En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 482.08 PTS
+0.56 %
5 485.0
+0.61 %
SBF 120 PTS
4 392.18
+0.60 %
DAX PTS
12 408.72
+0.67 %
Dowjones PTS
26 656.98
+0.95 %
7 569.03
+0.00 %
1.177
-0.02 %

Analyse AOF clôture France/Europe - Nouvelle séance de consolidation après les « minutes » de la BCE

| AOF | 459 | Aucun vote sur cette news
Analyse AOF clôture France/Europe - Nouvelle séance de consolidation après les « minutes » de la BCE
Credits  ShutterStock.com


Les marchés européens ont clôturé une nouvelle fois dans le rouge, sur fond de tension du marché obligataire et de remontée de l’euro. En effet, la publication des « minutes » du dernier comité de politique monétaire de la BCE a laissé entendre que le resserrement monétaire pourrait intervenir plus tôt que prévu. Les valeurs bancaires en ont logiquement bénéficié, terminant aux avant-postes des indices. Le CAC 40 a terminé la séance sur une baisse de 0,29% à 5 488,55 points, tandis que l'Eurostoxx 50 a reculé de 0,26% à 3 600, 41 points.

Richemont (+0,56% à 89,60 francs suisses) a été entouré par les investisseurs qui saluent la croissance solide du groupe suisse au troisième trimestre clos fin décembre. Le géant du luxe, propriétaire des marques Cartier, Van Cleef & Arpels ou encore IWC, a réalisé sur la période un chiffre d'affaires de 3,119 milliards d'euros, en croissance organique de 7%. La zone Asie-Pacifique a vu sa croissance organique bondir de 11% à 1,182 milliard pour représenter environ 38% des ventes de la société.


Sodexo (-5,12% à 104,70 euros) a signé la plus forte baisse du CAC 40 après avoir publié un chiffre d'affaires inférieur aux attentes au titre de son premier trimestre 2017/2018 clos fin novembre. Ces derniers jours, plusieurs analystes ont certes fait part de leurs craintes d'un ralentissement de l'activité du groupe français sur cette période mais ce dernier s'est avéré encore plus marqué qu'attendu. Au premier trimestre, Sodexo a ainsi enregistré une croissance organique de son chiffre d'affaires de 1,9%, sous le consensus de 2,3%.

STMicroelectronics (+2,09% à 2 euros) s'est offert la deuxième place de CAC 40, grâce à l'influence de Credit Suisse, qui a relevé son opinion sur la valeur de Neutre à Surperformance. L'objectif de cours passe, lui, de 19,50 euros à 24,50 euros, le broker utilisant ses estimations de résultats 2019 et non plus 2018 dans sa valorisation. 


Les chiffres macroéconomiques du jour

La production industrielle a augmenté de 1% dans la zone euro en novembre 2017, par rapport à octobre 2017, selon les estimations d’Eurostat. Ce chiffre dépasse les attentes des économistes qui anticipaient une croissance de 0,8%. L’office statistique européen explique que la progression de la production industrielle est due aux hausses de 3% de la production de biens d'investissement, de 1,6% pour les biens de consommation durables, de 1,1% pour les biens intermédiaires et de 0,1% pour les biens de consommation non durable. De son côté, la production de l'énergie est restée stable.

La croissance allemande s'est accélérée à 2,2% en 2017, selon une première estimation de l'office fédéral des statistiques Destatis, après 1,9% en 2016 et 1,7% en 2015. Elle ressort ainsi à son plus haut niveau depuis 2011 : elle avait alors atteint 3,7%. Destatis souligne que la demande domestique, des entreprises et des ménages, a été le principal catalyseur de cette croissance l'année dernière, contribuant à hauteur de 2,1% à l'expansion.

Aux Etats-Unis, 261 000 personnes se sont inscrites au chômage lors de la semaine du 6 janvier, un nombre supérieur au consensus Reuters s'élevant à 245 000. 250 000 personnes s'étaient inscrites la semaine précédente.

Les prix à la production ont baissé de 0,1% en décembre après avoir progressé de 0,4% en octobre et novembre. Le consensus était de +0,3%.

L'euro cote 1,2036 dollar, en hausse de 0,73%.








source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/09/2018

L'optimisme est plus que jamais de mise sur les marchés actions, le mouvement de hausse qui concerne le CAC40 depuis 3 séances, se...

Publié le 21/09/2018

L'indice flash composite en France d'IHS Markit se replie à 53,6 en septembre (54,9 en août), un plus bas de 21 mois. Les économistes tablaient sur 54,7. Dans les services, l'indice se replie à…

Publié le 21/09/2018

Global Bioenergies connait un début de séance très difficile, en forte baisse de 17% à 11,3 euros dans un volume représentant 0,8% du tour de table...

Publié le 21/09/2018

Fort d'un chiffre d'affaires en hausse de 24% au premier trimestre, Geci International indique viser des revenus supérieurs à 32 ME sur l'ensemble de...

Publié le 21/09/2018

Fort effet de levier sur les marges