En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 173.05 PTS
+1.53 %
5 160.50
+1.31 %
SBF 120 PTS
4 141.15
+1.67 %
DAX PTS
11 776.55
+1.40 %
Dowjones PTS
25 604.51
+1.40 %
7 207.15
+1.96 %
1.159
+0.07 %

Analyse AOF clôture France/Europe - Le CAC 40 a gagné 2,65% cette semaine

| AOF | 450 | Aucun vote sur cette news
Analyse AOF clôture France/Europe - Le CAC 40 a gagné 2,65% cette semaine
Credits  ShutterStock.com


Les marchés actions européens ont signé aujourd’hui leur quatrième séance consécutive de hausse. Le CAC 40 a grimpé de 0,78% à 5 494,17 points portant à 2,65% son gain hebdomadaire. Dans le reste de l’Europe aussi, l’optimisme est de mise. L’Euro Stoxx 50 a progressé de 0,73% à 3 428,11 points (+2,5% en cinq séances) au terme d’une série de dix séances consécutives dans le vert, du jamais vu depuis 1997. A Paris, les valeurs qui ont pâti ces derniers mois des tensions commerciales ont tiré leur épingle du jeu. En hausse de 9,48%, Valeo affiche la plus forte progression hebdomadaire du CAC 40.

Danske Bank a reculé de près de 4% à 170,05 couronnes danoises, pénalisé par un scandale de blanchiment présumé. Depuis le début de l'année, le titre a chuté de plus de 30%. La filiale estonienne de l'établissement aurait blanchi des centaines de milliards d'euros de transactions, notamment en provenance d'ex-URSS. Ce matin, l'Agence nationale contre le crime (NCA) britannique a annoncé enquêter sur des sociétés enregistrées au Royaume-Uni susceptibles d'être impliquées. "C'est un méga scandale", a déclaré de son côté Margrethe Vestager, commissaire européenne à la Concurrence.

Encore un gros contrat remporté par Alstom (-0,13% à 39,29 euros). Ainsi, la Société du Grand Paris, en accord avec Île-de-France Mobilités, a désigné le constructeur ferroviaire pour la réalisation du marché d’étude et de fourniture du matériel roulant pour les lignes 15, 16 et 17 du métro du Grand Paris Express. Le contrat pourra atteindre un montant maximal de 1,3 milliards d’euros pour le développement et la fourniture d’un maximum de 1000 voitures (183 rames), qui seront déployées en deux versions de longueur de trains, 3 et 6 voitures.

Engie a joué aux montagnes russes à cause de la Belgique. Le titre a brièvement chuté de plus de 2% après l'annonce du prolongement de plusieurs mois de l'arrêt de deux réacteurs nucléaires de sa filiale Electrabel, en Belgique. Cette dernière a en effet découvert des dégradations des structures en béton de bâtiments abritant des équipements de sûreté. Puis, Engie a rassuré le marché en confirmant ses objectifs annuels 2018. Au final, le groupe d'énergie a clôturé en hausse de 1,73% à 12,62 euros.

Les chiffres macroéconomiques du jour

L'Insee a confirmé la hausse de 0,2% de l'économie française au deuxième trimestre, soit comme au premier trimestre.

L'indice flash composite en France d'IHS Markit se replie à 53,6 en septembre (54,9 en août), un plus bas de 21 mois. Les économistes tablaient sur 54,7. Dans les services, l'indice se replie à 54,3 en septembre (55,4 en août), un plus bas de 4 mois. Le marché tablait sur 55,2. L'indice manufacturier recule à 52,5 en septembre (53,5 en août), un plus bas de 3 mois. Les économistes escomptaient 53,3.

L'indice flash composite en zone euro d'IHS Markit se replie à 54,2 en septembre (54,5 en août), un plus bas de 4 mois. Les économistes tablaient sur 54,4. Dans les services, l'indice se redresse à 54,7 en septembre (54,4 en août), un plus haut de 3 mois. Le marché tablait sur 54,4. L'indice manufacturier recule à 53,3 en septembre (54,6 en août), un plus bas depuis 2 ans. Les économistes escomptaient 54,4.

L'indice flash composite en Allemagne d'IHS Markit se replie à 55,3 en septembre (55,6 en août), un plus bas de deux mois. Les économistes tablaient sur 55,4. Dans les services, l'indice progresse à 56,5 en septembre (55 en août), un plus haut de 8 mois. Le marché tablait sur 55. L'indice manufacturier recule à 53,7 en septembre (55,9 en août), un plus bas de 25 mois. Les économistes escomptaient 55,7.

Vers 17h45, l'euro recule de 0,1% à 1,1763 dollar.



source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Trader sur le CAC40 avec du levier
Lundi 5 novembre de 12h30 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/10/2018

Sur la période (du 1er juillet au 30 septembre), les ventes s'élèvent à 7,48 millions d'euros

Publié le 16/10/2018

Altarea Cogedim enregistre une forte progression de son chiffre d'affaires consolidé sur 9 mois à 1...

Publié le 16/10/2018

Informations relatives au nombre total de droits de vote et d'actions prévues par l'article L. 233-8 II du Code de commerce et l'article 223-16 du Règlement…

Publié le 16/10/2018

Les comptes du S1 2018 marquent une très nette amélioration, conforme aux objectifs du plan 2018 - 2019. Dans ce contexte, lancement de la dernière phase du contrat OCABSA…

Publié le 16/10/2018

    Paris, le 16 octobre 2018     La déclaration des transactions sur actions propres réalisées du 10 au 11 octobre 2018 a été adressée à l'Autorité des…