En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 362.23 PTS
+0.87 %
5 360.00
+0.88 %
SBF 120 PTS
4 304.09
+0.81 %
DAX PTS
12 563.25
+0.41 %
Dowjones PTS
24 461.70
-0.80 %
7 217.49
+0.00 %
Nikkei PTS
22 516.83
-0.78 %

Analyse AOF clôture France/Europe - Les bancaires et l'automobile tirent les marchés vers le haut

| AOF | 350 | Aucun vote sur cette news
Analyse AOF clôture France/Europe - Les bancaires et l'automobile tirent les marchés vers le haut
Credits  ShutterStock.com


Les marchés actions européens ont terminé en hausse une nouvelle journée sans indicateur économique majeur en Europe et aux États-Unis. Les marchés ont été portés par la progression des valeurs bancaires soutenues par la hausse des taux. Les investisseurs ont délaissé les valeurs refuges comme le bund pour les actions jugées plus risquées. Le secteur automobile a également tiré les indices vers le haut avec l'ouverture du salon de Francfort placé sous le signe de la voiture électrique. Le CAC 40 a gagné 0,62% à 5 209,01 points, l'Eurostoxx 50 a terminé en hausse de 0,40% à 3 509,30 points.

En Europe, es constructeurs allemands ont eu le vent en poupe pour la première journée du Salon de Francfort toujours riche en annonce. Ainsi Daimler a gagné 0,93% à 65,25 euros, BMW est en hausse de 0,89% à 83,59 euros et Volkswagen prend 1,64% à 139,45 euros. Cette année, le salon est placé sous le signe de la voiture électrique. En effet, les grandes marques se mettent au tout électrique prenant les devant d'une éventuelle interdiction des véhicules à moteur thermique.

A Paris, Crédit Agricole S.A. a annoncé la vente de 16,2% du capital de la Banque Saudi Fransi pour 1,3 milliard d'euros à la société holding saoudienne, Kingdom Holding Company. En Bourse, l’action de la banque française a gagné 1,50% à 15,25 euros au sein d’un secteur bien orienté grâce à la hausse des rendements des obligations souveraines. Cette cession entre dans le cadre de la stratégie de cession des participations minoritaires de Crédit Agricole. Elle avait déjà cédé ses 15,4% dans la société d’investissement Eurazeo à la famille Decaux en juin.

Onxeo a décroché de 50,36% à 2,09 euros à l'approche de la mi-séance après avoir débuté la séance vers 10h15 sur une chute de 60%. Le titre avait été provisoirement suspendu à l'ouverture tant les ordres de vente étaient nombreux. L'action, qui affichait lundi soir un gain de 68% depuis le début de l'année, accuse désormais un repli de 10% sur la période. Les investisseurs misaient sur le succès de Livatag, le traitement expérimental du groupe contre le cancer du foie. Ils ont eu tort.


Les chiffres macroéconomiques du jour

Le mois dernier, les prix ont bondi de 2,9% au Royaume-Uni, contre +2,6% en juillet et un consensus Reuters de 2,8%.

A 12 h 15, l'euro gagne 0,08% à 1,1966 dollars.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/06/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 22/06/2018

DBT, leader européen des bornes de recharge pour véhicules électriques, annonce la signature d'un accord de coopération exclusive avec Zhongshan BRS...

Publié le 22/06/2018

La Fed américaine a dévoilé des résultats positifs pour les stress tests qu'elle a fait passer aux 35 plus grosses banques américaines. "Les principaux établissements du pays sont bien…

Publié le 22/06/2018

Le titre a stoppé sa phase de correction à l'approche de la zone de soutien des 8.85 euros, niveau qui avait mobilisé les acheteurs le 16 décembre 2016 et qui avait précédé une longue phase de…

Publié le 22/06/2018

BlackRock passe sous les 5% du capital