5 453.58 PTS
-
5 420.50
+1.04 %
SBF 120 PTS
4 351.13
-
DAX PTS
12 500.47
-
Dowjones PTS
24 322.34
+0.99 %
6 649.65
+2.08 %
Nikkei PTS
22 359.35
+0.18 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Analyse AOF clôture France/Europe - Wall Street a tiré les Bourses européennes dans le vert

| AOF | 346 | Aucun vote sur cette news
Analyse AOF clôture France/Europe - Wall Street a tiré les Bourses européennes dans le vert
Credits  ShutterStock.com


Stables à la mi-séance, les marchés européens ont finalement terminé en hausse, portés par les nouveaux records inscrits à Wall Street. D'une part l'adoption de la réforme fiscale s'est traduite par une hausse des taux soutenant le secteur bancaire. D'autre part les investisseurs ont bien réagi à l'indice "Philly Fed" ressorti en hausse contre les attentes et ce malgré une hausse des inscriptions au chômage. Côté valeurs, SES-Immagotag s'est distingué après son rachat par BOE Technology. Le CAC 40 a gagné 0,62% à 5 385,97 points, l'Eurostoxx 50 a lui progressé de 0,48% à 3 569,60 points.

En Europe, Statoil a terminé en hausse de 2,23% à 174,50 couronnes norvégiennes après avoir annoncé le prolongement de 25 ans de la production du champ pétrolier Snorre en Mer du Nord. L'objectif affiché par la société est d'extraire 200 millions de barils supplémentaires. Il s'agit d'un investissement conséquent pour le groupe puisqu'il investira pas moins de 19 milliards de couronnes norvégiennes soit 1,9 milliard d'euros dans le projet. La production devrait être effective en 2021.

Le compte à rebours a commencé pour SES-imagotag. Le spécialiste des étiquettes intelligentes pour le secteur de la distribution passera dans les prochains mois sous pavillon chinois à travers son rachat par BOE Technology. Ce dernier a franchi une première étape aujourd'hui en rachetant, comme annoncé mi-juin, 56,29% du capital et des droits de vote de SES-imagotag au prix de 30 euros par action. Le titre s'est donc logiquement ajusté à ce prix à la faveur d'un bond de 5,74% qui lui a permis au passage de signer la plus forte hausse du marché SRD.

TFF Group a progressé de 4,48% à 40,85 euros après des résultats semestriels solides et des perspectives encourageantes. Sur la période de six mois close fin octobre, le spécialiste mondial de l'élevage de vins et whisky a vu son résultat net part du groupe grimper de 6,3% à 19,4 millions d'euros. Le résultat opérationnel courant affiche lui, une progression de 19,3% à 29,3 millions, faisant ressortir une marge opérationnelle courante de 21,3%, contre 20,8% un an plus tôt.


Les chiffres macroéconomiques du jour


En France, l'indice du climat des affaires est ressorti à 112 en décembre, selon l'Insee, conformément aux attentes. Il est au plus haut depuis décembre 2007. L'indice de novembre a été abaissé d'un point, à 111.

Aux Etats-Unis, l'indice d'activité de la Fed de Philadelphie "Philly Fed" est ressorti à 26,2 en décembre. Il était de 22,7 en novembre et le consensus Reuters le donnait à 21,5.

Aux Etats-Unis, 245 000 inscriptions au chômage ont été enregistrées pendant la semaine du 16 décembre après 225 000 la semaine précédente. Le consensus Reuters était de 231 000.

La croissance américaine a atteint 3,2% au troisième trimestre, selon une troisième et dernière estimation. La deuxième estimation la donnait à 3,3%.

A 17h30, l'euro est stable à 1,18745 dollar.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/04/2018

Selon 'Challenges' et plusieurs autres journaux, François Pérol a annoncé sa démission au conseil de surveillance de BPCE. Il présidait le groupe bancaire depuis 2009, das le sillage de la crise…

Publié le 26/04/2018

Retour d'Assemblée générale...

Publié le 26/04/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 26/04/2018

Suite à l'augmentation de capital réservée...

Publié le 26/04/2018

Retour d'Assemblée générale...