5 493.99 PTS
-
5 510.5
-
SBF 120 PTS
4 394.22
-
DAX PTS
13 183.96
-
Dowjones PTS
26 115.65
+1.25 %
6 810.28
+1.09 %
Nikkei PTS
24 047.46
+0.75 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Analyse AOF clôture France/Europe - Le CAC 40 affiche une nouvelle baisse

| AOF | 451 | Aucun vote sur cette news
Analyse AOF clôture France/Europe - Le CAC 40 affiche une nouvelle baisse
Credits  ShutterStock.com


Le mouvement de baisse des marchés actions s’est poursuivi ce lundi. En l'absence de statistiques économiques d'importance, les actualités des entreprises ont été les principales animatrices du marché. Parmi celles-ci, EDF a été lourdement sanctionné après avoir lancé un avertissement sur ses résultats 2018. Après avoir enregistré la semaine dernière sa plus forte baisse hebdomadaire depuis trois mois, l’indice CAC 40 a cédé 0,73% à 5 341,63 points. Il affiche ainsi six séances consécutives de repli. L’EuroStoxx50 a pour sa part perdu 0,54% à 3 574,52 points.

Royal Dutch Shell a cédé 0,04% à 27,425 pence dans un environnement difficile pour les valeurs pétrolières. Les investisseurs saluent la cession par la compagnie pétrolière anglo-néerlandaise de l'essentiel de sa participation dans le groupe pétrolier australien Woodside Petroleum pour 1,7 milliard de dollars. Avec cette opération, la major européenne boucle pratiquement son plan de cession de 30 milliards sur trois ans lancé après le rachat de BG Group en 2015 pour 54 milliards de dollars.

Le temps est décidément à l'orage pour EDF. Deux semaines après avoir abaissé ses objectifs 2017, EDF réduit ses prévisions 2018. Un enchaînement durement sanctionné par les investisseurs : en repli de 10,39% à 10,52 euros, le titre de l’électricien public a accusé la plus forte baisse du SBF 120. Première mauvaise nouvelle, le groupe n'est plus sûr de dégager un cash flow (flux de trésorerie) positif en 2018. Deuxième coup dur, la hausse de l'Ebitda sera moindre que prévu. Il est attendu entre 14,6 et 15,3 milliards d'euros, contre au moins égal à 15,2 milliards auparavant.

Parrot a chuté de 5,94% à 9,50 euros, le spécialiste des drones étant moins sûr d'atteindre son objectif d'une "croissance globale de son chiffre d'affaires". Le groupe a mis en cause "la performance et la gestion des opportunités de vente des Autres produits grand public" qui constituent un "aléa potentiel". Les produits automobiles grand public de marque Parrot constituent les deux tiers de ce segment.


Les chiffres macroéconomiques du jour

Aucune statistique n'est attendue.

Vers 17h30, l'euro cote 1,1661 dollar, en baisse de 0,03%.






source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/01/2018

La trésorerie du Groupe au 31 décembre 2017 s'établit à 23,2 ME...

Publié le 17/01/2018

L'opération reste soumise à l'approbation de l'Autorité de la Concurrence...

Publié le 17/01/2018

Apple a annoncé qu'il paierait 38 Mds$ de taxes de rapatriement, ce qui implique que le groupe va ramener aux Etats-Unis la très grande majorité des 253 Mds$ détenu à l'étranger.

Publié le 17/01/2018

T101 est destiné pour une immunothérapie intégrant la technologie de TG1050 de Transgene contre l'hépatite B chronique...

Publié le 17/01/2018

Ce produit est en effet susceptible de générer dans certaines circonstances un risque d'inflammation...

CONTENUS SPONSORISÉS