En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 362.97 PTS
+0.26 %
5 358.00
+0.17 %
SBF 120 PTS
4 296.44
+0.14 %
DAX PTS
12 227.79
-0.08 %
Dowjones PTS
25 558.73
+1.58 %
7 374.29
+0.00 %
1.139
+0.13 %

Analyse AOF clôture Wall Street - Et au final, Wall Street a rebondi...

| AOF | 280 | Aucun vote sur cette news
Analyse AOF clôture Wall Street - Et au final, Wall Street a rebondi...
Credits  ShutterStock.com


Il valait mieux que les investisseurs américains aient l’estomac bien accroché vendredi. Wall Street a encore connu une séance agitée alors que les taux se sont tendus, faisant craindre un nouveau repli. Finalement, après avoir passé un moment dans le rouge, le Dow Jones a gagné 1,38% à 24 190,90 pts tandis que le S&P a repris 1,49% à 2 619,55 pts. Cependant, pas de miracle sur la semaine : Wall Street a chuté de plus de 5%. Quant aux analystes, ils sont de plus en plus nombreux à voir dans la correction actuelle une opportunité d’achat. Côté valeurs, Expedia a décroché de 15%, Nvidia a bondi.

Nvidia (+6,69% à 232,08 dollars) a enregistré l’une des progressions les plus prononcées de l’indice S&P 500, dopé par des résultats et perspectives meilleurs que prévu. Le fabricant de processeurs graphiques bénéficie d’une tendance de fond : la nécessité de disposer de capacité de calculs informatiques importantes dans des domaines comme les centres de données, l'intelligence artificielle ou la création de cryptomonnaies. Nvidia bénéficie aussi de la bonne santé de son activité historique, les processeurs graphiques destinés aux PC des gamers.


Les chiffres économiques du jour

Aux Etats-Unis, les stocks des grossistes ont progressé de 0,4% en décembre. Les économistes tablaient sur +0,2% après +0,6% en novembre (chiffre révisé de +0,8%).

Les valeurs à suivre aujourd'hui

AIG

L'assureur American International Group a dévoilé des comptes dans le rouge au quatrième trimestre. Il a enregistré une perte nette de 6,66 milliards de dollars, soit 7,73 dollars par action, contre une perte de 3 milliard de dollars, soit 2,96 dollars par action, un an plus tôt. Ses résultats ont été pénalisés par une charge de 6,7 milliards de dollars liée à la réforme fiscale américaine. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action a atteint 57 cents par action, un montant inférieur au consensus Reuters s’élevant à 75 cents.

EXPEDIA
Expedia a enregistré une baisse de 31% de son bénéfice net au quatrième trimestre à 55,2 millions de dollars, ou 35 cents par action. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action du voyagiste en ligne est ressorti à 84 cents. Le chiffre d'affaires trimestriel d'Expedia a augmenté de son côté de 11% à 2,32 milliards de dollars. Le consensus Zacks était de 1,16 dollar par action et 2,36 milliards. Expedia a également fait état d'une croissance de 15% de ses nuitées au quatrième trimestre, contre +23% un an plus tôt, et de 14% des réservations brutes réalisées sur ses plateformes.

FERRARI
Ferrari annonce son intention de lancer un programme de rachat d’actions ordinaires qui pourra atteindre jusqu’à 100 millions d’euros. Cela représentera au maximum 10% des actions ordinaires totales de la firme. Aucun timing précis de mise en place n'a été déterminé. Dans son communiqué, Ferrari explique que cette opération vise à optimiser la structure de son capital. Par ailleurs, les actions rachetées dans ce contexte pourraient également être utilisées dans le cadre du plan d’incitations communiqué par la société en 2017.

MATTEL
Mattel a nommé Ynon Kreiz pour succéder à Christopher A. Sinclair comme président non-exécutif du Conseil d'administration. La transition sera effective après l'assemblée générale 2018. Ynon Kreiz a été le PDG d'Endemol et de Maker Studios, racheté par Walt Disney en 2014. Il siège au Conseil de Warner Music.

NEWSCORP
NewsCorp a réduit sa perte net au deuxième trimestre 2017/2018 clos fin décembre, à -84 millions de dollars soit -14 cents par action. Le groupe de médias souligne qu'il n'a pas enregistré cette fois-ci de dépréciations d'actifs, contrairement au deuxième trimestre 2016/2017 mais que cet élément position est partiellement compensé par la charge de 174 millions de dollars passée au titre de la réforme fiscale. Hors éléments exceptionnels, NewsCorp a enregistré un bénéfice par action de 24 cents, dépassant de 5 cents le consensus Zacks.

QUALCOMM/BROADCOM
Qualcomm a rejeté l'offre de rachat améliorée de Broadcom à 121 milliards de dollars, mais a proposé une rencontre avec le prédateur. Le fabricant de semi-conducteurs propose 82 dollars par action, dont 60 dollars en numéraire et le solde en actions Broadcom. Qualcomm juge que cette nouvelle offre le " sous-valorise de façon importante ". Il propose donc une réunion afin de discuter de ce problème de valorisation, mais aussi afin de s'assurer que la transaction pourra bien avoir lieu étant donné les incertitudes réglementaires.

URBAN OUTFITTERS
Urban Outfitters a vu ses ventes progresser de 5,7% au quatrième trimestre clos fin janvier, à 1,089 milliard de dollars. Les ventes en données comparables de son pôle Retail (vente aux particuliers, par opposition aux ventes en gros) ont progressé de 4% à 1,01 milliard. Sur l'ensemble de l'exercice 2018 clos fin janvier, Urban Outfitters a enregistré une croissance de ses ventes de 2%, mais une stabilité de ses ventes Retail en comparable.









source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 17/08/2018

La Bourse de New York a fini dans le vert, encouragée par les bonnes performances des grands noms de la cote ainsi que par la reprise du dialogue entre Washington et Pékin.

Publié le 16/08/2018

( EDUARDO MUNOZ ALVAREZ / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP )La Bourse de New York a terminé nettement dans le vert jeudi, aiguillonnée par les bonnes performances des grands noms de la cote Cisco…

Publié le 16/08/2018

Wall Street, qui décrochait hier soir (-1,23% sur le Nasdaq et -0,54% sur le DJIA) avec les craintes de remontée des taux outre-Atlantique, les...

Publié le 16/08/2018

Les marchés américains accélèrent leurs gains, dans l'espoir que la Chine et les Etats-Unis se dirigent vers la résolution de leur différend commercial. Cet optimisme est alimenté par la…

Publié le 16/08/2018

La cote américaine rebondit dans un marché animé

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/08/2018

Les prévisions décevantes du fabricant américain de semi-conducteurs Applied Materials font des dégâts en Europe. STMicroelectronics perd 1,64% et signe la plus forte baisse du CAC 40 tandis…

Publié le 17/08/2018

Début de séance légèrement haussier à Paris avec un CAC40 qui grignote 0,15% après 30 minutes d'échanges, à 5...

Publié le 17/08/2018

Pendant ce temps, la SEC poursuivrait ses investigations

Publié le 17/08/2018

Nouvelle séance de forte baisse pour le titre

Publié le 17/08/2018

Les activités indonésiennes de LafargeHolcim susciteraient l'intérêt de nombreux acteurs locaux...