En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 390.95 PTS
+0.43 %
5 389.0
+0.49 %
SBF 120 PTS
4 253.09
+0.38 %
DAX PTS
12 085.82
-0.09 %
Dowjones PTS
26 112.53
+0.09 %
7 526.52
+0.63 %
1.122
+0.09 %

Analyse AOF clôture France/Europe - Les marchés redoutent le pire

| AOF | 536 | Aucun vote sur cette news
Analyse AOF clôture France/Europe - Les marchés redoutent le pire
Credits  ShutterStock.com


Les principaux marchés actions européens ont clôturé en net repli. Les actualités du jour ont conforté le " worst case scénario " redouté depuis plusieurs semaines par les analystes.

Sur le front de la guerre commerciale, Etats-Unis et Chine se rendent coup pour coup, quitte à mettre en péril, selon le FMI, la croissance mondiale. Les premiers résultats des enquêtes PMI des directeurs d'achats en Europe ont renforcé ce pessimisme. La CAC 40 a abandonné 1,81% à 5 281 points. L'Euro Stoxx 50 a cédé 1,83% à 3 325 points.

Les fabricants de semi-conducteurs ont connu une nouvelle séance difficile en Europe, alors que la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine tourne à l'escalade. En Suisse, AMS a perdu 4,5%. En Allemagne, Infineon a cédé 5% et à Paris, STMicroelectronics a reculé de 5,7%. Pékin a demandé à Washington de corriger ses erreurs si elle souhaite reprendre les négociations. Par ailleurs, la pression monte sur Huawei.

La cotation des actions Rallye et Casino, mais aussi des deux holdings de tête du premier, Fonciere Euris et Finatis, est suspendue sur Euronext. Selon Bernstein, cette suspension suggère qu'une forme de restructuration de la dette de ces sociétés doit avoir lieu. Et cela, aura des impacts sur Casino dont le titre a chuté de 6,4% à 27,94 euros. La restructuration de la dette de Rallye et d'autres holdings pourrait probablement conduire, selon le bureau d'analyses, M. Naouri à ne plus être l'actionnaire majoritaire des holdings.

Dericherbourg a chuté de plus de 12% à 3,07 euros, soit son plus bas niveau depuis fin novembre 2016, dans un environnement marqué par un net regain d'aversion pour le risque. Les investisseurs sanctionnent durement les résultats semestriels dégradés publiés hier soir par le spécialiste du recyclage des métaux. Pourtant, plusieurs analystes ont souligné la résistance de l'activité au ralentissement de la croissance et à un contexte devenu plus incertain.

Les chiffres macroéconomiques du jour

L'indice flash composite de l'activité en Allemagne se redresse légèrement à 52,4 en mai (52,2 en avril), un plus haut de 3 mois. Les économistes tablaient sur 52. L'indice flash des services recule à 55 en mai (55,7 en avril), un plus bas de 4 mois. Le consensus le donnait à 55. L'indice PMI flash de l'industrie Manufacturière se redresse également à 47,6 en mai (45,6 en avril), un plus haut de 3 mois. Le marché visait 44,8.

En mai 2019, le climat des affaires est stable en France. L'indicateur qui le synthétise, calculé à partir des réponses des chefs d'entreprise des principaux secteurs d'activité marchands, se situe à 106, au-dessus de sa moyenne de longue période (100).

L'indice flash composite de l'activité en France se redresse à 51,3 en mai (50,1 en avril), un plus haut de 6 mois. Les économistes tablaient sur 50. L'indice flash des services se redresse à 51,7 en mai (50,5 en avril), un plus haut de 6 mois. Le consensus le donnait à 50,8. L'indice PMI flash de l'industrie Manufacturière se redresse à 50,6 en mai (50 en avril), un plus haut de 3 mois. Le marché visait une stabilité.

L'indice IFO du climat des affaires en Allemagne est ressorti en mai à 97,9 après 99,2 le mois précédent. Les économistes interrogés par Reuters attendaient un indice à 99,1 en mai.

L'indice flash composite de l'activité en zone euro se redresse légèrement à 51,6 en mai (51,5 en avril), un plus haut de 2 mois. Les économistes tablaient sur 51,7. L'indice flash des services recule à 52,5 en mai (52,8 en avril), un plus bas de 4 mois. Le consensus le donnait à 55. L'indice PMI flash de l'industrie Manufacturière se replie également à 47,7 en mai (47,9 en avril), un plus bas de 2 mois. Le marché visait 48,1.

Aux Etats-Unis, les ventes de logements neufs ont reculé en avril 2019 de 6,9 % à 673 000. Le consensus Reuters tablait sur un repli plus limité de 2,8 % à 675 000. Les ventes de mars 2019 s'élevaient à 723 000 (chiffre révisé de 692 000 auparavant).

Aux Etats-Unis, l'indice PMI Composite IHS-Markit est ressorti à 50,9 au mois de mai 2019. Il était de 53 en avril. Dans les services, l'indice s'est établi à 50,9 en mai, après 53 en avril. Enfin, l'indice d'activité manufacturière a atteint 50,6 en mai, après 52,6 en avril.

Aux Etats-Unis, 211 000 inscriptions au chômage ont été enregistrées au cours de la semaine du 18 mai, contre un consensus Reuters s'élevant à 215 000 et 212 000 la semaine précédente.

Vers 17h45, l'euro gagne 0,1% à 1,1166 dollar.








source : AOF

 ■

2019 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 08 juillet 2019

CODE OFFRE : EVASION19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : EVASION19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/06/2019

Confiance des investisseurs dans la solidité du modèle...

Publié le 17/06/2019

Cette collaboration a pour objectif de valider des technologies destinées à diminuer les émissions polluantes...

Publié le 17/06/2019

Le Tribunal de commerce de Paris a désigné Maître Hélène Bourbouloux et Maître Frédéric Abitbol en qualité d'administrateurs judiciaires...

Publié le 17/06/2019

Les actions Finatis acquises postérieurement à la date de détachement du dividende, le 8 juillet, ne donneront pas droit au dividende au titre de l'exercice 2018...

Publié le 17/06/2019

Grégoire Echalier a commenté les résultats lors d'une réunion à la SFAF à Paris...