Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 559.57 PTS
-0.56 %
5 553.00
-0.59 %
SBF 120 PTS
4 415.62
-0.64 %
DAX PTS
13 873.97
-0.24 %
Dow Jones PTS
30 996.98
-0.57 %
13 366.40
-0.29 %
1.217
+0. %

Analyse AOF clôture Wall Street - En ordre dispersé

| AOF | 890 | Aucun vote sur cette news
Analyse AOF clôture Wall Street - En ordre dispersé
Credits  ShutterStock.com


Les marchés actions américains ont clôturé en ordre dispersé. Les investisseurs ont repris leur souffle après l'exploit du Dow Jones mardi. L'indice vedette a franchi pour la première fois le seuil des 30 000 points. Au chapitre économique, les statistiques sont contrastées. Les commandes de biens durables ont progressé nettement plus que prévu en octobre mais les nouvelles inscriptions hebdomadaires au chômage affichent une hausse surprise tandis que le moral des consommateurs décroît et l'inflation stagne. Le Dow Jones a cédé 0,58% à 29 872,47 points. Le Nasdaq a gagné 0,48% à 12 094,4 pts.

L'action HP Inc s'est distinguée en progressant de 2?3% à 22,25 dollars grâce à ses bons résultats trimestriels. Si ces dernières années, les changements technologiques, comme le développement des documents numérique et l'utilisation des smartphones en remplacement des PC, l'activité du groupe technologique est soutenue par le travail à domicile. Les analystes expliquent en particulier sa bonne performance par sa branche Impression : Imprimantes et leurs très rentables fournitures.

Les chiffres économiques du jour

Les dépenses des ménages ont progressé en octobre de 0,5%. Les économistes tablaient sur +0,4% après +1,4% en septembre. Les revenus ont reculé de 0,7%. Le consensus tablait sur une croissance nulle après +0,9% en septembre. La croissance de l'indice des prix "core PCE", surveillé par la Fed pour mesurer l'inflation est nulle, comme prévu après +0,2% en septembre.

Les ventes de logements neufs ont reculé en octobre sur un mois de 0,3%. Les économistes tablaient sur une hausse de 1,5% après +0,1% en septembre.

L'indice de confiance du consommateur mesuré par l'Université du Michigan au mois de novembre est ressorti en estimation finale à 76,9 contre 77 en première estimation et après 81,8 en octobre.

Le déficit de la balance commerciale est ressorti à 80,29 milliards de dollars en octobre après un déficit de 79,36 milliards en septembre.

Les commandes de biens durables ont augmenté en octobre de 1,3%. Les économistes tablaient sur +0,9% après + 2,1% en septembre (chiffre révisé de +1,9%). Hors transport, les commandes ont grimpé de 1,3%, contre un consensus de +0,5% et après +1,5% en septembre (chiffre révisé de +0,8%).

778 000 nouvelles inscriptions hebdomadaires au chômage ont été comptabilisées pour la semaine close le 21 novembre. Les économistes tablaient sur 730 000 après 748 000 (chiffre révisé de 742 000) la semaine précédente.

Les stocks hebdomadaires de brut ont baissé de 0,754 million de barils. Les économistes attendaient une hausse de 0,127 million après +0,768 million la semaine précédente. Les stocks d'essence ont grimpé de 2,18 millions. Le consensus visait +0,614 million après +2,611 millions la semaine précédente. Les stocks de produits distillés ont reculé de 1,441 million contre un consensus de -1,586 million après -5,217 millions la semaine précédente.

Les "minutes" du dernier comité de politique monétaire de la Fed seront publiées à 20h.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

BLACKROCK
" Des questions auraient dû être posées sur la motivation, la stratégie tarifaire, et il aurait fallu également vérifier si les mesures prises par la société pour éviter tout conflit d'intérêt étaient vraiment appropriées, " a déclaré la Médiatrice européenne, Emily O'Reilly. Cette dernière réagissait à l'attribution d'un contrat au numéro un mondial de la gestion d'actifs pour mener une étude sur l'intégration des facteurs environnementaux et sociétaux dans la supervision des règles bancaires de l'Union européenne.

DELL
Le groupe d'informatique Dell a présenté des résultats meilleurs que prévu grâce à la forte demande de ses produits en raison du développement du télétravail. Au troisième trimestre, clos fin octobre, Dell a généré un bénéfice net en progression de 60% à 881 millions de dollars, soit un bénéfice par action de 1,08 dollar. Corrigé des éléments exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti à 2,03 dollars, là où le marché visait seulement 1,42 dollar. Les revenus ont progressé de 3% à 23,5 milliards de dollars et dépassent les attentes : 21,9 milliards de dollars.

GAP
Gap a publié un bénéfice net au troisième trimestre de son exercice (clos fin octobre) de 95 millions de dollars, soit 25 cents par action, contre 140 millions, ou 37 cents par action, un an plus tôt. Le consensus FactSet attendait un BPA de 27 cents. Les ventes sont restées stables sur un an, à 3,994 milliards de dollars, dépassant, elles, le consensus de 3,82 milliards. A périmètre comparable, elles ont augmenté de 5%, et le e-commerce a progressé de 61%, représentant ce trimestre 40% des ventes. Au T4, la marque de vêtement s'attend à des ventes similaires ou meilleures que l'an passé.

HP INC
HP Inc a présenté des revenus et des perspectives supérieurs aux attentes, le télétravail soutenant la vente de ses produits. Au quatrième trimestre, clos fin octobre, la société spécialisée dans les ordinateurs personnels et les imprimantes a réalisé un bénéfice net en progression de 72% à 668 millions de dollars, soit 49 cents par action. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice a atteint 62 cents par action, dépassant de 10 cents le consensus FactSet.

NORDSTROM
La chaîne de grands magasins Nordstrom a publié hier soir un bénéfice net de 53 millions de dollars au troisième trimestre de son exercice, soit 34 cents par action, contre 126 millions, ou 81 cents par action, un an plus tôt. Malgré cette forte baisse, le consensus FactSet est largement dépassé, puisque celui-ci attendait une perte de 13 cents par action. Les ventes sont ressorties à 3,09 milliards, en-dessous du consensus de 3,13 milliards, mais bien aidées par l'e-commerce: celui-ci représente désormais 54% de l'activité de Nordstrom.

VIACOMCBS
Selon des informations de médias américains, la société de médias ViacomCBS serait sur le point de vendre l'éditeur Simon & Schuster à Penguin Random House, une filiale de l'allemand Bertelsmann, pour 2 milliards de dollars. L'opération n'est pas confirmée, mais les bénéfices servirait à financer les efforts de l'américain dans le streaming et la vidéo à la demande (VOD). Simon & Schuster est l'éditeur de Stephen King, Dan Brown ou encore des Obama, et sa fusion avec Penguin Random House pourrait créer un géant de l'édition représentant un tiers de toutes les ventes de livres aux Etats-Unis.

VMWARE
Le spécialiste des solutions de virtualisation VMWare a présenté des résultats meilleurs que prévu et rehaussé ses objectifs annuels. Au troisième trimestre, clos fin octobre, le groupe a vu son bénéfice net progresser à 434 millions de dollars, soit 1,02 dollar par action, contre respectivement 407 millions de dollars et 96 cents un an auparavant. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action s'est élevé à 1,66 dollar, soit 22 cents de mieux que le consensus FactSet. 









source : AOF

 ■

2020 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/01/2021

La Société des Bains de Mer a réalisé vendredi soir son point d’activité du troisième trimestre 2020-2021 (octobre-décembre). Ainsi, la société et ses filiales ont enregistré un chiffre…

Publié le 22/01/2021

Le CAC40 a terminé en repli de 0,56% ce vendredi, de retour à 5...

Publié le 22/01/2021

L'action Intel replonge vendredi de près de 9% après les premières déclarations de son nouveau directeur général, qui ont pris les marché à contre-pied...

Publié le 22/01/2021

BIGBEN INTERACTIVELe groupe spécialisé dans la distribution d'accessoires pour consoles et de jeux vidéo publiera son chiffre d'affaires du troisième trimestre.LUMIBIRDLe spécialiste des…

Publié le 22/01/2021

Alstom a signé un protocole d'accord avec le Gouvernement de la Serbie en vue de la construction de la phase 1 de la première ligne du futur métro de...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne