En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 860.88 PTS
+0.22 %
5 858.0
+0.18 %
SBF 120 PTS
4 613.14
+0.17 %
DAX PTS
13 146.74
+0.58 %
Dow Jones PTS
27 840.51
-0.15 %
8 379.91
+0.31 %
1.110
+0.08 %

Analyse AOF clôture France/Europe - Le CAC 40 plafonne : l'accord commercial en ligne de mire

| AOF | 706 | Aucun vote sur cette news
Analyse AOF clôture France/Europe - Le CAC 40 plafonne : l'accord commercial en ligne de mire
Credits  ShutterStock.com


Les marchés actions européens ont progressé, toujours portés par le dossier commercial sino-américain et l’optimisme qui l’entoure. Donald Trump a déclaré hier que la Chine et les Etats-Unis étaient à " l'étape finale " des discussions en vue d'un accord commercial. Rien de concret n'a cependant été dévoilé dans ce domaine. La journée a également été marquée par la publication de plusieurs statistiques économiques aux Etats-Unis. Elles ont été relativement rassurantes. L’indice CAC 40 a cédé 0,05% à 5 926,84 points tandis que l’EuroStoxx50 a fini en hausse de 0,20% à 3712,55 points.

British American Tobacco a gagné 2,9% à 3 072 pence, soutenu par des prévisions encourageantes. Le deuxième fabricant mondial de tabac s'attend à des résultats solides grâce à un second semestre particulièrement robuste, notamment aux Etats-Unis. Le groupe table sur de bonnes ventes à taux de change constants en raison d'une hausse des tarifs et d'opérations de promotions moins généreuses. La croissance du chiffre d'affaires est ainsi attendue dans la moitié hausse de sa fourchette de prévision de long terme comprise entre 3 et 5%.

24 heures après que le président de Capgemini, Paul Hermelin, ait réaffirmé qu’il ne relèverait pas le prix de l’offre sur Altran, fixe à 14 euros, le fonds activiste Elliott a exprimé ses "préoccupations" à propos de cette transaction. En Bourse, l’action Capgemini a perdu 1,91% à 107,90 euros, reculant comme les autres valeurs technologiques de l’indice CAC 40. Altran a grappillé pour sa part 0,32% à 14,08 euros, dépassant légèrement le prix proposé, signe que les investisseurs espèrent une offre plus généreuse.

Pierre et Vacances a progressé de 4,07% à 15,86 euros sur la place de Paris, dans le sillage de ses résultats annuels, marqués par une réduction de sa perte nette et la forte progression de son résultat opérationnel courant. Les investisseurs apprécient également la mention d'un nouveau plan stratégique qui sera finalisé début 2020 et visera à l'atteinte d'une " rentabilité pérenne ". Des éléments qui s'ajoutent à une valorisation peu élevée. 


Les chiffres macroéconomiques du jour

En novembre 2019, le climat des affaires est stable en France. L’indicateur qui le synthétise, calculé à partir des réponses des chefs d’entreprise des principaux secteurs d’activité marchands, se situe à 105, au-dessus de sa moyenne de longue période (100), a révélé l'Insee.

Aux Etats-Unis, les promesses de ventes immobilières ont reculé de 1,7% en octobre contre un consensus de +0,9% après +1,5% en septembre.

Aux Etats-Unis, l'indice PMI des directeurs d'achat de la région de Chicago est ressorti à 46,3 en novembre, contre un consensus de 47,1 après 43,2 en octobre.

Aux Etats-Unis, les dépenses des ménages ont progressé de 0,3 % en octobre, conformément aux attentes, après +0,2 % en septembre. Le revenu des ménages est resté stable. Les économistes tablaient sur une hausse de +0,3 % comme en septembre.

L'indice des prix à la consommation a grimpé de 0,2 %, en ligne avec le consensus. Il était resté stable en septembre. Hors énergie et alimentaire, les prix ont grimpé de 0,1 %, comme attendu, après une croissance nulle en septembre.

Les commandes de biens durables ont progressé de 1,6% en octobre. Les économistes visaient un repli de 0,7% après -1,4% en septembre (chiffre révisé de -1,1%). Hors secteur des transports, les commandes ont progressé de 0,6%. Les économistes tablaient sur +0,2% après -0,4% en septembre (chiffre révisé de -0,3%).

La croissance américaine au troisième trimestre a été révisée à 2,1% en rythme annualisé en deuxième estimation. Les économistes tablaient sur 1,9%, conformément à l'estimation initiale.

Aux Etats-Unis, 213 000 nouvelles inscriptions hebdomadaires au chômage ont été comptabilisées lors de la semaine close le 23 novembre. Les économistes tablaient sur 219 000 après 228 000 la semaine précédente (chiffre révisé de 227 000).

Vers 17h40, l'euro perd 0,23% à 1,099 dollar.










source : AOF

 ■

2019 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 11/12/2019

Ce projet d'environ 160 ME a été livré en 18 mois seulement...

Publié le 11/12/2019

Cette opération comprend deux immeubles distincts reliés par une rue intérieure permettant d'accéder aux espaces de services hébergés dans le socle. Au total, près de 26.000m2 ont été…

Publié le 11/12/2019

Le patron de la FAA prévient que la certification de l'appareil n'interviendra pas avant 2020 et non en décembre, comme l'espérait Boeing.

Publié le 11/12/2019

Compte tenu des derniers niveaux de cotation de l'action Europlasma, EHGOSF a notamment renoncé temporairement à la satisfaction d'une des conditions suspensives relative au cours de clôture des…

Publié le 11/12/2019

Air France-KLM a commandé 10 Airbus A350-900 supplémentaires pour Air France. A travers cette décision, le groupe explique poursuivre « sa stratégie de rationalisation et de simplification de la…