre portefeuille", a commenté Lorenzo Simonelli, PDG de Baker Hughes, a GE Company.

BERKSHIRE HATHAWAY
Berkshire Hathaway a vu son bénéfice net chuter de 43,5% au troisième trimestre pour atteindre 4,067 milliards de dollars, soit 2 473 dollars par action. Le consensus FactSet était de 2 385,40 dollars par action. Le chiffre d'affaires de la société d'investissement de Warren Buffett a progressé de son côté de 2,8% à 60,52 milliards.

BROADCOM/QUALCOMM
Broadcom a dévoilé une proposition de rachat de Qualcomm pour 130 milliards de dollars sur une base proforma, incluant 25 milliards de dollars de dette. Broadcom propose précisément 70 dollars par action Qualcomm - Qualcomm cotait vendredi soir 61,81 dollars - répartis entre 10 dollars en action Broadcom et 60 dollars en cash. La proposition de Broadcom est soumise à la réussite du rachat de NXP par Qualcomm, pour 110 dollars par action.

MARVELL TECHNOLOGY
Marvell Technology est en négociations avancées en vue de racheter son concurrent américain, le fabricant de puces Cavium, selon des médias américains. La nouvelle entité issue de la fusion représenterait une capitalisation de 14 milliards de dollars. Les actionnaires de Cavium recevraient une prime modeste, indique le Wall Street Journal. La transaction pourrait être annoncée dans les prochaines semaines.

MICHAEL KORS
Michael Kors devrait ouvrir en hausse aujourd'hui alors que le groupe de prêt-à-porter a relevé ses prévisions pour l'exercice 2018 clos fin mars. Le management s'attend désormais à un chiffre d'affaires d'environ 4,59 milliards de dollars dont 215 millions à 225 millions de dollars de contribution de Jimmy Choo. La précédente guidance était de 4,275 milliards de dollars. Les ventes en comparable sont toujours attendues en repli d'environ 5%. Le nouveau bénéfice par action est compris entre 3,85 dollars et 3,95 dollars contre 3,62 dollars et 3,72 dollars prévu initialement.

MYLAN
Mylan a relevé les bornes basses de l'ensemble de ses fourchettes de prévisions pour cette année. Le groupe vise désormais un chiffre d'affaires annuel compris entre 11,75 et 12,05 milliards de dollars pour un bénéfice par action ajusté compris entre 4,45 et 4,70 dollars. La précédente guidance annuelle était d'un chiffre d'affaires 11,5/12,5 milliards pour un bénéfice par action de 4,30 à 4,70 dollars.

STARBUCKS
S&P a abaissé de A à A- sa note de crédit sur Starbucks afin de prendre en compte l'impact qu'aura sur ses paramètres de crédit son projet de retourner 15 milliards de dollars à ses actionnaires au cours des trois prochaines années. Pour financer les opérations de rachats d'actions ou de hausse du dividende, Starbucks a annoncé qu'il émettrait de la dette et piocherait dans son cash flow opérationnel. Dans ce contexte, le ratio dette nette sur Ebitda de Starbucks pourrait passer de 1,3 à 1,8/1,9 à court terme, juge S&P, même s'il devrait rester sous le seuil fatidique de 2.

TWITTER/CITIGROUP/APPLE/TIME WARNER
Quel est le point commun entre AccorHotel, Twitter, Time Warner, eBay ou encore Apple et Citigroup ? Toutes ces sociétés ont un actionnaire en commun, la société saoudienne HKC du prince Alwalid ben Talal. Ce dernier ferait partie des cibles de la vaste opération anti-corruption lancée ce week-end en Arabie Saoudite sans que l'on sache quelles conséquences ces arrestations pourraient avoir sur les participations du milliardaire. A Paris, AccorHotel est en tout cas sous pression après ces annonces.








source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/11/2017

Les marchés européens progressent légèrement après un début de séance en baisse modeste. Les investisseurs semble avoir digérer - pour le moment - l’échec des négociations en Allemagne…

Publié le 20/11/2017

Natixis a présenté dimanche les objectifs de son nouveau plan stratégique 2018-2020, qui vise notamment une amélioration de sa rentabilité et de la rémunération de ses actionnaires. En Bourse,…

Publié le 20/11/2017

Sous les 5% du tour de table

Publié le 20/11/2017

Renault et Al-Futtaim ont conclu un contrat cadre portant sur l’assemblage et la distribution de véhicules Renault au Pakistan. Dans le cadre des accords conclus, Renault apportera ses derniers…

Publié le 20/11/2017

Le temps de la moisson ?

CONTENUS SPONSORISÉS