En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 090.98 PTS
+0.63 %
5 087.50
+0.57 %
SBF 120 PTS
4 068.10
+0.49 %
DAX PTS
11 431.79
+0.94 %
Dowjones PTS
25 380.94
-0.02 %
6 904.91
+1.11 %
1.129
+0.57 %

Analyse AOF clôture France/Europe - Le CAC 40 perd 2,31% cette semaine et retombe sur ses niveaux de mars 2017

| AOF | 859 | Aucun vote sur cette news
Analyse AOF clôture France/Europe - Le CAC 40 perd 2,31% cette semaine et retombe sur ses niveaux de mars 2017
Credits  ShutterStock.com


Le contexte déjà très incertain sur les marchés boursiers (guerre commerciale, Brexit, budget italien…) a poussé les investisseurs à lourdement sanctionner les résultats d’entreprises décevants, nombreux depuis hier soir. Aux Etats-Unis, les deux géants du secteur technologique, Alphabet (Google) et Amazon, sont dans ce cas. En Europe, plusieurs grands noms ont aussi présenté des comptes plus dégradés que prévu : Valeo, Seb, BASF, Electrolux... Le CAC 40 a clôturé en retrait de 1,29% à 4 967,67 points, portant ses pertes sur la semaine à 2,31%. L’EuroStoxx50 a perdu 1,41% à 3 119,68 points.

En Europe, BASF a abandonné 0,74% à 66,17 euros, pénalisé par des résultats trimestriels et des perspectives dégradés. Le premier chimiste allemand est pénalisé par les tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine et par le ralentissement de production automobile lié à la mise en place des nouvelles normes d'homologation WLTP. Le géant allemand est l'une des premières multinationales à être impacté de manière aussi significative par les tensions commerciales et le ralentissement du marché automobile mondiale. Cette publication sonne comme un avertissement pour les valeurs cycliques...

Décidément, il ne fait pas bon être équipementier automobile en ce moment. Valeo en est une nouvelle illustration : le titre s’effondre de 21,02% à 23,59 euros, dans le sillage d’un nouvel avertissement sur résultats. Comme d’autres avant lui, le français a été impacté au troisième trimestre 2018 par la mise en place des nouvelles procédures d'homologation des véhicules (WLTP) en Europe et la chute du marché chinois. Une situation délicate qui devrait perdurer pour le dernier trimestre de l’année.

En revanche, Altran bondit de 15,36% à 7,925 euros, soutenu par la publication d'un chiffre d'affaires trimestriel solide. Le groupe a a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 731,1 millions d'euros au troisième trimestre 2018, en hausse de +37,3% sur un an, avec une croissance organique de +10,4% et une croissance économique de +9,7%. Le chiffre d'affaires publié bénéficie de la contribution d'Aricent de 163,5 millions de dollars/139,5 millions d'euros, soit +2% par rapport au troisième 2017.


Les chiffres macroéconomiques du jour

En septembre 2018, en France, les prix de production de l'industrie augmentent de 0,3% sur un mois et de 3,5% sur un an.

En octobre 2018, en France, la confiance des ménages dans la situation économique est quasi stable : l'indicateur qui la synthétise gagne un point à 95. Il demeure toutefois au-dessous de sa moyenne de longue période (100).

L'indice définitif de confiance du consommateur mesuré par l'Université du Michigan est ressorti en octobre à 98,6 contre 99 en première estimation après 100,1 en septembre.

L'indice des prix à la consommation PCE, l'une des mesures de l'inflation préférées de la Fed, a progressé de 1,6% au troisième trimestre, hors les éléments volatils que sont l'énergie et l'alimentation. Il était attendu à 1,8% par le consensus Reuters après +2,1% au deuxième trimestre.

Le PIB américain a progressé de 3,5% au troisième trimestre, selon une première estimation. Il est supérieur au consensus Reuters s'élevant à 3,3%. Il a ralenti par rapport au deuxième trimestre où il avait augmenté de 4,2%.

Vers 12h15, l'euro perd 0,13% à 1,1359 dollar.








source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/11/2018

Information relative au nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital social       Article 223-16…

Publié le 13/11/2018

        COMMUNIQUE DE PRESSE 13 novembre 2018       Information financière trimestrielle au 30 septembre 2018 Chiffre d'affaires en…

Publié le 13/11/2018

Ahold Delhaize a affiché ses ambitions pour les trois prochaines années lors d’une journée investisseurs à New York. Le groupe prévoit notamment de doubler son chiffre d'affaires net en ligne.…

Publié le 13/11/2018

COMMUNIQUE FINANCIER Lesquin, le 13 Novembre 2018   Generix Group - Information relative au nombre total de droits de vote et d'actions Prévue par l'article…

Publié le 13/11/2018

Et de trois ! Lors de chaque publication trimestrielle en 2018, Devoteam a relevé son objectif de croissance organique annuelle. Résultat, l’action du groupe de conseil en technologies et…