En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 856.92 PTS
-0.82 %
4 839.5
-1.01 %
SBF 120 PTS
3 851.18
-1.06 %
DAX PTS
10 837.99
-0.79 %
Dowjones PTS
24 597.38
+0.29 %
6 767.97
+0.00 %
1.129
-0.60 %

Analyse AOF clôture Wall Street - Fort recul : pétrole et distribution prennent le relais des valeurs technologiques

| AOF | 300 | Aucun vote sur cette news
Analyse AOF clôture Wall Street - Fort recul : pétrole et distribution prennent le relais des valeurs technologiques
Credits  ShutterStock.com


Les marchés américains ont de nouveau plongé. A l’avant garde du recul lundi, les valeurs technologiques ont un peu mieux résisté que le marché. D’autres secteurs ont pris le relais, dont celui du pétrole dans le sillage de la chute des prix. Le WTI a baissé de près de 7%, creusant ses pertes alors que Donald Trump a pris le parti de l’Arabie saoudite dans l’affaire du meurtre du journaliste. Le secteur de la distribution a, lui, souffert du mauvais accueil des résultats de Target. Le Dow Jones a reculé de 2,21% à 24 465,64 points et le Nasdaq Composite a cédé 1,70% à 6908,82 points.

Target a chuté de 11,05% à 69,025 dollars en Bourse, dans le sillage de résultats trimestriels décevants. Ainsi, le grand distributeur américain a réalisé un bénéfice net en hausse de 30% à 622 millions de dollars, ou 1,17 dollar par action au troisième trimestre. Hors éléments exceptionnels, le BPA est ressorti à 1,09 dollar, inférieur au consensus qui le donnait à 1,11 dollars. Le chiffre d'affaires a grimpé de 5,6% à 17,82 milliards alors que Wall Street visait 17,76 milliards. Les ventes dans les magasins ouverts depuis plus d'un an ont grimpé de 5,1% alors le marché espérait +5,5%.


Les chiffres économiques du jour


Aux Etats-Unis, 1,228 million de mises en chantier ont été enregistrées en octobre 2018, après 1,210 million (révisé de 1,201 million) en septembre et un consensus Reuters de 1,225 million. En outre, 1,263 million de permis de construire ont été enregistrés en octobre, après 1,270 million (chiffre révisé de 1,241 million) en septembre et un consensus Reuters de 1,267 million.


Les valeurs à suivre aujourd'hui

APPLE

Pas de répit pour Apple, qui devrait reculer à l'ouverture de Wall Street, à l'instar des autres valeurs technologiques. Attendu en repli de plus de 2%, le titre devrait ainsi dépasser les 20% de recul par rapport à son plus haut. Ce que les investisseurs anglo-saxons appellent un " bear market ". Apple affiche cependant une performance positive depuis le 1er janvier. Aujourd'hui, Goldman Sachs a confirmé son opinion Neutre, mais réduit son objectif de cours de 209 dollars à 182 dollars.

BEST BUY

Best Buy a réalisé au troisième trimestre 2018 un bénéfice net en hausse de 16% à 277 millions de dollars, ou 99 cents par action. Hors éléments exceptionnels, le BPA du vendeur américain de matériel électronique grand public est ressorti à 93 cents. Le chiffre d'affaires a progressé de 3% à 9,59 milliards. Les analystes tablaient sur un BPA, hors éléments exceptionnels, de 85 cents et sur un chiffre d'affaires de 9,57 milliards. Les ventes dans les boutiques ouvertes depuis plus d'un an ont grimpé de 4,3%, alors que le consensus visait +3,5%.


BOSTON SCIENTIFIC
Boston Scientific a signé un accord en vue d'acquérir le fabricant britannique de dispositifs médicaux BTG pour 3,3 milliards de livres. La medtech américaine va proposer 840 pence par action, soit une prime de 36,6% par rapport au cours de clôture de 615 pence, lundi, du groupe britannique. Le conseil d'administration de BTG a recommandé l'offre à ses actionnaires.

CME

Berenberg a relevé son objectif de cours de 184 dollars à 220 dollars et sa recommandation de Conserver à Acheter sur CME Group dans le cadre d'une étude sur le secteur des Bourses. Le bureau d'études apprécie sa forte génération de trésorerie et des profits. Il juge par ailleurs que sa valorisation est justifiée par des barrières à l'entrée très élevées.


L BRANDS (Victoria's Secret)

Si le dernier défilé Victoria's Secret, le 8 novembre dernier, a tenu, comme d'habitude, toutes ses promesses, ce n'est pas la cas de la dernière publication de L Brands, la maison mère de l'iconique marque de lingerie. Si les résultats trimestriels sont ressortis en ligne avec la prévision formulée par le groupe lui-même en octobre, l'annonce d'un dividende annuel divisé par deux risque de décevoir. La société entend verser en effet un dividende de 1,20 dollar, contre 2,40 dollar l'an dernier.

TARGET
Target a publié des résultats trimestriels décevants. Au troisième trimestre 2018, le grand distributeur américain a réalisé un bénéfice net en hausse de 30% à 622 millions de dollars, ou 1,17 dollar par action. Hors éléments exceptionnels, le BPA est ressorti à 1,09 dollar, inférieur au consensus qui le donnait à 1,11 dollars. Le chiffre d'affaires a grimpé de 5,6% à 17,82 milliards alors que Wall Street visait 17,76 milliards. Les ventes dans les magasins ouverts depuis plus d'un an ont grimpé de 5,1% alors le marché espérait +5,5%.


URBAN OUTFITTERS

Urban Outfitters a affiché des résultats trimestriels en hausse. Ainsi, le groupe a fait état d'un bénéfice net de 78 millions et d'un bénéfice par action de 0,70 dollar. Quant au chiffre d'affaires, il a augmenté de 9 % par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent, pour atteindre 974 millions de dollars.





source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Les marchés actions se replient nettement en raison de craintes sur la croissance mondiale. En Chine, la croissance de la consommation en novembre est au plus bas depuis 15 ans à +8,1% et la…

Publié le 14/12/2018

Rothschild & Co remplacera Solocal Group au sein de l’indice SBF 120 à partir du 24 décembre 2018, a annoncé Euronext.source : AOF

Publié le 14/12/2018

2,1 Milliards d'Euros...

Publié le 14/12/2018

Le titre casse un large canal baissier en place depuis mai dernier. Du côté des indicateurs techniques, les cours évoluent au-dessus de leurs moyennes mobiles à 20 et 50 séances tandis que le RSI…

Publié le 14/12/2018

LVMH a frappé un grand coup. Le groupe français a conclu un accord pour acquérir la chaîne d'hôtels haut de gamme Belmond. La transaction valorise les fonds propres de Belmond 2,6 milliards de…