En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 929.28 PTS
-
4 917.00
-
SBF 120 PTS
3 912.90
-
DAX PTS
12 736.95
-
Dow Jones PTS
28 308.79
+0.4 %
11 677.84
+0. %
1.185
+0.21 %

Analyse AOF clôture France/Europe - Les Bourses européennes achèvent la semaine sur un biais baissier

| AOF | 1164 | Aucun vote sur cette news
Analyse AOF clôture France/Europe - Les Bourses européennes achèvent la semaine sur un biais baissier
Credits  ShutterStock.com


Les Bourses européennes ont clôturé en léger repli vendredi. Ainsi, le CAC 40 a cédé 0,09% à 6 037,11 points et l’Eurostoxx 50 a reculé de 0,17% à 3 789,52 points. Même si le crash de l’avion ukrainien en Iran pourrait résulter d’un tir de missile, cela n’a pas provoqué de résurgence des tensions entre Washington et Téhéran. Les investisseurs ont également relativisé un rapport sur l’emploi américain décevant. Les indices ont fait preuve d’une certaine résistance grâce à l’imminence de la signature de l’accord commercial sino-américain de « phase 1 ».



Un rayon de soleil a illuminé aujourd’hui le secteur européen des compagnies aériennes. Ryanair (+5,52% à 16,07 euros) a en effet relevé ses prévisions de bénéfice après impôts au titre de son exercice 2019-2020 (qui sera clos fin mars). Ainsi, la compagnie aérienne irlandaise à bas coûts vise désormais un profit compris entre 950 millions et 1,05 milliard d’euros, et plus précisément le milieu de cette fourchette. Précédemment, la compagnie visait de 800 à 900 millions d’euros.

Ce début d'année est loin d'être une sinécure pour Renault. Au-delà du long feuilleton entourant Carlos Ghosn, son ancien patron, le constructeur automobile doit faire face à des notes défavorables d'analystes. Ce matin, c'est Kepler Cheuvreux qui a dégradé sa recommandation sur la valeur d'Acheter à Conserver, tout en réduisant son objectif de cours de 60 à 48 euros. Le broker anticipe notamment un nouvel abaissement des attentes du consensus et des performances plus faibles qu'escompté de la part de Nissan. A la mi-journée, Renault a reculé de 0,56% à 41,84 euros.

Veolia (+2,48% à 24,35 euros) a été soutenu par Exane BNP Paribas, qui a relevé son opinion sur le titre de Neutre à Surperformance et revu à la hausse son objectif de cours de 13% à 26,5 euros dans le cadre d'une étude sectorielle. Selon le broker, l'implication du groupe sur le thème de l'ESG, devenu un enjeu majeur pour les investisseurs, devrait lui permettre de tirer son épingle du jeu.


Les chiffres macroéconomiques du jour


La production industrielle française a légèrement progressé en novembre. Elle a augmenté de 0,3% après la hausse de 0,5% enregistrée en octobre (chiffre révisé de +0,4%).


La Banque de France a confirmé, pour la seconde fois, sa prévision d'une croissance française de 0,2% au quatrième trimestre 2019. L'indicateur du climat des affaires de la banque centrale est ressorti en décembre à 97 dans les services, en repli de deux points. Dans l'industrie, l'indicateur reste stable, à 97.

L'économie américaine a créé 145 000 postes en décembre, à comparer avec un consensus Reuters s'élevant à 164 000. Les chiffres de novembre et octobre ont été révisé de 266 000 à 256 000 et de 156 000 à 152 000. Le taux de chômage est resté stable à 3,5% en décembre, comme attendu. Le salaire horaire moyen a progressé de 0,1% contre un consensus Reuters de +0,3%.


Vers 17h55, l'euro progresse de 0,07% à 1,1117 dollar.



source : AOF

 ■

2020 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/10/2020

L'activité de Biosynex est portée par la dynamique des tests COVID-19, la thermométrie et une bonne résistance des produits non COVID-19...

Publié le 20/10/2020

Quadient se distingue au Syntec Numérique, auprès de Tech'In France et EY...

Publié le 20/10/2020

Le réseau social Snap Inc a publié contre toute attente un bénéfice net au 3e trimestre (en données ajustées) et revendique 249 millions d'utilisateurs actifs..

Publié le 20/10/2020

Cette table ronde se focalisera sur les tendances relatives à l'expérience utilisateur, les menaces de piratage et les actions visant à réduire le taux de désabonnement...

Publié le 20/10/2020

Les résultats détaillés seront présentés lors d'un prochain congrès scientifique...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne