5 391.64 PTS
-
5 391.00
+0.24 %
SBF 120 PTS
4 318.18
-
DAX PTS
12 567.42
-
Dowjones PTS
24 664.89
-0.34 %
6 774.89
-0.85 %
Nikkei PTS
22 092.07
-0.45 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Analyse AOF clôture France/Europe - Le CAC 40 débute l'année sous de bons auspices et se rapproche de son plus haut 2017

| AOF | 621 | Aucun vote sur cette news
Analyse AOF clôture France/Europe - Le CAC 40 débute l'année sous de bons auspices et se rapproche de son plus haut 2017
Credits  ShutterStock.com


Les marchés actions européens ont terminé dans le vert pour la troisième séance consécutive. Les investisseurs ont bien réagi ce matin au léger ralentissement de l'inflation en zone euro en décembre (+1,4% après +1,5% en décembre) conforme aux attentes des économistes. Dans ce climat porteur, les marchés n'ont pas été pénalisés par l'annonce d'un chiffre des créations d'emplois inférieur aux attentes aux Etats-Unis. Le CAC 40 a clôturé en hausse de 1,1% à 5 470,8 points. Sur la semaine écourtée d'une journée, en raison de la Saint Sylvestre, la Bourse de Paris a progressé de 2,98%.

L'action Deutsche Bank (-5,1% à 15,5 euros) a accru ses pertes en cours de séance après avoir averti qu'elle enregistrerait une légère perte nette en 2017. Les comptes de la principale banque allemande devraient ainsi rester dans le rouge pour la troisième année consécutive. Elle avait affiché une perte nette de 1,36 milliard d'euros en 2016 et de 6,77 milliards d'euros en 2015.

Le secteur automobile entame l'année sur les chapeaux de roues à la Bourse de Paris, dans le sillage d'une note sectorielle de JPMorgan emplie d'optimisme. Ainsi, PSA (+4,4% à 18,1 euros) est ajoutée à la liste des valeurs favorites de l'américain (opinion Surpondérer, objectif de cours de 25 euros), qui salue le " redressement phénoménal " de ses opérations cœurs de métier ces deux dernières années. JPMorgan indique qu'il est temps pour PSA de mettre en œuvre la même stratégie pour Opel, afin de transformer les pertes de sa filiale en profit.

A Paris, AB Science a bondi de 8,6% à 10 euros, soutenu par une bonne nouvelle. Le Comité Indépendant de Revue des Données (IDMC) a recommandé la poursuite de l'étude de phase 3 de sa molécule vedette, le masitinib, dans le traitement de patients atteints de sclérose en plaques progressive primaire, et secondaire, sans modifier la taille de l'échantillon de l'étude.

Les chiffres macroéconomiques du jour

En décembre 2017, la confiance des ménages français dans la situation économique est de nouveau en hausse : l'indicateur qui la synthétise gagne 2 points et atteint 105, nettement au-dessus de sa moyenne de long terme (100), a révélé l'Insee.

Sur un an en France, les prix à la consommation ont progressé de 1,2% en décembre 2017 selon l'estimation provisoire réalisée début janvier 2018 par l'Insee. Après quatre mois de hausse continue, l'inflation est donc stable en décembre.

En novembre 2017 par rapport à octobre 2017, les prix à la production industrielle ont augmenté de 0,6% dans la zone euro, selon les estimations d’Eurostat, l’office statistique de l'Union européenne. Les économistes tablaient sur une hausse de seulement 0,3%. En octobre 2017, les prix avaient crû de 0,4%. En novembre 2017 par rapport à novembre 2016, les prix à la production industrielle ont progressé de 2,8% contre un consensus de +2,5%.

Conformément aux attentes, le taux d'inflation annuel de la zone euro a atteint 1,4% en décembre 2017, contre 1,5% en novembre, selon l'estimation provisoire d'Eurostat.

En Allemagne, les ventes au détail ont progressé de 2,3% en novembre. Les économistes interrogés par Reuters attendaient en moyenne une progression de 1,0%, après une baisse de 1% intervenue en octobre (-1,2% annoncé initialement). Sur un an, les ventes au détail ont augmenté de 4,4% en novembre. Le consensus tablait sur +2,5% après une baisse de 0,9% en octobre (-1,4% initialement).

Les Etats-Unis ont créé 148 000 postes en décembre, un chiffre inférieur au consensus Reuters de 190 000. Le chiffre de novembre a été réduit de 244 000 à 211 000 tandis que celui d'octobre a été relevé, de 228 000 à 252 000. Le taux de chômage est, lui, resté stable à 4,1%, comme attendu.

Les commandes à l'industrie ont augmenté de 1,3% en novembre aux Etats-Unis, une progression supérieure au consensus Reuters de +1,1%.

La croissance dans le secteur des services a connu un ralentissement inattendu en décembre, selon l'Institute of Supply Management. L'indice pour ce secteur est ressorti à 55,9 contre 57,4 en novembre et un consensus Reuters de 57,6.

Le déficit commercial américain est ressorti à 50,5 milliards de dollars en novembre, dépassant le consensus Reuters s'élevant à 49,5 milliards. Il s'était élevé à 48,9 milliards de dollars en octobre.

Vers 17h45, l'euro cote 1,2035 dollar, en baisse de 0,3%.





source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/04/2018

Le réexamen du dossier conduira le CHMP à donner une seconde opinion en juillet 2018...

Publié le 19/04/2018

L'ambition de Groupe Open est d'intégrer à nouveau en 2018, plus de 1.000 nouveaux collaborateurs...

Publié le 19/04/2018

Stellenbosch Vineyards représentait en 2017 un chiffre d'affaires de 13,5 ME...

Publié le 19/04/2018

Ces contrats sont dédiés au domaine naval...

Publié le 19/04/2018

Le chiffre d'affaires 2018 budgété pour cette activité était de 7,7 ME...