En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 925.80 PTS
-1.20 %
4 886.5
-1.68 %
SBF 120 PTS
3 906.17
-1.80 %
DAX PTS
11 030.62
-1.90 %
Dowjones PTS
24 477.99
-2.16 %
6 475.58
-2.52 %
1.140
-0.48 %

Analyse AOF clôture France/Europe - Le rebond tombe à plat

| AOF | 427 | Aucun vote sur cette news
Analyse AOF clôture France/Europe - Le rebond tombe à plat
Credits  ShutterStock.com


Bien orienté une bonne moitié de séance, les marchés actions européens ont finalement clôturé dans le rouge dans le sillage de l'évolution négative de Wall Street. A l'image du Dax allemand, la place de Paris semblait pourtant bien parti pour rebondir aujourd'hui dans le sillage des ventes impressionnantes de Kering. Mais, le mauvais départ de la Bourse américaine a rapidement calmé les ardeurs. Au final, l'indice parisien a abandonné 0,29% à 4 953,09 points tandis que l'indice pan européen Euro Stoxx 50 a reculé de 0,34% à 3 130,33 points.

Deutsche Bank a beau jugé être sur la bonne voie pour afficher un résultat net annuel positif en 2018 pour la première fois depuis 2014, la nouvelle baisse des revenus et ses contreperformances dans le courtage au troisième inquiètent les investisseurs. D'autant plus que la direction a averti que son produit net bancaire serait en repli en 2018. L'action de la première banque allemande a chuté ainsi de 4,76% à 8,869 euros, portant son repli depuis le début de l'année à plus de 40%.

Kering et Gucci, ont fait taire, avec maestria, les critiques qui annonçaient la fin de leur âge d'or. Pour ces Cassandre, l'enseigne italienne allait souffrir au troisième trimestre du ralentissement de la Chine, d'une base de comparaison très défavorable (bond de 49,4% des ventes de Gucci au troisième trimestre 2017), et de la lassitude des consommateurs vis-à-vis d'un style baroque. Raté ! La croissance organique de Gucci a bondi de 35,1%, contre un consensus de 25%. Après avoir perdu un tiers de sa valeur en trois mois, le titre a rebondi de 4,79% à 370 euros.

STMicroelectronics (-10,02% à 12,17 euros) a affiché de loin la plus forte baisse du CAC 40, ses perspectives décevantes se conjuguant à celles également plus faibles que prévu de son comparable américain, Texas Instruments. Le fabricant franco-italien de semi-conducteurs vise, selon le point médian de ses prévisions, un chiffre d'affaires au quatrième trimestre en hausse d'environ 5,7 % par rapport au trimestre précédent et une marge brute d'environ 39,8 %.

Les chiffres macroéconomiques du jour

La croissance de l’activité dans le secteur privé en France s’est renforcée en octobre, malgré un repli de l’activité manufacturière, selon une estimation initiale du bureau d’études IHS Markit. Dans le détail, l’indice des directeurs d’achat (PMI) Composite, qui prend en compte les secteurs manufacturier et des services, est ressorti à 54,3 en octobre contre 54 en septembre et un consensus Reuters de 53,8. Pour les services, le PMI est ressorti à 55,6 en octobre contre 54,8 en septembre et un consensus Reuters s’élevant à 54,7.

Selon les chefs d'entreprise interrogés en octobre 2018, le climat conjoncturel dans l'industrie se dégrade de nouveau en France par rapport au mois précédent. L'indicateur qui le synthétise perd encore trois points. À 104, il reste toutefois au-dessus de sa moyenne de longue période (100). Telles sont les données révélées par l’Insee aujourd’hui.

La croissance de l'activité dans le secteur privé en zone euro s'est ralentie en octobre, selon une estimation initiale du bureau d'études IHS Markit. Dans le détail, l'indice des directeurs d'achat (PMI) Composite, qui prend en compte les secteurs manufacturier et des services, est ressorti à 52,7 en octobre contre 54,1 en septembre et un consensus Reuters de 53,9. Il ressort au plus bas depuis septembre 2016. Pour les services, le PMI est ressorti à 53,3 en octobre contre 54,7 en septembre et un consensus Reuters s'élevant à 54,5.

La croissance de l'activité dans le secteur privé en Allemagne s'est ralentie en octobre, selon une estimation initiale du bureau d'études IHS Markit. Dans le détail, l'indice des directeurs d'achat (PMI) Composite, qui prend en compte les secteurs manufacturier et des services, est ressorti à 52,7 en octobre contre 55 en septembre et un consensus Reuters de 54,8. Pour les services, le PMI est ressorti à 53,6 en octobre contre 55,9 en septembre et un consensus Reuters s'élevant à 55.

Les ventes de logements neufs aux Etats-Unis ont atteint 553 000 unités en rythme annuel en septembre, contre un consensus de 625 000 et 585 000 en août (révisé de 637 000).

La croissance dans le secteur privé aux Etats-Unis a accéléré en octobre, a annoncé le bureau d'études IHS Markit. L'indice des directeurs d'achat Composite, qui prend en compte les services et le secteur manufacturier, est ressorti à 54,8, au plus haut depuis trois mois, contre 53,9 en septembre. Ce même indice est passé de 53,5 en septembre à 54,7 en octobre dans les services. Dans le secteur manufacturier, il est passé de 55,6 à 55,9 entre septembre et octobre.

Le Livre beige sur la santé de l'économie américaine sera publié à 20h.

Vers 17h45, l'euro décroche de 0,79% à 1,1388 dollar.









source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/11/2018

Encore près de 3% du capital pour AQR

Publié le 20/11/2018

Bic annonce avoir reçu de la part de Tahe Outdoors une offre d'achat pour sa filiale Bic Sport, spécialisée dans les sports de glisse nautique, pour une valeur comprise entre 6 et 9 millions…

Publié le 20/11/2018

Airbus a décroché une commande additionnelle de 17 A320neo auprès de la compagnie britannique easyJet. Cette dernière a en effet converti des droits d’achat en commande ferme. Cela porte sa…

Publié le 20/11/2018

Bruno Le Maire, ministre français de l’Economie, et son homologue japonais Hiroshige Seko, ont réaffirmé « l’important soutien des gouvernements français et japonais à l’alliance entre…

Publié le 20/11/2018

L'enquête de Nissan sur des malversations présumées de son président Carlos Ghosn se serait élargie pour inclure l'alliance Renault-Nissan. C’est ce que rapporte Reuters, sur la base de trois…