En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 494.17 PTS
+0.78 %
5 475.50
+0.65 %
SBF 120 PTS
4 397.14
+0.71 %
DAX PTS
12 430.88
+0.85 %
Dowjones PTS
26 743.50
+0.32 %
7 531.07
-0.50 %
1.175
+0.00 %

Analyse AOF clôture France/Europe - Les valeurs technologiques américaines font plier les indices

| AOF | 277 | 4 par 1 internautes
Analyse AOF clôture France/Europe - Les valeurs technologiques américaines font plier les indices
Credits  ShutterStock.com


Les espoirs de rebond des marchés européens se sont évanouis avec la poursuite du repli des valeurs technologiques américaines. Le ministère de la Justice a annoncé la tenue d'une réunion le 25 septembre afin de déterminer si les groupes Internet ont intentionnellement étouffé les échanges d'idées. Ce repli des valeurs technologiques vient s'ajouter à des tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine, mais aussi le Canada, qui n'ont toujours pas trouvé de solution. L’indice CAC 40 a reculé de 0,31% à 5 243,84 points tandis que l’EuroStoxx50 a cédé 0,59% à 3 295,95 points.

En Europe, Burberry a finalement perdu 0,8% à 2099 pence à Londres. Le groupe a décidé de cesser de brûler ses invendus et d'utiliser la fourrure dans ses collections. Au début de l'été, le groupe de luxe britannique avait été montré du doigt en raison de pratiques jugées peu responsables. Le fabricant du célèbre imperméable a reconnu avoir brûlé pour 28,6 millions de livres d'articles invendus au cours de son dernier exercice.

A Paris, les publications se suivent et se ressemblent pour Safran : excellentes. L'équipementier pour l'aérospatiale et la défense s'offre ainsi la première place du CAC 40, à la faveur d'un bond de 6,37% à 116,06 euros. Fort de ses performances au premier semestre 2018, le groupe a d'ailleurs relevé ses prévisions annuelles. Il s'est également montré rassurant sur l'intégration de Zodiac Aerospace et la montée en cadence de production des moteurs LEAP. 

Altran a débuté la séance en hausse avant de tomber dans le rouge et il affiche désormais la plus forte baisse de l'indice SBF 120 : -8,07% à 8,49 euros. Les investisseurs ont été initialement rassurés sur le fait que les commandes fictives chez Aricent - société américaine achetée au prix fort en en 2017 - étaient un événement isolé. L'enquête externe qui a abouti à cette conclusion est aujourd'hui achevée. Ces révélations avaient fait perdre le quart de sa valeur à Altran, dont l'action efface aujourd'hui une bonne partie de son rebond d'août. L'ire des investisseurs se concentre sur le free cash flow du premier semestre, qui est bien inférieur aux anticipations. Il est ressorti à - 225 millions d'euros, contre un consensus de – 74 millions d'euros.


Les chiffres macroéconomiques du jour


Aux Etats-Unis, 163 000 postes ont été créés dans le secteur privé en août, révèle l'enquête mensuelle ADP. Le consensus Reuters anticipait 190 000.

Aux Etats-Unis, 203 000 inscriptions au chômage ont été enregistrées pendant la semaine du 1er septembre. Le consensus Reuters était de 214 000. La semaine précédente, les inscriptions au chômage étaient ressorties à 213 000.

La croissance dans le secteur des services s'est accélérée plus que prévu en août aux Etats-Unis, a annoncé l'Institute of Supply Management. L'indice des directeurs d'achat (ISM) pour ce secteur est ressorti à 58,5 après 55,7 en juillet et un consensus Briefing.com s'élevant à 56,5.

Les commandes à l'industrie ont reculé de 0,8% en juillet aux Etats-Unis, là où le consensus Reuters visait un repli plus limité de 0,6%. En juin, les commandes à l'industrie avaient augmenté de 0,6% (chiffre révisé de +0,7%).


Vers 17h40, l'euro perd 0,13% à 1,1618 dollar.




source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/09/2018

Paris, le 21 septembre 2018                                                                    Communiqué de mise à…

Publié le 21/09/2018

Vicat a annoncé la nomination d'Hugues Chomel comme Directeur financier du groupe, en remplacement de Jean-Pierre Souchet, Directeur général adjoint, qui devient conseiller du Président Directeur…

Publié le 21/09/2018

L'Assemblée Générale de Laurent-Perrier réunie le 21 septembre 2018 a décidé de nommer Philippe-Loïc Jacob en qualité de censeur...

Publié le 21/09/2018

Gascogne a révélé ses résultats au titre de son premier semestre 2018. Ainsi, le spécialiste du papier et de l’emballage a publié un résultat net consolidé de 5 millions d’euros, un…

Publié le 21/09/2018

Amoeba vient de publier des résultats semestriels 2018 impactés par le repositionnement de la société. Ainsi, le groupe a dévoilé une perte nette de 4,497 millions d’euros sur la période,…