En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 985.45 PTS
-0.79 %
4 963.0
-0.92 %
SBF 120 PTS
3 977.96
-0.88 %
DAX PTS
11 244.54
-0.85 %
Dowjones PTS
25 026.21
-1.52 %
6 663.05
-2.97 %
1.145
+0.30 %

Analyse AOF clôture France/Europe - Une séance sans enthousiasme

| AOF | 362 | Aucun vote sur cette news
Analyse AOF clôture France/Europe - Une séance sans enthousiasme
Credits  ShutterStock.com


Les indices européens ont clôturé proches de leur niveau d’équilibre, dans l’attente de la réunion de politique monétaire de la Fed et alors que les tensions sur le marché obligataire peinent à se dissiper. Si le rendement du Bund allemand est repassé sous la barre des 0,7%, le 10 ans américain progresse à 2,74%. Dans ce contexte, la publication d’un certain nombre de statistiques rassurantes, de part et d’autre de l’Atlantique, n’ont pas suffit à servir de catalyseurs. Au son de la cloche, l’indice CAC 40 avance de 0,15% à 5 481,93 pts et l’EuroStoxx50 grignote 0,01% à 3 606,46 pts.

En Europe, le secteur des équipementiers télécoms est à la peine, en raison des résultats décevants de l'américain Juniper Networks, mais surtout des comptes toujours plus dégradés d'Ericsson. L'action de ce dernier a chuté de 9,16% à 50,60 couronnes suédoises après avoir présenté une lourde perte au quatrième trimestre. Non seulement Ericsson est en pleine restructuration, ce qui se traduit par l'abandon de contrats insuffisamment rentables, mais il évolue sur un marché en berne et qui devrait le rester cette année.

A Amsterdam, ArcelorMittal a cédé 1,17% à 29,22 euros, pénalisé par l'annonce d'un dividende jugé trop chiche. Après deux ans de disette, les investisseurs espéraient mieux que les 10 cents par action proposés par le premier sidérurgiste mondial. Le consensus tablait sur 30 cents. Le management a fait un geste auprès de ses actionnaires sans se détourner de ses objectifs prioritaires : le désendettement et le renforcement de ses positions en Europe. A cet égard, le groupe a rappelé qu'il projetait d'acquérir l'italien Ilva, la plus grande aciérie d'Europe, pour 1,8 milliard d'euros.

STMicroelectronics (-1,33% à 19,23 euros) a affiché la deuxième plus forte baisse du CAC 40 après l'avertissement de son concurrent Infineon. Celui-ci est motivé par la faiblesse du dollar. Sur l'ensemble de l'exercice, clos fin mars, le fabricant allemand de semi-conducteurs cible une marge d'exploitation ajustée d'environ 16,5% sur la base d'une progression moyenne de 5% des revenus.

Les chiffres macroéconomiques du jour

Sur un an, les prix à la consommation en France augmenteraient de 1,4% en janvier 2018 après +1,2 % le mois précédent, selon l'estimation provisoire réalisée fin janvier 2018 par l'Insee

Les prix de production des produits industriels sont restés stables en France en décembre après +1,3 % en novembre, a annoncé l'Insee. Sur un an, ils ont ralenti à +1,4 % après +2,3 % en novembre.

En Allemagne, les ventes au détail ont baissé de 1,9% en décembre sur un an, alors que le consensus Reuters les voyait progresser de 2,8% après +4,4% en novembre. Sur un mois, la baisse est similaire contre un consensus de -0,3%, après +2,3% en novembre.


En Allemagne, le nombre de chômeurs, en données corrigées des variations saisonnières (CVS), a diminué de 25 000 en janvier, pour tomber à 2,41 millions. Le consensus Reuters anticipait une baisse de seulement 17 000. Le taux de chômage recule ainsi à 5,4% en janvier, à comparer à 5,5% le mois précédent. Cela constitue son plus bas niveau depuis la réunification de 1990.

Conformément aux attentes, le taux d'inflation annuel de la zone euro a atteint 1,3% en janvier 2018, contre 1,4% en décembre, selon l'estimation provisoire d'Eurostat.

Dans la zone euro (ZE19), le taux de chômage corrigé des variations saisonnières s'est établi à 8,7% en décembre 2017, conformément aux attentes du consensus Reuters. Ce taux s'avère donc stable par rapport à novembre 2017 et en baisse par rapport au taux de 9,7% de décembre 2016. Cela demeure le taux le plus faible enregistré dans la zone euro depuis janvier 2009.

Aux Etats-Unis, 234 000 postes ont été créés dans le secteur privé en janvier selon l'étude ADP, après 242 000 (révisé de 250 000) en décembre. Le consensus Briefing.com était de 190 000.

Pour sa part, l'indice des directeurs d'achat (PMI) de la région de Chicago a atteint 65,7 en janvier, contre 67,8 (révisé de 67,6, en décembre et un consensus Briefing.com de 61.

Par ailleurs, les promesses de ventes immobilières ont progressé de 0,5% en décembre. Elles avaient progressé de 0,3% (révisé de +0,2%) en novembre et le consensus Briefing.com les donnaient en hausse de 0,6%.

A 20h00, la Fed rendra sa décision de politique monétaire.

L'euro cote 1,2442 dollar, en hausse de 0,30%.
















source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/11/2018

COMMUNIQUE DE PRESSE NOMINATION DE MARC GRYNBERG EN QUALITE DE MEMBRE DU COMITE STRATEGIQUE ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE     Paris-La-Défense, le 19 novembre 2018 - Le Conseil…

Publié le 19/11/2018

ADLPartner Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 6 478 836 euros 3, avenue de Chartres 60500 - CHANTILLY 393 376 801 R.C.S.…

Publié le 19/11/2018

Communiqué de presse             Paris, le 19 novembre 2018 …

Publié le 19/11/2018

DÉCLARATION DES TRANSACTIONS SUR ACTIONS PROPRES DU 12 AU 16 NOVEMBRE 2018   Paris, le 19 novembre 2018     Conformément à la réglementation relative aux rachats…

Publié le 19/11/2018

Cegedim-Media (C-Media), spécialiste de la communication digitale sur le point de vente et filiale du groupe Cegedim, annonce la signature d'un contrat avec Marionnaud, spécialisé dans la…