En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 373.46 PTS
-0.46 %
5 371.50
-0.45 %
SBF 120 PTS
4 301.49
-0.44 %
DAX PTS
12 540.75
-0.16 %
Dowjones PTS
25 058.12
-0.03 %
7 350.23
+0.00 %
1.170
-0.16 %

Analyse AOF clôture France/Europe - Les marchés européens résistent au retour du risque politique en Espagne

| AOF | 564 | Aucun vote sur cette news
Analyse AOF clôture France/Europe - Les marchés européens résistent au retour du risque politique en Espagne
Credits  ShutterStock.com


Les marchés européens ont entamé le quatrième trimestre en hausse soutenus par les nouveaux records signés à Wall Street. Le CAC 40 a gagné 0,39% à 5 350,44 pts et le Dax progresse de 0,47% à 12 889,33 pts. La bonne orientation des deux principaux marchés actions de la région n'a toutefois pas suffi à dynamiser l'EuroStoxx 50 (+0,2%) qui a sousperformé en raison de la baisse des valeurs espagnoles liée au regain de tension politique après le référendum catalan. Toutefois, l'onde de choc a été circonscrite et compensée par des indicateurs confirmant l’accélération de la croissance.

Le britannique Stallergenes Greer a gagné 0,54% à 43 euros après le rachat de Medic Savoure Limited, un des leaders de l'immunothérapie allergénique au Canada. Le montant de l'opération, qui a pris effet le 1er octobre 2017, n'a pas été pas dévoilé. Savoure distribue également depuis les années 70 des produits en vrac de traitement sous-cutané des allergies commercialisés par la biotech franco-britannique. Le groupe est également habilité à produire des traitements individuels et personnalisés par patient. Le Canada compte 37 millions d'habitants, et environ 20 à 25% souffriraient de rhinite allergique.

A Paris, Bic a chuté de 9,86% à 91,4 euros, au plus bas depuis mars 2014, après avoir lancé vendredi son deuxième avertissement sur ses ventes annuelles en moins de deux mois. Le fabricant d'objets de grande consommation a indiqué que la croissance organique de son chiffre d'affaires serait "légèrement inférieure à 2 %". Début août, lors de la présentation de ses résultats semestriels, Bic avait déjà ramené sa prévision à une fourchette +3%/+4% alors que la prévision de croissance donnée en début d'exercice était de 5%.

Elior a gagné 3,04% à 23,08 euros et surperformé le marché parisien, soutenu par la décision de Kepler Cheuvreux de l'inclure dans sa liste de valeurs françaises préférées. Le spécialiste de la restauration collective y prend la place d'Amundi, ce dernier ayant atteint l'objectif de cours que l'analyste avait fixé. A l'inverse, Elior dispose encore d'un potentiel de hausse de 20%, indique Kepler Cheuvreux, qui note que le titre a souffert après l'annonce du départ du PDG Philippe Salle cet été.

Les chiffres macroéconomiques du jour

L'indice PMI manufacturier pour la France a atteint un plus haut de près de 6 ans et demi en septembre. Il s'est établi à 56,1 après 55,8 en août, a indiqué IHS Markit

L'indice IHS Markit mesurant la croissance de l'activité manufacturière en Allemagne s'est établi en septembre à 60,6 après 59,3 en août.

En zone euro, le taux de chômage s'est stabilisé à 9,1% en août. Le consensus Reuters le donnait à 9%.

L'indice PMI final pour l'industrie manufacturière de l'Eurozone se redresse de 57,4 en août à 58,1 en septembre. L'estimation flash le donnait à 58.2.

Aux Etats-Unis, l'indice ISM manufacturier a atteint en septembre 60,8 contre un consensus de 57,8 et après 58,8 en août.

Aux Etats-Unis, les dépenses de construction ont progressé de 0,5% en août. Les économistes tablaient sur une hausse de 0,2% après la baisse de 1,2% enregistrée en juillet (chiffre révisé de -0,6%).

Aux Etats-Unis, la version définitive de l'indice IHS Markit mesurant la croissance de l'activité manufacturière est ressortie à 53,1 contre 53 en première estimation (estimation flash) et 52,8 en août.

A la clôture, l'euro perd 0,67% à 1,1736 dollar.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/07/2018

Navya révise à la baisse la fourchette indicative de prix de son introduction en Bourse (IPO). Ainsi, le spécialiste des véhicules autonomes donne dorénavant une fourchette comprise entre 7 et 9…

Publié le 23/07/2018

Atos (-7,35% à 114,10 euros) a opéré un sévère retournement à la baisse, affichant désormais de loin la plus forte baisse de l’indice CAC 40 à la suite de résultats semestriels décevants…

Publié le 23/07/2018

                                                               23…

Publié le 23/07/2018

Dans des volumes limités, Total Gabon met fin à trois séances de baisse ce lundi, en hausse de 3,7% à 141 euros...

Publié le 23/07/2018

Déclaration des transactions sur actions propres réalisées du 16 au 20 juillet 2018     Paris, le 23 juillet 2018     Présentation agrégée par jour et par…