Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 676.59 PTS
-0.43 %
6 677.00
-0.35 %
SBF 120 PTS
5 231.15
-0.27 %
DAX PTS
15 499.10
-0.15 %
Dow Jones PTS
35 609.34
+0.43 %
15 388.71
+0. %
1.164
-0.09 %

Analyse AOF clôture Wall Street - Beau rebond malgré les taux

| AOF | 365 | Aucun vote sur cette news
Analyse AOF clôture Wall Street - Beau rebond malgré les taux
Credits  ShutterStock.com


Les marchés actions ont nettement rebondi mardi. Ils ont été soutenus par des indices des directeurs d’achat favorables pour les services en septembre. Sa croissance aurait même connu une accélération inattendue, selon l’ISM. Ces indicateurs avancés de l’économie et l’environnement inflationniste actuel ont entrainé une hausse des taux longs (5 points de base) et des financières. La nouvelle hausse de l’or noir a profité aux pétrolières. Grâce à ces deux secteurs, le Dow Jones a gagné 0,92% à 34 3414,67 points. Le Nasdaq Composite a progressé de 1,25% à 14 433,83 points.

PepsiCo a gagné 0,59% à 151,09 dollars, soutenu par des résultats trimestriels solides et la révision à la hausse de ses objectifs annuels. Le géant du soda, également présent dans la "junk food" avec les chips Frito-Lay et les biscuits Quaker Foods, parvient à se jouer des vents contraires qui s'abattent actuellement sur de nombreux secteurs : effet de base défavorable, hausse des matières premières et goulots d'étranglement au niveau des chaînes d'approvisionnement. PepsiCo peut compter sur un marketing efficace, sa diversification vers des aliments plus "healthy" et le contrôle des coûts.

Les chiffres économiques du jour

La croissance du secteur des services a accéléré en septembre aux Etats-Unis, selon l’Institute of Supply Management (ISM). L'indice des directeurs d'achat pour ce secteur est ressorti à 61,9 après 61,7 en août. Il était attendu à 60.

La croissance du secteur des services a moins ralenti qu'estimé initialement en septembre aux Etats-Unis, selon IHS Markit. L'indice des directeurs d'achat pour ce secteur est ressorti à 54,9, contre une estimation flash de 54,4 et 55,1 en août. Il était attendu à 54,4. Le PMI Composite, qui prend aussi en compte le secteur manufacturier est passé de 55,4 à 55 entre août et septembre.

Les Etats-Unis ont enregistré un déficit commercial de 73,30 milliards de dollars en août après -70,3 milliards de dollars en juillet, révisé de - 70,1 milliards de dollars. Le consensus Briefing.com s'élevait à - 71 milliards de dollars.


Les valeurs à suivre aujourd'hui

Facebook

L'action Facebook devrait rebondir après avoir perdu près de 5% en raison de la panne qui a affecté pendant plusieurs heures le réseaux social et ses principaux produits, WhatsApp et Instagram. Facebook a mis en cause un problème avec une configuration de réseau. " Cette perturbation du trafic réseau a eu un effet en cascade sur la façon dont nos centres de données communiquent, entraînant l'arrêt de nos services " a expliqué la société.

Johnson & Johnson
A l'instar de Pfizer et Moderna, Johnson & Johnson a présenté à la FDA des données pour une autorisation d'utilisation d'urgence d'une dose de rappel de son vaccin contre le Covid-19 pour les personnes de 18 ans et plus.

Lululemon
Le conseil d'administration de Lululemon a approuvé une augmentation de 500 millions de dollars de son programme de rachat d'actions en cours. Le programme de rachat d'actions du champion des "yoga pants" passe ainsi à 641,2 millions de dollars.

Pepsico
PepsiCo a relevé ses objectifs annuels malgré des tensions au niveau de la chaîne d'approvisionnement et des coûts. Le géant américain du soda table désormais sur une croissance organique d'environ 8% en 2021, contre 6% précédemment. La croissance du bénéfice par action à taux de change constant pourrait dépasser les 11%, contre environ 11% auparavant. Hors éléments exceptionnels, le BPA est attendu en hausse supérieure à 12% contre 12% jusqu'alors. Le groupe va continuer de servir ses actionnaires à hauteur de 5,9 milliards (5,8 milliards de rachat d'actions, 106 millions de dividendes).






source : AOF

 ■

2021 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/10/2021

Dans un marché légèrement baissier Atos gagne 1,8% à 44,4 euros au lendemain d'une publication trimestrielle sans grande surprise...

Publié le 21/10/2021

Sur l'exercice 2020-2021, clos fin juin, Claranova a généré un bénéfice net de 14 millions d'euros contre 1 million sur le précédent. Le résultat opérationnel courant normalisé, principal…

Publié le 21/10/2021

CIS monte de 0,4% ce jeudi à 12,85 euros, après avoir enregistré sur les 9 premiers mois de l'année un chiffre d'affaires de 212,6 ME à taux de change...

Publié le 21/10/2021

La moindre déception est durement sanctionnée par le marché ce matin...

Publié le 21/10/2021

Au troisième trimestre 2021, le chiffre d’affaires d’Axway a été de 69,8 millions d'euros, en recul organique de 3,8 %. Les variations de devises ont eu un impact négatif de 0,2 million…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne