En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 594.24 PTS
+0.54 %
4 585.00
+0.43 %
SBF 120 PTS
3 640.89
+0.46 %
DAX PTS
11 556.48
-0.36 %
Dow Jones PTS
26 309.42
-1.31 %
11 053.14
-2.62 %
1.164
-0.25 %

Analyse AOF clôture France/Europe - Les Bourses européennes clôturent la séance sur une note maussade

| AOF | 935 | Aucun vote sur cette news
Analyse AOF clôture France/Europe - Les Bourses européennes clôturent la séance sur une note maussade
Credits  ShutterStock.com


Les marchés actions européens ont clôturé en légère baisse vendredi. Les investisseurs continuent de s’interroger sur les conséquences de l’épidémie de coronavirus. Le dernier bilan fait état de 5 090 nouveaux cas et 121 nouveaux décès. Les statistiques du jour se sont globalement révélées mitigées des deux côtés de l’Atlantique. Côté valeurs, les résultats de Credit Agricole et Renault ont été fraîchement accueillis, à l’inverse de ceux d’EDF. Au son de la cloche, le CAC 40 a cédé 0,39% à 6 069,35 points et l’EuroStoxx 50 a perdu 0,15% à 3 840,97 points.

Royal Bank of Scotland (-6,82% à 213,10 pence), qui prendra prochainement le nom de NatWest, a annoncé une nette réduction de la voilure dans la banque d'investissement lors de la publication de ses résultats annuels. Fondée en 1727, la banque britannique se refait une virginité à peu de frais après avoir été sauvée du naufrage par l'Etat lors de la grande crise financière. Il en est toujours l'actionnaire majoritaire. Mesurée en actifs pondérés des risques, la taille de la banque d'investissement va être divisée par deux.

La séance a été bien volatile pour Renault qui achève finalement la séance sur un repli de 0,90% à 35,92 euros. Le constructeur automobile a enregistré une perte nette (part du groupe) de 141 millions d'euros l'an dernier, alors qu'il avait dégagé un bénéfice net de 3,30 milliards d'euros en 2018. Il s'agit de la première perte enregistrée par le groupe en dix ans. En parallèle, Renault a fait part de sa volonté de réduire ses coûts de structure d'au moins 2 milliards d'euros au cours des trois prochaines années. 


EDF (+9,68% à 12,86 euros) a été propulsé à la deuxième place de l'indice SBF 120 par une performance opérationnelle et un dividende meilleurs que prévu. L'année dernière, l'Ebitda de l'électricien a progressé de 12,1% (+8,4% en organique) à 16,7 milliards d'euros, dépassant le consensus Refinitiv s'élevant à 16,3 milliards d'euros. Il a bénéficié de meilleures conditions de prix en France et au Royaume-Uni, qui ont compensé en partie la baisse de la production nucléaire, et d'une forte performance d'EDF Renouvelables.

Les chiffres macroéconomiques du jour


L'économie allemande a stagné au quatrième trimestre après une hausse de 0,2% au troisième trimestre, a annoncé l'office fédéral des statistiques. Le PIB était attendu en hausse, selon le consensus Reuters. Sur l'ensemble de 2019, l'Allemagne a connu une croissance de seulement 0,6%.

Le produit intérieur brut (PIB) de la zone euro a progressé de 0,1% au quatrième trimestre 2019, selon l'estimation rapide publiée par Eurostat. Les économistes tablaient sur une hausse de 0,1%, après +0,3% au troisième trimestre. Sur un an, le PIB a grimpé de 0,9% après +1,2% au trimestre précédent.

Selon les premières estimations d’Eurostat, les exportations de biens de la zone euro vers le reste du monde se sont établies à 186,1 milliards d’euros en décembre 2019, en hausse de 4,8% par rapport à décembre 2018. Les importations depuis le reste du monde ont quant à elles été de 163 milliards d’euros, en hausse de 1,1% par rapport à décembre 2018. En conséquence, la zone euro a enregistré en décembre 2019 un excédent de 23,1 milliards d’euros de son commerce international de biens avec le reste du monde, contre +16,3 milliards d’euros en décembre 2018.


Aux Etats-Unis, les ventes au détail pour le mois de janvier sont ressorties en hausse de 0,3% sur un mois, identique au consensus et au mois de décembre. Hors ventes automobiles, elles ont augmenté de 0,3% (conforme au consensus et décembre révisé à 0,6%). Sur un an, les ventes au détails progressent de 4,4%, contre 5,5% (chiffre révisé) auparavant.

Aux Etats-Unis, la production industrielle a diminué de 0,3% au mois de janvier, idem qu'en décembre mais plus que ce que le consensus attendait (-0,2%). Sur un an, la baisse est de 0,8%. La production manufacturière recule elle aussi de 0,8% sur un an, après -1,3% l'an passé.

Aux Etats-Unis, l'indice de confiance des consommateurs de l'Université du Michigan est ressorti à 100,9 en janvier 2020, selon une estimation préliminaire. Le consensus Reuters visait 99,5. En janvier, cet indice s'établissait à 99,8.

Vers 17h45, l'euro grappille 0,04% à 1,0845 dollar.



source : AOF

 ■

2020 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 30/10/2020

Longtemps incertains, les principaux marchés européens ont finalement clôturé en petite hausse grâce en partie au rebond du PIB européen. Pas de quoi oublier un mois d'octobre marqué par le…

Publié le 30/10/2020

IMERYSLe groupe de spécialités minérales pour l'industrie publiera ses résultats du troisième trimestre.UNIBAIL-RODAMCO-WESTFIELDLa foncière spécialisée dans les centres commerciaux publiera…

Publié le 30/10/2020

« Beaucoup de bruit pour rien ». UBS cite Shakespeare pour commenter les résultats d'Apple, qui ont fait couler beaucoup d'encre en raison de la contreperformance des ventes d'iPhone et la chute…

Publié le 30/10/2020

Dans des volumes limités, Clasquin bondit de 10,7% à 28 euros après avoir dévoilé une marge brute quasi stable sur neuf mois, à 55,6 millions d'euros...

Publié le 30/10/2020

Il n'y a pas de fumée sans feu...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne