Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 598.61 PTS
-0.33 %
5 609.00
-0.05 %
SBF 120 PTS
4 447.23
-0.29 %
DAX PTS
13 815.06
-0.24 %
Dow Jones PTS
30 930.52
+0.38 %
12 996.54
+1.5 %
1.214
+0.1 %

Analyse AOF clôture France/Europe - Les Bourses européennes ont rebondi en dépit du coronavirus

| AOF | 964 | Aucun vote sur cette news
Analyse AOF clôture France/Europe - Les Bourses européennes ont rebondi en dépit du coronavirus
Credits  ShutterStock.com


Les Bourses européennes ont rebondi vendredi. Si la situation sanitaire en Chine reste un sujet de préoccupation, l’OMS ne voit pas encore d’urgence mondiale. En parallèle, les investisseurs ont pris connaissance d’indices PMI contrastés dans les principaux pays européens. Ils ont néanmoins apprécié les signaux encourageants émis par le secteur privé allemand. Côté valeurs, Carrefour a profité du maintien de ses perspectives annuelles, tandis que Rémy Cointreau a pris l’eau. Au son de la cloche, le CAC 40 a pris 0,88% à 6 024,26 points et l’EuroStoxx 50 a avancé de 1,13% à 3 779,16 points.

En Europe, Ericsson a reculé de 5,75% à 79,70 couronnes suédoises en raison de résultats décevants au quatrième trimestre. Sur cette période, l'équipementier télécoms a pourtant engrangé un bénéfice net de 4,5 milliards de couronnes suédoises (427 millions d'euros) contre une perte de 6,5 milliards. Mais la rentabilité n'est pas à la hauteur des prévisions des analystes. L'une de leur mesure préférée de la rentabilité, la marge brute, corrigée des charges de restructuration, a augmenté de 5,1 points à 37,1%, mais le marché visait 37,6%.

A Paris, Carrefour a gagné 4,58% à 15,29 euros, le groupe ayant confirmé son objectif de résultat opérationnel courant (ROC) 2019 en dépit des mouvements sociaux en France en décembre. Cette confirmation rassure les investisseurs une semaine après la profit warning de son concurrent Casino. Carrefour vise un ROC 2019 d’environ 2,09 milliards d'euros, en hausse de 7,4% à changes et périmètres constants. Le ROC 2019 en France est quant à lui attendu en croissance à deux chiffres.

De son côté, Ipsen connaît décidément bien des déboires avec son traitement Palovarotène. Le groupe biopharmaceutique (-23,39% à 64,05 euros) a vu près du quart de sa capitalisation partir en fumée après avoir annoncé la suspension de la prise du traitement par les patients dans les essais cliniques. Il y deux mois, l'action avait déjà chuté de près de 14% en raison de la suspension de deux études sur ce traitement pour les enfants de moins de 14 ans à la demande de la FDA, l'autorité de santé américaine.


Les chiffres macroéconomiques du jour


La croissance dans le secteur privé a ralenti en janvier 2020 en France, selon une estimation flash du bureau d’études IHS Markit. Ainsi, l’indice des directeurs d’achat (PMI) Composite, qui prend en compte les secteurs manufacturier et des services, est ressorti à 51,5 contre 52 en décembre et un consensus de 52. De son côté, le PMI manufacturier a atteint 51 en janvier, après 50,4 en décembre et un consensus de 50,6. Enfin, le PMI dans les services a atteint 51,7 en janvier, après 52,4 en décembre et un consensus de 52,2.

La croissance dans le secteur privé reste modérée en janvier 2020 en zone euro, selon une estimation flash du bureau d’études IHS Markit. Ainsi, l’indice des directeurs d’achat (PMI) Composite, qui prend en compte les secteurs manufacturier et des services, est ressorti à 50,9 contre 50,9 en décembre et un consensus de 51,2. De son côté, le PMI manufacturier a atteint 47,8 en janvier, après 46,3 en décembre et un consensus de 46,8. Enfin, le PMI dans les services a atteint 52,2 en janvier, après 52,8 en décembre et un consensus de 52,8.

Les nuages menaçants entourant l’économie allemande pourraient commencer à se dissiper. Selon une estimation flash du bureau d’études IHS Markit pour janvier, l’indice des directeurs d’achat (PMI) Composite, qui prend en compte les secteurs manufacturier et des services, est ressorti à 51,1 contre 50,2 en décembre et un consensus de 50,5. De son côté, le PMI manufacturier a atteint 45,2 en janvier, après 43,7 en décembre et un consensus de 44,5. Enfin, le PMI dans les services a atteint 54,2 en janvier, après 52,9 en décembre et un consensus de 53.

L'estimation flash du PMI manufacturier d'IHS Markit aux Etats-Unis est ressorti en baisse pour le mois de janvier 2020, à 51,7 contre un consensus de 52,5 et après 52,4 en décembre. De son côté, le PMI des services s'inscrit en hausse à 53,2, contre 52,8 en décembre et un consensus de 52,9. L'indice composite, attendu à 52,5, s'établit lui à 53,1, contre 52,7 en décembre.

Vers 17h50, l'euro cède 0,27% à 1,1025 dollar.



source : AOF

 ■

2020 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/01/2021

Virbac reste vigilant à l'évolution de la pandémie dans les prochains mois et aux impacts sur l'activité....

Publié le 19/01/2021

Par courrier reçu le 13 janvier à l'AMF, Norges Bank indique avoir franchi en baisse, le 8 janvier, par suite de la restitution d'actions CGG détenues...

Publié le 19/01/2021

Préserver la santé et la sécurité des employés reste la priorité absolue du groupe Teleperformance...

Publié le 19/01/2021

La société a recours au dispositif de chômage partiel depuis le 19 mars 2020...

Publié le 19/01/2021

Précisions sur le capital et les Droits de vote....

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne