5 261.22 PTS
-0.77 %
5 269.0
-0.58 %
SBF 120 PTS
4 224.72
-0.62 %
DAX PTS
12 360.73
-0.88 %
Dowjones PTS
24 797.78
-0.67 %
6 759.26
+0.00 %
Nikkei PTS
21 736.44
-1.07 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Analyse AOF clôture France/Europe - Le CAC 40 sauve de justesse les 5 000 points après une semaine terrible

| AOF | 1344 | Aucun vote sur cette news
Analyse AOF clôture France/Europe - Le CAC 40 sauve de justesse les 5 000 points après une semaine terrible
Credits  ShutterStock.com


Après avoir fait preuve d'une certaine résistance en première partie de séances, les indices actions européens ont finalement craqué en fin de journée. Alors que Wall Street est en train de lâcher prise en raison d'une nouvelle hausse des taux longs outre-Atlantique, leurs homologues européens sont eux sur le reculoir, pesant sur les valeurs financières. Le CAC 40 a perdu 1,41% à 5 079,21 points et l’EuroStoxx a reculé de 1,98% à 3 314,41 points. Sur la semaine, les deux indices ont décroché de plus de 5% : -5,33% pour le CAC 40 et -5,98% pour l’indice paneuropéen.

Ceconomy (-3,66% à 10,81 euros) a nettement sousperformé le marché allemand (le Dax a cédé 1,69%) après avoir confirmé la faiblesse de son premier trimestre 2017/2018 clos fin janvier. Conformément aux données préliminaires dévoilées le 19 janvier, les ventes du distributeur spécialisé dans l'électronique ont progressé de seulement 0,6% sur cette période à 6,9 milliards d'euros tandis que son Ebit a baissé pour atteindre 258 millions. Le groupe avait dit tabler sur environ 260 millions d'euros contre 308 millions un an plus tôt.

"La vie est belle" pour L'Oréal (-0,2% à 171,45 euros) et pas seulement parce que ce parfum de Lancôme est numéro un en France et en Europe. Le groupe a vu son bénéfice net bondir de plus de 15% l'an dernier à 3,58 milliards d'euros et son chiffre d'affaires progresser de 4,8% en organique à 26,02 milliards d'euros. Fort de ces performances, la société a relevé son dividende de 7,6% à 3,55 euros. Une générosité qui ne l'empêchera pas de racheter la part de 23% que détient Nestlé dans le groupe si le géant agroalimentaire prenait la décision de vendre cet actif estimé à 22,5 milliards d'euros.

Amundi (-6,54% à 66,90 euros) est resté obstinément scotché à la dernière place de l'indice SBF 120, les investisseurs ayant été déçus par sa collecte au quatrième trimestre et par des objectifs 2020 trop prudents. Le plus important gestionnaire d'actifs européen a pourtant réalisé un bénéfice net part du groupe supérieur aux attentes sur les trois derniers mois de 2017. Il a progressé de 37% à 209 millions d'euros, dépassant le consensus s'élevant à 190 millions d'euros. Ce résultat inclut celui de Pioneer depuis sa date d'acquisition effective, le 3 juillet dernier.

Les chiffres macroéconomiques du jour

En France, la production industrielle a augmenté de 0,5% en décembre, a annoncé l'Insee, contre un consensus Reuters de +0,1%. Elle avait baissé de 0,8% en novembre.

Aux Etats-Unis, les stocks des grossistes ont progressé de 0,4% en décembre. Les économistes tablaient sur +0,2% après +0,6% en novembre (chiffre révisé de +0,8%).

A la clôture, l'euro cote 1,2237 dollar, en repli de 0,12%.

source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/02/2018

Lourde sanction boursière pour Ingenico, dont les objectifs 2018 sont inférieurs aux attentes. L’action du spécialiste des transactions sécurisées chute de 13,94% à 79,16 euros. Cette année,…

Publié le 22/02/2018

Midcap Partners abaisse sa cible

Publié le 22/02/2018

ProSiebensat (+1,03% à 31,46 euros) a annoncé une croissance de 3% de son bénéfice net ajusté sur 2017, à 550 millions d'euros. Son Ebitda ajusté a progressé de son côté de 3% à 1,05…

Publié le 22/02/2018

Nexity subit quelques prises de bénéfices logiques (-1% à 51,7 euros) après son envolée de mercredi dans le sillage d'une excellente publication 2017...

Publié le 22/02/2018

Le titre est désormais contenu par la borne haute du trou de cotation baissier ouvert le 5 février dernier. Du côté des indicateurs techniques, il évolue sous ses moyennes mobiles à 20 et 50…

CONTENUS SPONSORISÉS