5 302.17 PTS
+0.23 %
5 280.5
-0.13 %
SBF 120 PTS
4 251.13
+0.27 %
DAX PTS
12 470.49
-0.14 %
Dowjones PTS
24 961.51
-0.01 %
6 803.05
+0.34 %
Nikkei PTS
21 970.81
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Analyse AOF clôture France/Europe - Les marchés européens clôturent dans le rouge

| AOF | 525 | Aucun vote sur cette news
Analyse AOF clôture France/Europe - Les marchés européens clôturent dans le rouge
Credits  ShutterStock.com


Les marchés actions européens achèvent la séance en territoire négatif, dans un contexte de craintes vis-à-vis d’une normalisation des politiques monétaires plus rapide qu’attendu et de tensions relatives sur le marché obligataire. Pour l’heure, le rendement du bund allemand évolue autour de 0,74% et celui de l’OAT française près de 1%. Dans un tel environnement, les statistiques contrastées du jour n’ont pu servir de prétexte au rebond. Au terme de cette première séance de la semaine, l’indice CAC 40 a ainsi cédé 1,48% à 5 285,83 points et l’Eurostoxx50 a perdu 1,12% à 3 483,75 points.

En Europe, Ryanair a décroché de 1,71% à 15,84 euros, en raison de la prudence affichée par la compagnie aérienne à bas coûts concernant ses perspectives. Ces doutes ont quelque peu éclipsé les bonnes performances de la compagnie irlandaise pour le troisième trimestre, clos à fin décembre, de son exercice 2017/2018. Ainsi, Ryanair a enregistré un bénéfice net de 106 millions d’euros sur ce trimestre, en hausse de 12% par rapport à la même période de l’exercice précédent.

A Paris, emporté par la vague de baisse qui touche les marchés européens, Capgemini a cédé 1,95% à 103,30 euros en dépit d'une acquisition lui permettant de se renforcer dans le conseil en transformation digitale en Amérique du Nord. Cette transaction est il est vrai peu significative au niveau de la taille du groupe, la société acquise, LiquidHub, affiche un chiffre d'affaires d'environ 200 millions d'euros, soit 2% des revenus totaux du groupe de conseil et de services informatiques français.

Pour sa part, STMicroelectronics (+0,8% à 18,65 euros) a surnagé en tête du CAC 40, profitant du relèvement de l'offre de l'américain Broadcomm sur son concurrent Qualcomm, pour un montant total d'environ 121 milliards de dollars.



Les chiffres macroéconomiques du jour


En France, l’indice final des directeurs d'achat (PMI) IHS Markit Composite – mesurant l’activité combinée du secteur des services et de l’industrie manufacturière – s’établit à 59,6 en janvier, restant ainsi stable par rapport au mois dernier et ne se repliant que légèrement par rapport au plus haut de 6 ans et demi enregistré en novembre (60,3). A titre de comparaison, le consensus Reuters anticipait 59,7.

En Allemagne, l'indice PMI Composite définitif de janvier est ressorti à 59, contre une version préliminaire à 58,8. Il était de 58,9 en décembre. Pour sa part, l'indice PMI des services définitif de janvier s'établit à 57,3, contre une version préliminaire à 57. Il était de 55,8 en décembre.

Au sein de l'Eurozone, l'indice final PMI IHS Markit Composite de janvier se redresse par rapport à son estimation flash (58.6) et s'établit à 58.8, son plus haut niveau depuis juin 2006. Il signale ainsi la 55ème hausse mensuelle consécutive de l'activité dans la région. Pour sa part, dépassant son estimation flash (57.6), l'indice final PMI IHS Markit de l'activité de services de l'Eurozone s'établit à 58 et atteint son plus haut niveau depuis près de 10 ans et demi. Il signale ainsi une forte croissance de l'activité en janvier.

Quant à lui, l'indice Sentix mesurant le climat économique en zone euro a baissé à 31,9 en février, s'établissant en dessous des attentes du consensus Reuters qui le donnait à 33. L'indice Sentix était ressorti à 32,9 en janvier.

Par ailleurs, toujours en zone euro, les ventes au détail ont baissé de 1,1% en décembre sur un mois, a annoncé Eurostat. Elles avaient augmenté de 1,5% en novembre et le consensus les voyait baisser de 1%. En rythme annuel, les ventes au détail ont augmenté de 1,9% en décembre contre +2,8% en novembre et un consensus Reuters de +2,2%.

Aux Etats-Unis, l'indice définitif des directeurs d'achats (PMI) IHS-Markit Services est ressorti à 53,3 en janvier, contre 53,7 en décembre.

De plus, l'indice ISM Services est ressorti à 59,9 en janvier. Il avait atteint 56 (révisé de 55,9) en décembre et le consensus Reuters le donnait à 56,5.

Vers 18h, l'euro cote 1,2410 dollar, en repli de 0,39%.








source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/02/2018

Le site représente 100 M$ d'investissements...

Publié le 21/02/2018

CGG a finalisé la mise en oeuvre de son plan de restructuration financière   Paris, France - 21 février 2018 CGG annonce avoir finalisé le 21 février 2018 la mise en oeuvre…

Publié le 21/02/2018

Un nouveau mandat de 4 ans en vue...

Publié le 21/02/2018

Renouvellement de membres au Conseil...

Publié le 21/02/2018

Le processus de cession se poursuit...

CONTENUS SPONSORISÉS