Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 590.51 PTS
-0.14 %
5 582.5
-0.12 %
SBF 120 PTS
4 422.41
-0.13 %
DAX PTS
13 420.38
+0.64 %
Dow Jones PTS
29 649.31
-0.87 %
12 267.97
+0.08 %
1.199
+0.27 %

Analyse AOF clôture France/Europe - Le potentiel futur vaccin de Moderna n'a pas calmé les inquiétudes autour du covid

| AOF | 950 | Aucun vote sur cette news
Analyse AOF clôture France/Europe - Le potentiel futur vaccin de Moderna n'a pas calmé les inquiétudes autour du covid
Credits  ShutterStock.com


Les marchés européens entament une nouvelle semaine riche en résultats de manière très prudente. Malgré la bonne nouvelle de Moderna au Etats-Unis concernant ses essais sur un éventuel vaccin, la situation autour du covid-19 a largement pénalisé les indices. Ainsi, la décision britannique de mettre en "quatorzaine" les touristes revenus d'Espagne a surtout plombé les valeurs liées au tourisme et aux transports. Dans le même temps, les tensions sino-américaines n'ont pas disparu. A la clôture le CAC 40 a cédé 0,34% à 4 939,62 points, et l'EuroStoxx50 a reculé de 0,08% à 3 308,12 points.

En Europe, Ryanair a traversé une zone de turbulences ce lundi à la bourse de Londres. La compagnie aérienne à bas coûts vole bas pour démarrer la semaine (-3,69% à 10,498 euros) après avoir publié une perte de 185 millions d'euros au premier trimestre de son exercice 2021, comparé à un bénéfice de 243 millions l'an passé à la même époque. Son chiffre d'affaires a, lui, reculé de 95% pour tomber à 125,2 millions d'euros. Une réduction de 85% de ses coûts au cours du trimestre n'aura donc pas été suffisante pour enrayer ce trou d'air. La compagnie détient néanmoins 3,9 milliards d'euros de liquidités.


A Paris, Atos (-1,63% à 73,78 euros) a fini parmi les plus fortes baisses de l’indice CAC 40, le spécialiste de la transformation numérique ayant dévoilé un flux de trésorerie disponible décevant. Il est ressorti négatif à hauteur de 172 millions d'euros au premier semestre contre 23 millions d'euros, un an auparavant. Le consensus s’élevait à – 40 millions d'euros. Atos explique cette dégradation par la diminution de l’excédent brut opérationnel, l’activité du groupe ayant été pénalisée par le Covid-19, et plusieurs effets négatifs sur le besoin en fonds de roulement.

Au premier semestre, Edenred (-0,16 à 43,23 euros) a généré un bénéfice net, part du groupe, en repli de 31,4% à 100 millions d'euros. L'Ebitda du groupe de services et de paiements a atteint 255 millions d'euros, en baisse de 12,8% en données organiques et de 17,8% en données publiées. Le revenu total est ressorti à 696 millions d'euros, en baisse de 4,8% en données comparables et de 10,4% en données publiées. Le chiffre d'affaires opérationnel a atteint 675 millions d'euros, en diminution de 4,6% en données comparables de 10,2% en données publiées.



Les chiffres macroéconomiques du jour


L'indice Ifo sur le climat des affaires en Allemagne est ressorti à 90,5 au mois de juillet, contre 86,3 (révisé de 86,2) en juin. Il bat ainsi le consensus qui attendait 89,3.

Aux Etats-Unis, les commandes de biens durables ont augmenté de 7,3% en juin après une hausse de 15,1% en mai. Le consensus Briefing était de +6,4%. Hors transport, elles ont progressé de 3,3%, en ligne avec le consensus et 3,6% en mai. Hors défense, les commandes de biens durables ont augmenté de 9,2%. Ces commandes de biens durables " core " sont considérées comme un bon indicateur des projets d'investissement des sociétés.


Vers 17h45, l'euro gagne 0,90% à 1,1761 dollar.

source : AOF

 ■

2020 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 30/11/2020

Le CAC 40 est toujours dans le rouge avant l’ouverture des marchés américains malgré plusieurs tentatives de revenir vers l’équilibre.Les indices américains sont attendus en ordre dispersés…

Publié le 27/11/2020

Lors de sa réunion du 26 novembre, le Conseil d'administration a pris acte du départ de Monsieur Géry Robert-Ambroix en qualité de Directeur Général...

Publié le 27/11/2020

Touax a procédé au rachat et à l'annulation d'une partie des titres super-subordonnés à durée indéterminée (TSSDI) émis en août 2013, novembre 2013 et...

Publié le 27/11/2020

Le conseil d’administration de la Compagnie des Alpes envisage qu’à l’expiration du mandat de PDG de Dominique Marcel, la présidence du conseil d’administration et la direction générale…

Publié le 27/11/2020

Le groupe de médias ADL Partner a réalisé au troisième trimestre 2020 un chiffre d’affaires de 34,2 millions d'euros, en croissance de 3,2% par rapport à la même période de 2019, pour un…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne