Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 211.22 PTS
+0.44 %
6 205.50
+0.33 %
SBF 120 PTS
4 887.86
+0.29 %
DAX PTS
15 214.29
-0.13 %
Dow Jones PTS
33 837.49
+0.48 %
13 953.61
-0.24 %
1.196
+0.11 %

Analyse AOF clôture Wall Street - En ordre dispersé mais bilan mensuel positif

| AOF | 343 | Aucun vote sur cette news
Analyse AOF clôture Wall Street - En ordre dispersé mais bilan mensuel positif
Credits  ShutterStock.com


Les marchés américains ont clôturé en ordre dispersé. La tension sur les taux souverains qui avait fait chuter les marché s'est apaisée vendredi. Côté statistiques, les revenus des ménages ont crû plus fortement que leurs dépenses au mois de février, et l'indice des prix PCE a progressé, mais n'a pas flambé. Enfin, l'indice de confiance des consommateurs est ressorti en février légèrement meilleur que prévu. Le Dow Jones a cédé 1,5% à 30 932,37 points. Sur un mois, ils ont toutefois gagné du terrain : +3,15% pour le Dow Jones et +0,93% pour le Nasdaq malgré une fin de février mouvementée.

Doordash a gagné 2,65% à 170,75 euros malgré un objectif prudent. Le concurrent d’Uber Eats et Grubhub vise pour le premier trimestre 2021 un Ebitda ajusté compris entre 0 et 45 millions de dollars, alors que le marché attendait 71 millions de dollars.


Les chiffres économiques du jour


Les dépenses des ménages américains ont progressé de 2,4% au mois de janvier par rapport à décembre, alors que les analystes attendaient +2,5%. Le mois précédent, elles avaient reculé de 0,4%. Dans le même temps, leurs revenus ont augmenté de 10%, contre des attentes de +9,5% et une progression le mois précédent de 0,6%.

L'indice PMI de Chicago en février est ressorti à 59,5, soit en dessous du consensus (61,1) et en retrait par rapport à janvier (63,8).

L'iindice de confiance des consommateurs de l'Université du Michigan en février s'est établi à 76,8, contre une première estimation à 76,5, et un mois de janvier à 79.

Le déficit commercial américains sur les biens est passé de 83,19 milliards de dollars en décembre à 83,74 milliards en janvier, selon les données préliminaires du Census Bureau.

L'indice des prix PCE est ressorti en hausse de 1,5% sur un an en janvier, après +1,3% en décembre. L'indice "core", c'est-à-dire ajusté des éléments les plus volatils, est en hausse de 1,5% également, alors que le consensus tablait sur +1,4%, stable par rapport à décembre.


Les valeurs à suivre aujourd'hui

AIRBNB

Dans un contexte de crise du Covid-19, Airbnb a dévoilé des résultats mitigés au titre de son quatrième trimestre 2020. La plate-forme américaine de location de logements entre particuliers a ainsi essuyé une lourde de perte nette de 3,9 milliards de dollars sur la période, soit -11,24 dollars par action. Une perte plus lourde que celle anticipée par le consensus, qui tablait sur une perte par action de -9,16 dollars. Cette perte inclut une importante charge liée à l'introduction en Bourse du groupe en décembre dernier.

AT&T
AT&T Inc. et le fonds de capital-investissement alternatif TPG ont annoncé la signature d'un accord définitif en vue de la création d'une nouvelle société appelée New DIRECTV. Celle-ci détiendra et exploitera les activités vidéo d'AT&T aux Etats-unis, composées des services vidéo de DIRECTV, AT&T TV et U-verse. L'opération implique une valeur d'entreprise de 16,25 milliards de dollars pour la nouvelle société, alors que l'opérateur avait acquis DIRECTV en 2014 pour 67 milliards, dettes incluses. À l'issue de la transaction, AT&T détiendra 70 % des actions ordinaires et TPG 30 %.

AUTODESK
L'éditeur de logiciels de conception assistée par ordinateur Autodesk a présenté des prévisions décevantes. Au quatrième trimestre, clos fin janvier, le concurrent de Dassault Systèmes a enregistré un bénéfice net de 911,3 millions de dollars, soit 4,10 dollars par action, contre un profit de 131,8 millions de dollars ou 59 cents par titre un an auparavant. Hors éléments exceptionnels, le groupe a généré un bénéfice par action de 1,18 dollar, soit 11 cents de mieux que les attentes.

FOOT LOCKER
Foot Locker a publié un bénéfice net au quatrième trimestre 2020 de 123 millions d'euros, soit 1,17 dollar par action, après 134 millions, ou 1,27 dollar par action, un an auparavant. Ajusté des éléments exceptionnels, le BPA atteint 1,55 dollar, soit au-dessus du consensus FactSet de 1,37 dollar. En revanche, les ventes ont reculé plus que prévu, puisqu'elles ont reculé de 1,4% à 2,19 milliards de dollars alors que le consensus attendait 2,29 milliards. En comparable, elles ont diminué de 2,7% contre des attentes d'une croissance de 4,9%.

SALESFORCE
Salesforce, le fournisseur de solutions de gestion de la relation client à distance, a présenté des objectifs de profits plus faibles que prévu. Au quatrième trimestre, clos fin janvier, de l'exercice 2021, Salesforce a affiché un profit net de 267 millions de dollars, soit 28 cents par action, contre une perte nette de 248 millions de dollars un an plus tôt à la même époque, soit 28 cents par action. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti à 1,04 cents, dépassant le consensus Bloomberg s'élevant à 75 cents.





source : AOF

 ■

2021 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/04/2021

Voltalia gagne 1,46% à 24,30 euros, soutenu par le gain de deux projets éoliens en France : le projet des Rives Charentaises (38MW, 19 éoliennes), à cheval sur les départements de la Charente et…

Publié le 14/04/2021

St-Rémy Signature (Remy Cointreau) a été élu meilleur brandy de l'année à la 'London Spirits Competition', l'un des événements les plus prestigieux du...

Publié le 14/04/2021

Pour réduire l'effet de levier

Publié le 14/04/2021

Airbus, dont l'assemblée générale des actionnaires a lieu en ce moment, compte bien accélérer la cadence de production des appareils de la famille...

Publié le 14/04/2021

Vallourec monte de 2,6% à 29,70 euros ce mercredi, alors que la prochaine étape-clé pour le groupe passera par l'assemblée générale des actionnaires...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne