5 399.45 PTS
-
5 385.5
-
SBF 120 PTS
4 304.48
-
DAX PTS
13 125.64
-
Dowjones PTS
24 585.43
+0.33 %
6 394.67
+0.17 %
Nikkei PTS
22 761.95
+0.02 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Analyse AOF clôture France/Europe - Le CAC 40 est reparti de l'avant au troisième trimestre

| AOF | 360 | Aucun vote sur cette news
Analyse AOF clôture France/Europe - Le CAC 40 est reparti de l'avant au troisième trimestre
Credits  ShutterStock.com


Indécis en matinée, les marchés actions européens ont terminé dans le vert. Les investisseurs ne semblent pas s'inquiéter de l'inflation inférieure aux attentes observée en septembre en zone euro. Ils n'ont pas non plus réagi à des indicateurs mitigés aux Etats-Unis. Ces dernières statistiques confortent la stratégie de sortie en douceur du quantitative easing adoptée par la Fed et la BCE. Le CAC 40 a gagné aujourd'hui 0,68% à 5 329,81 points, au plus haut depuis début juin, portant à 5,9% son gain pour le mois de septembre et à 2,9% son gain pour le trimestre.

Quand il n'y en a plus il y en a encore ! Nouveau rebondissement pour Volkswagen dans le Dieselgate. Le constructeur allemand a annoncé que le résultat du troisième trimestre sera amputé d'une charge exceptionnelle de 2,5 milliards d'euros liée au Dieselgate. Ce montant vient s'ajouter aux 24 milliards de dollars déjà dépensés par Volkswagen dans le cadre du scandale. En bourse, le titre a perdu 0,45% à 143,25 euros.

En repli de 3,25% à 10,275 euros, EDF a accusé la plus forte baisse du SBF120, pénalisé par Exane BNP Paribas. Selon une source de marché, le broker a dégradé son opinion sur l’électricien public de Neutre à Sous-performance. Le bureau d'études indique que le demande inattendue de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) d'arrêter dans les délais les plus courts les quatre réacteurs du Tricastin, dans la Drôme, met en avant le manque de visibilité sur le niveau de disponibilité de la production d’électricité du groupe.

Vivendi (+2,91% à 21,42 euros) a été soulevé par Credit Suisse, qui est passé directement de Sousperformance à Surperformance sur la valeur avec un objectif de cours bonifié de 33,7% à 23,40 euros. Le bureau d'études estime notamment que le marché sous-estime le potentiel de croissance d'Universal Music dans les pays émergents ainsi que le potentiel de rentabilité que recèle l'essor du streaming. Credit Suisse s'attend ainsi à une hausse de 9 points de la marge d'Ebitda d'UMG entre 2016 et 2025.

Les chiffres macroéconomiques du jour

En France, en août, les dépenses de consommation des ménages ont reculé de 0,3 % en volume, après une hausse de 0,6 % (révisé de +0,7%) en juillet. Le consensus Reuters était de +0,3%.

En France, l'inflation IPCH a atteint 1,1% en septembre, selon une estimation provisoire de l'Insee. Elle était de 1% en août et le consensus Reuters la donnait de nouveau à 1%.

Le taux d'inflation annuel de la zone euro est estimé à 1,5% en septembre 2017, stable par rapport à août, selon une estimation rapide publiée par Eurostat. Les économistes tablaient sur une hausse des prix de 1,6%.

En Allemagne, les ventes au détail ont baissé de 0,4% en août sur un mois après une baisse de 0,6% en juillet (chiffre révisé de -1,2%). Le consensus Reuters attendait une hausse de 0,5%. En rythme annuel, elles ont augmenté de 2,8% contre un consensus de 3,2%.

L'indice de confiance des consommateurs de l'Université du Michigan s'est établi à 95,1 au mois de septembre contre 95,3 en première lecture. Au mois de août l'indice était ressorti à 96,8.

Aux Etats-Unis, l'indice des directeurs d'achat (PMI) de la région de Chicago a augmenté à 65,2 en septembre alors que le consensus prévoyait un chiffre de 58,5 après 58,9 au mois d'août.

Aux Etats-Unis, les dépenses des ménages ont progressé de 0,1% en août comme attendu par le consensus après +0,3% en juillet. Les revenus des ménages ont, de leur côté, augmenté de 0,2% en août conformément au consensus après avoir augmenté de 0,3% (chiffre révisé de 0,4%) en juillet


A 17h45, l'euro rebondit de 0,22% à 1,1811 dollar.


.



source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2017

Question de culture d'entreprise. L'offre ne répond pas aux intérêts de la société, ses métiers, ses employés, ses actionnaires et autres parties prenantes...

Publié le 13/12/2017

"Nous avons désormais les moyens financiers nécessaires à la poursuite de notre plan stratégique"...

Publié le 13/12/2017

Stef se situe à la 3e place des entreprises ayant le pourcentage d'actionnariat salarié le plus élevé...

Publié le 13/12/2017

Le Groupe maintient son objectif de génération de free cash-flows positifs et récurrents à la clôture de mars 2019...

Publié le 13/12/2017

A l'occasion du 30e anniversaire du premier film Predator, Tom Clancy's Ghost Recon Wildlands intègre aussi du contenu exclusif...

CONTENUS SPONSORISÉS