En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 909.45 PTS
-
4 892.0
-
SBF 120 PTS
3 901.62
-
DAX PTS
10 929.43
+1.38 %
Dowjones PTS
24 527.27
+0.64 %
6 763.96
+0.89 %
1.137
-0.01 %

Analyse AOF clôture France/Europe - Le rebond s’est concrétisé en Europe

| AOF | 350 | Aucun vote sur cette news
Analyse AOF clôture France/Europe - Le rebond s’est concrétisé en Europe
Credits  ShutterStock.com


Les principaux marchés actions européens ont clôturé ce mardi en légère progression, mettant fin à plusieurs séances de repli. Ainsi, le CAC a avancé de 0,35% à 5 318,55 points et l’EuroStoxx 50 de 0,36% à 3 321,79 points. Le climat était toujours lourd d’inquiétudes, qu’il s’agisse de la « guerre commerciale », de la santé de l’économie chinoise, des interrogations sur le budget italien ou encore des tensions sur le compartiment obligataire. Toutefois, si les rendements restent élevés, ils ont légèrement fléchi dans l’après-midi, permettant aux indices de terminer dans le vert.

Wirecard (+9,57% à 182,10 euros) prévoit d'atteindre au moins 3,3 milliards d'euros d'Ebitda en 2025 contre un objectif de 530 à 560 millions d'euros en 2018 et 412,6 millions d'euros en 2017. Le groupe technologique spécialisé dans les paiements vise également des revenus d'au moins 3 milliards en 2020 et de plus de 10 milliards en 2025, à comparer avec 1,49 milliard d'euros, l'année dernière. L'atteinte de ces objectifs sera permise par une progression des volumes de transaction, à au moins 215 milliards en 2020 et à plus de 710 milliards en 2025. Ils s'élevaient à seulement 91 milliards d'euros en 2017.

Alors que le successeur de Tom Enders a été confirmé en la personne de Guillaume Faury, Airbus (-1,08% à 105,50 euros) pourrait potentiellement être confrontée à une crise s'agissant du programme A380. Ainsi, la méga-commande d'Emirates portant sur un maximum de 36 avions A380 serait dans l'impasse, selon Bloomberg. Le problème concernerait les performances des moteurs Rolls-Royce envisagés pour équiper les appareils, précise le média américain. Cette commande de 16 milliards de dollars, confirmée en février dernier, était tombée à pic pour Airbus, qui avait envisagé l'arrêt du programme faute de commandes suffisantes. En effet, l'A380, un très gros porteur capable d'accueillir 575 passagers, peinait à trouver son public.


En repli de 5,55% à 131 euros, Ipsen a accusé la plus forte baisse du SBF 120, pénalisé par JPMorgan. Compte tenu de la valorisation du titre et des perspectives du laboratoire pharmaceutique, le broker estime qu'il est temps de prendre ses bénéfices. En conséquence, il a dégradé sa recommandation sur le groupe familial de Neutre à Sous-pondérer tout en réitérant son objectif de cours de 120 euros. Le bureau d'études constate qu'après un bond de 39% depuis le début de l'année, le titre est valorisé selon "le meilleur scénario". A cet égard, les risques d'un repli du titre sont plus élevés.

Les chiffres macroéconomiques du jour


Le Fonds Monétaire International (FMI) prévoit désormais une croissance du produit intérieur brut (PIB) mondial de 3,7 % en 2018 et 2019. Ce rythme est équivalent à celui de 2017. Au printemps dernier, le FMI visait encore une croissance de 3,9 % pour 2018 et 2019.

Vers 17h45, l'euro cède 0,07% à 1,1486 dollar.



source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 12/12/2018

Les marchés européens ont de nouveau fortement progressé, dans l’espoir d’avancées sur le différend commercial opposant la Chine et les Etats-Unis. Selon le Wall Street Journal, la Chine se…

Publié le 12/12/2018

Ford Motor Company a vu ses ventes reculer de 5,4% en Europe lors du mois de novembre 2018 par rapport à novembre 2017. Elles ressortent ainsi à 102 500 unités. La part de marché du constructeur…

Publié le 12/12/2018

Inditex recule de 4,60% à 25,12 euros à Madrid, pénalisé par des résultats trimestriels inférieurs aux attentes. Ainsi, le géant du prêt-à-porter espagnol a fait état d’un bénéfice net…

Publié le 12/12/2018

Les marchés européens progressent fortement pour la 2ème séance consécutive, toujours portés par des espoirs d’avancées sur le différend commercial opposant la Chine et les Etats-Unis.…

Publié le 12/12/2018

Les marchés européens devraient prolonger leur rebond, les nouvelles concernant les différends sino-américains continuant d'être favorables. Après avoir tenus des propos positifs sur la…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/12/2018

Cette facilité modifie et proroge l'ouverture de crédit syndiqué signée par le groupe Nexans en 2015...

Publié le 12/12/2018

Dominico de Carvalho est nommé représentant permanent de la société Aviva France...

Publié le 12/12/2018

Les économies d'énergies réalisées par Gazonor au travers de ces nouveaux moteurs vont contribuer à l'amélioration de la rentabilité

Publié le 12/12/2018

L'assemblée générale ordinaire des actionnaires de Maurel & Prom, réunie sur 2e convocation, s'est tenue le 12 décembre (9h30) au Cercle National des...

Publié le 12/12/2018

  Paris, le 12 décembre 2018 N° 17-18   Compte rendu des Assemblées Générales  du mercredi 12 décembre 2018             Établissements Maurel &…