En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 205.55 PTS
-4.33 %
4 212.50
-4.15 %
SBF 120 PTS
3 311.86
-3.85 %
DAX PTS
9 555.90
-3.82 %
Dow Jones PTS
21 917.16
-1.84 %
7 813.50
+0. %

Analyse AOF clôture Wall Street - Ce fut la panique

| AOF | 491 | 5 par 1 internautes
Analyse AOF clôture Wall Street - Ce fut la panique
Credits  ShutterStock.com


Les marchés actions américains ont lourdement chuté lundi. Les transactions sur les trois indices principaux ont même été suspendues après seulement quelques minutes de cotation suite à une baisse trop importante des cours. La décision de l'Arabie saoudite de couper les prix du baril de pétrole de 6 à 8 dollars a déclenché la panique sur les marchés financiers. Le Dow Jones a plongé de 7,79% à 23 851,02 points tandis que le Nasdaq a dégringolé de 7,29% à 7 950,68 points. Wall Street n'avait pas connu pareille débâcle depuis le 1er décembre 2008, en pleine crise financière.

Aon a annoncé le rachat de l'assureur Willis Towers Watson pour un montant d'environ 30 milliards de dollars payables en actions. L’action du premier a chuté de 16,70% à 178,92 dollars et celle du second de 8,44% à 184,74 dollars. La valeur nette combinée implicite des deux groupes est de 80 milliards de dollars. Dans le détail, les actionnaires de Willis Towers Watson recevront 1,08 action Aon pour chaque action Willis Towers Watson, ce qui représente une prime de 16,2% par rapport au cours de clôture de l’action Willis Towers Watson le vendredi 6 mars 2020.


Les chiffres économiques du jour

Aux Etats-Unis, l’indice des tendances de l’emploi, publié par le Conference Board, au mois de février 2020 est en baisse à 109 contre 109,80 (révisé de 110,20) au mois de janvier.

Les valeurs à suivre aujourd'hui


AON
Aon a annoncé le rachat de l'assureur Willis Towers Watson pour un montant d'environ 30 milliards de dollars payables en actions. La valeur nette combinée implicite des deux groupes est de 80 milliards de dollars. Ainsi “les actionnaires de Willis Towers Watson recevront 1,08 action Aon pour chaque action Willis Towers Watson, ce qui représente une prime de 16,2% par rapport au cours de clôture de l’action Willis Towers Watson le vendredi 6 mars 2020”, a déclaré Aon.

CHEVRON / EXXON MOBIL / SCHLUMBERGER / TECHNIPFMC US
Le secteur pétrolier devrait souffrir à l'ouverture de Wall Street, dans le sillage de la lourde chute du pétrole. Vers 13h40, le cours du baril de Brent cède 22,90% à 34,94 dollars et le cours du WTI américain plonge de 23,55% à 31,56 dollars. L'or noir n'avait pas vécu un tel décrochage depuis la première guerre du Golfe, en 1991. Ce mouvement de panique est lié à la décision de l'Arabie saoudite de vendre son pétrole en solde et d'augmenter de manière significative sa production. Exxon Mobil, Chevron ou encore Schlumberger sont attendus en baisse de 16%, 15,8% et 25,5%.


GOLDMAN SACHS / JP MORGAN / MORGAN STANLEY

A l'image de leurs concurrentes européennes, les banques américaines devraient être particulièrement touchées par la vague vendeuse qui s'apprête à déferler sur la place de New York. Goldman Sachs, JPMorgan ou encore Morgan Stanley devraient lâcher au moins 10% lors de l'ouverture des marchés actions américains. Elles souffrent du recul du rendement des emprunts d'Etats les plus sûrs dans un contexte de forte aversion pour le risque alimenté par la propagation du coronavirus à travers le monde et la chute des cours du pétrole.


UBER
C’est une séance particulièrement agitée qui s’annonce pour le géant américain de la réservation de voitures avec chauffeur (VTC). Uber a en effet annoncé des mesures pour indemniser ses chauffeurs et livreurs s’ils étaient atteints par le Covid-19 ou placés en quarantaine.

WALT DISNEY
Un porte-parole de Disneyland Paris a indiqué qu'un membre d'une équipe de maintenance à Disneyland Paris a été détecté positif au Covid-19. Le parc reste néanmoins ouvert.











source : AOF

 ■

2020 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 01/04/2020

Capgemini détient plus de 98% d'Altran...

Publié le 01/04/2020

Free (Iliad) annonce le prolongement de la diffusion en clair sur Freebox TV des chaînes Jeunesse initialement prévue jusqu’au 31 mars et rend accessible en clair jusqu’au 30 avril 2020 de…

Publié le 01/04/2020

Caterpillar a annoncé l'annulation de toutes les hausses de rémunération pour ses cadres dirigeants comme pour ses salariés en contrat à durée...

Publié le 01/04/2020

Theranexus flambe ce mercredi de 477% à 13,80 euros, alors que la société a annoncé le succès de l'étude de phase 2 de son candidat-médicament THN102...

Publié le 01/04/2020

Sale temps en Bourse pour les banques européennes, qui suppriment le versement de leurs dividendes à la demande des différentes autorités de régulation. HSBC chute ainsi de 8,55% à 415,40 pence,…