En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 552.34 PTS
+0.03 %
5 543.00
-0.12 %
SBF 120 PTS
4 380.30
+0.15 %
DAX PTS
12 260.07
+0.26 %
Dowjones PTS
27 154.20
-0.25 %
7 834.90
-0.88 %
1.122
+0.00 %

Analyse AOF clôture Wall Street - En ordre dispersé

| AOF | 192 | Aucun vote sur cette news
Analyse AOF clôture Wall Street - En ordre dispersé
Credits  ShutterStock.com


Les marchés américains ont clôturé mercredi en ordre dispersé. Si le secrétaire au Trésor américain, Steven Mnuchin, a déclaré que l'accord commercial entre les Etats-Unis et la Chine était bouclé à " environ 90 % ", dans une interview à Fox News, Donald Trump a déclaré qu'il se réjouissait de l'état actuel des choses, même si un accord était possible. Le secteur des semi-conducteurs a été soutenu par les perspectives de Micron. L'indice Dow Jones a reculé de 0,04% 26 536,82 points tandis que le Nasdaq Composite a progressé de 0,32% à 7 909,97 points.

Récemment secoué par plusieurs profit warning provoqués par la mise à l’index du groupe chinois, Huawei, le secteur des semi-conducteurs a été ragaillardi par les commentaires rassurants de Micron sur ses perspectives. Plus forte hausse de l’indice S&P 500, l’action du fabricant de mémoires informatiques (+13,34% à 37,04 dollars) a entrainé avec lui les autres valeurs du secteur, permettant à l’indice SOX de gagner plus de 3%. Il a notamment indiqué avoir recommencé depuis 15 jours à livrer des produits au groupe chinois, Huawei.


Les chiffres économiques du jour


Les commandes de biens durables ont reculé de 1,3% en mai alors qu’elles étaient anticipées en repli de seulement 0,1% par le consensus Reuters. Hors transports, elles ont progressé de 0,3% contre +0,1% anticipé. Hors défense et aéronautique, les commandes de biens durables ont augmenté de +0,4%, à comparer avec un consensus de +0,1%.



Les valeurs à suivre aujourd'hui

BROADCOM

La Commission européenne a ouvert une enquête formelle visant à examiner si Broadcom restreint la concurrence au moyen de pratiques d'exclusivité, en violation des règles de l'UE. Elle entend imposer des mesures provisoires au cours de l'enquête en ce qui concerne les marchés des chipsets pour téléviseurs et modems.

FEDEX

Fedex a publié ses résultats au titre de son quatrième trimestre fiscal 2019 (clos fin mai). Ainsi, le spécialiste américain de livraison de colis a publié une perte nette de 1,97 milliard de dollars sur la période, ou -7,56 dollars par action, contre un bénéfice de 1,13 milliard de dollars, ou 4,15 dollars par action, un an plus tôt. En données ajustées, le bénéfice par action est ressorti à 5,01 dollars, dépassant le consensus FactSet qui s'établissait à 4,85 dollars.

GENERAL MILLS

General Mills a publié un bénéfice net trimestriel supérieur aux attentes mais des ventes légèrement décevantes. Le groupe agroalimentaire américain a réalisé au quatrième trimestre de son exercice 2018/2019 clos fin mai un bénéfice net de 570,2 millions de dollars, ou 94 cents par action, contre 354,4 millions, ou 59 cents par action un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le BPA est ressorti à 83 cents, au-dessus du consensus qui tablait sur 77 cents. Le chiffre d'affaires a progressé de 7% à 4,16 milliards. Wall Street visait 4,24 milliards.

MICRON
Le fabricant de mémoires informatiques Micron est attendu en vive hausse à Wall Street grâce aux commentaires rassurants sur son activités fournis lors de la publication des résultats du troisième trimestre. Il a notamment indiqué avoir recommencé depuis 15 jours à livrer des produits au groupe chinois, Huawei, qui a été mis sur une liste noire par les Etats-Unis. S’agissant des perspectives du marché des mémoires DRAM, Micron prévoit une demande robuste au second semestre de l’année calendaire, comparée à un faible premier semestre.

TESLA
Peter Hochholdinger, le directeur de la production de Tesla, ne ferait plus partie du groupe, selon les informations du site spécialisé américain Electrek. Peter Hochholdinger avait rejoint le constructeur de véhicules électriques en 2016, en provenance d'Audi. Ce départ interviendrait à un moment critique pour Tesla qui chercher à atteindre un record trimestriel de livraisons.







source : AOF

 ■

2019 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/07/2019

Le chiffre d'affaires de Nanobiotix au titre du second trimestre 2019 est de 31,9 KE...

Publié le 19/07/2019

Derichebourg a signé un contrat de prêt de 130 millions d’euros avec la Banque européenne d’investissement, destiné à contribuer au financement à long terme d’un programme pluriannuel…

Publié le 19/07/2019

Le chiffre d’affaires de Nanobiotix au titre du second trimestre 2019 est de 31 900 euros contre 77 300 un an plus tôt. Il provient de la refacturation des frais partagés liés à l’organisation…

Publié le 19/07/2019

Les investissements de ce programme pluriannuel concerneront principalement l'amélioration des taux de valorisation des matières traitées

Publié le 19/07/2019

Le mnémonique deviendra ALUNT