5 349.30 PTS
-0.15 %
5 355.0
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 267.01
-0.16 %
DAX PTS
13 103.56
+0.27 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+1.20 %
Nikkei PTS
22 553.22
-0.62 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Analyse AOF clôture France/Europe - Le CAC 40 se reprend, BIC en vedette

| AOF | 276 | Aucun vote sur cette news
Analyse AOF clôture France/Europe - Le CAC 40 se reprend, BIC en vedette
Credits  ShutterStock.com


Les marchés européens se sont retournés à la hausse dans l’après-midi en dépit d’un euro qui continue de se raffermir. Ils ont résisté à la légère baisse de Wall Street, qui intervient alors que la majorité des sociétés des deux côtés de l’Atlantique ont présenté des résultats meilleurs que prévu. Le secteur bancaire a retrouvé ainsi un peu d'allant grâce aux bons résultats d'Unicredit. A Paris, les investisseurs ont snobé ceux de Crédit Agricole pourtant aussi supérieurs aux attentes. Le CAC 40 a clôturé en hausse de 0,46% à 5 130,49 points et l'EuroStoxx50 a gagné 0,2% à 3 466,37 points.

A Londres, Next a fini e tête du Footsie britannique avec un bond de 9,2% à 4 384 pence après avoir publié des résultats au deuxième trimestre meilleurs qu'attendu et relevé ses perspectives annuelles. La société a relevé ses prévisions de ventes dans une fourchette de -3,0% à 0,5% contre -3,5% à 0,5% précédemment. De plus, les prévisions d'un bénéfice imposable compris entre 680 millions et 740 millions de livres ont été maintenues. La chaine d'habillement anglaise a fait état d'une hausse inattendue de 0,7% des ses ventes au deuxième trimestre.

A Paris, Bic a bien réduit ce matin sa prévision de croissance organique des ventes pour 2017, mais les investisseurs n’y croyaient déjà plus depuis fin avril et la publication de résultats du premier trimestre très décevants. L’action du spécialiste des produits de grande consommation avait d’ailleurs chuté à l’époque de 10%, fermant la marche de l’indice SBF 120. Elle occupait ce soir la position opposée, avec un gain de 5,36% à 104,70 euros, les investisseurs saluent une meilleure rentabilité opérationnelle courante que prévu au deuxième trimestre et une moindre dégradation en 2017.

En revanche, Crédit Agricole SA a grappillé 0,1% à 14,815 euros après avoir réalisé au deuxième trimestre un résultat net part du groupe de 1,35 milliards d'euros, en augmentation de 17%. Le bénéfice net est supérieur au consensus Inquiry Financial de 1,042 milliard d'euros. Le produit net bancaire a atteint 4,708 milliards d'euros, fait aussi mieux que les attentes du marché. Il a augmenté de 6,5% hors éléments exceptionnels.


Les chiffres macroéconomiques du jour

Le volume des ventes du commerce de détail corrigé des variations saisonnières a augmenté de 0,5% dans la zone euro en juin par rapport à mai et de 0,4% dans l'Union européenne, selon les estimations d'Eurostat, l'office statistique de l'Union européenne. Le consensus Reuters était de +0,1% pour la zone euro.

La croissance du secteur privé de la zone euro en juillet a ralenti légèrement plus qu’annoncé initialement, a indiqué le bureau d’études Markit. L'indice des directeurs d'achat Composite est ressorti à 55,7, à comparer avec 56,3 en juin et une estimation flash de 55,8. Les analystes interrogés par Reuters s'attendaient à ce que cette estimation soit confirmée. Pour les services, cet indicateur est ressorti à 55,4, comme en juin et comme son estimation initiale.

La croissance du secteur privé allemand en juillet a ralenti plus qu’annoncé initialement, a indiqué le bureau d’études Markit. L'indice des directeurs d'achat pour ce secteur est ressorti à 54,7, à comparer avec 56,4 en juin et une estimation flash de 55,1. Les analystes interrogés par Reuters s'attendaient à ce que cette estimation soit confirmée. Pour les services, cet indicateur est ressorti à 53,1 contre 54 en juin et une estimation initiale de 53,5.

La croissance du secteur privé français en juillet a ralenti plus qu’annoncé initialement, a indiqué le bureau d’études Markit. L'indice des directeurs d'achat pour ce secteur est ressorti à 55,6, à comparer avec 56,6 en juin et une estimation flash de 55,9. Les analystes interrogés par Reuters s'attendaient à ce que cette estimation soit confirmée. Pour les services, cet indicateur est ressorti à 56 contre 56,9 en juin et une estimation initiale de 55,9.

Aux États-Unis, l'indice ISM pour le secteur des services a atteint 54,7 en juillet contre 54,2 en première lecture. Au mois de juin, ce chiffre s'était élevé à 54,2. Le consensus Reuters s'attendait à ce que ce chiffre soit confirmé. Publié lundi, l'ISM Manufacturier s'est élevé à 56,3 en juillet après 57,8 en mai. Le consensus Reuters était de 56,5.

240 000 inscriptions au chômage ont été enregistrées aux Etats-Unis lors de la semaine du 29 juillet, un nombre inférieur de 5 000 à la semaine précédente et de 2 000 par rapport au consensus Reuters.

Vers 17h30, l'euro gagne 0,21% à 1,1870 dollar.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

Le conseil d'administration de SoLocal Group a pris acte de la démission de Monica Menghini et a décidé, sur proposition du comité des nominations, de coopter Marie-Christine Levet en qualité…

Publié le 15/12/2017

En prévision de son départ de Wendel le 31 décembre prochain, Frédéric Lemoine a présenté sa démission du conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 31 décembre 2017. En…

Publié le 15/12/2017

André François-Poncet remplace Frédéric Lemoine au Conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 1er janvier 2018   Neuilly-sur-Seine, le 15 décembre…

Publié le 15/12/2017

L'objectif d'Immobilière Dassault est de lancer un projet de restructuration de ce bâtiment

Publié le 15/12/2017

Immobilière Dassault a finalisé l'achat d'un immeuble situé au 16 rue de la Paix, Paris 2ème, dont elle avait annoncé avoir signé une promesse le 23 octobre dernier. Il est rappelé que cet…

CONTENUS SPONSORISÉS