5 494.83 PTS
-
5 498.0
+0.07 %
SBF 120 PTS
4 394.92
-
DAX PTS
13 281.43
-
Dowjones PTS
26 017.81
-0.37 %
6 811.38
+0.02 %
Nikkei PTS
23 802.11
+0.16 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Analyse AOF clôture France/Europe - Le rebond du pétrole fait oublier les doutes sur la politique monétaire avant Jackson Hole

| AOF | 395 | Aucun vote sur cette news
Analyse AOF clôture France/Europe - Le rebond du pétrole fait oublier les doutes sur la politique monétaire avant Jackson Hole
Credits  ShutterStock.com


Les marchés européens ont nettement rebondi aujourd’hui, accélérant leurs gains après l’ouverture de Wall Street. La tendance a été soutenue par la bonne orientation des cours du pétrole : au lendemain d'une réunion du comité chargé du suivi de l'accord de réduction de la production de brut, le ministre koweïtien de l'Energie a fait savoir que l'Opep discuterait en novembre de la prolongation ou non de ce programme. Ce catalyseur a été suffisant pour éclipser (provisoirement ?) Jackson Hole. Le CAC 40 a gagné 0,87% à 5 131,86 points et l’EuroStoxx 50 s’est apprécié de 0,94% à 3 455,59 points.

En Europe, Provident Financial s’est effondré de 65,42% à 603,5 pence sous le poids d’une série de mauvaises nouvelles. Le groupe spécialisé dans les crédits aux emprunteurs dits « subprime » a lancé un avertissement sur ses résultats, conduisant son Directeur général, Peter Crook, à la démission et à la suppression de l’acompte sur dividende. Provident Financial anticipe désormais une perte annuelle avant éléments exceptionnels comprise entre 80 et 120 millions de livres pour son activité de crédit immobilier.

A Paris, TechnipFMC (+0,42% à 21,64 euros) a rebondi grâce à un alignement favorable de trois planètes. D'abord, les investisseurs profitent de la récente chute du titre - il a atteint hier un nouveau plus bas depuis la fusion à 21,55 euros - pour revenir à bon compte sur la valeur. Entre le 17 janvier, date effective du rapprochement Technip/FMC, et hier soir en clôture, le titre a chuté de près de 30%. Ensuite, le rebond du groupe parapétrolier est alimenté par celui des cours du pétrole.

Total (+1,5% à 43,42 euros) a affiché pour la deuxième journée consécutive l'une des plus fortes hausses de l'indice CAC 40 grâce à l'acquisition de Maersk Oil pour 4,95 milliards de dollars. Cette nouvelle progression du groupe pétrolier reflète l'accueil positif réservé à cette opération par les analystes. A commencer par UBS qui a relevé sa recommandation de Neutre à Acheter et son objectif de cours de 48 euros à 50 euros. Le broker juge que le prix de la transaction est raisonnable, étant en ligne avec les récentes opérations de même type dans le secteur.

Les chiffres macroéconomiques du jour

L'indice Zew du moral des investisseurs allemands a chuté à 10 en août contre 17,5 en juillet et un consensus Reuters de 15.

A la clôture, l'euro cote 1,1767 dollar en baisse de 0,40%.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/01/2018

Le chiffre d'affaires du 2e semestre traduit la dynamique de transformation de Mecelec...

Publié le 18/01/2018

Le réseau Vinci Airports a accueilli 156,6 millions de passagers en 2017...

Publié le 18/01/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 18/01/2018

Compagnie des Alpes donne ses perspectives 2017/2018 sous réserve d'aléas conjoncturels majeurs...

Publié le 18/01/2018

Cet accord entre Framatome et Schneider Electric établit également un partenariat de fabrication à long terme

CONTENUS SPONSORISÉS