En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 387.38 PTS
+1.34 %
5 380.50
+1.26 %
SBF 120 PTS
4 318.04
+1.13 %
DAX PTS
12 579.72
+0.54 %
Dowjones PTS
24 640.97
+0.73 %
7 216.49
-0.01 %
Nikkei PTS
22 516.83
-0.78 %

Analyse AOF clôture France/Europe - Le CAC 40 a gagné 1,96% cette semaine

| AOF | 558 | Aucun vote sur cette news
Analyse AOF clôture France/Europe - Le CAC 40 a gagné 1,96% cette semaine
Credits  ShutterStock.com


Les marchés actions européens ont mis fin aujourd’hui à une série de quatre séances consécutives de hausse. Indécis en matinée malgré le nouveau tir de missile de la Corée du Nord au-dessus du Japon, les marchés actions européens ont basculé dans le rouge avec la confirmation d’un attentat dans le métro londonien. Au cours de l’après-midi, plusieurs indicateurs américains décevants ont renforcé encore la prudence des opérateurs.Le CAC 40 a cédé 0,22% à 5 213,91 points mais a enregistré un gain hebdomadaire de 1,96%. L’Euro Stoxx 50 a abandonné, lui, 0,41% à 3 512,18 pts (+1,92% en 5 séances).

H&M peut savourer : l'évolution de ses stocks, source de coûts pour l'entreprise et l'un de ses points noirs depuis longtemps, lui vaut pour une fois les encouragements des marchés. Le titre a dominé l'indice suédois OMX 30, à la faveur d'une hausse de 1,69% à 217 couronnes suédoises, après que le groupe a fait état d'une "amélioration du niveau de ses stocks", sous-entendu d'une baisse, grâce aux rabais importants concédés sur la période estivale.

Le plan Alliance 2022 présenté ce matin par Renault a été bien accueilli. Le titre du constructeur français a gagné 2,33% à 80,25 euros après avoir dévoilé le plan stratégique de l'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi pour la période 2018-2022. Le plan, dont l'objectif est "d'agir avec l'efficacité d'une seule entreprise", prévoit un doublement de ses synergies annuelles, à dix milliards d'euros d'ici 2022, soit deux fois plus que lors du dernier plan présenté.

Axa (-1,03% à 24,55 euros) a fini parmi les principales baisses de l'indice CAC 40 comme les autres valeurs financières alors que l'assureur examinerait ses options pour ses activités de gestion d'actifs en Europe, Axa Investment Managers, dans un contexte de consolidation du secteur. L'assureur envisage une fusion ou une co-entreprise, affirme Bloomberg citant une source non identifiée, et évoque Natixis comme faisant partie des partenaires potentiels. Personne n'était pour l'instant joignable chez Axa pour commenter ces informations tandis que Natixis n'a pas souhaité les commenter.

Les chiffres macroéconomiques du jour

D'après les premières estimations pour le mois de juillet 2017, les exportations de biens de la zone euro vers le reste du monde se sont établies à 177,7 milliards d'euros, en hausse de 6,1% par rapport à juillet 2016. Les importations depuis le reste du monde ont quant à elles été de 154,6 milliards, en hausse de 8,2% par rapport à juillet 2016. En conséquence, la zone euro a enregistré en juillet 2017 un excédent de 23,2 milliards de son commerce international de biens avec le reste du monde, contre +24,8 milliards en juillet 2016. Le consensus le donnait à 21,4 milliards.

L'indice d'activité manufacturière de la Fed de New York (Empire State) est ressorti à 24,4 en septembre, inférieur à son niveau d'aout de 25,20 mais supérieur au consensus Reuters de 19.

Les ventes au détail ont baissé de 0,2% en août aux Etats-Unis, après une hausse de 0,3% en juillet, chiffre révisé de +0,6%. Le consensus Reuters s'élevait à +0,1%.

Aux États-Unis, l'indice préliminaire de la confiance du consommateur de l'Université du Michigan est ressorti en septembre à 95,3 contre un consensus de 95,1 et après 96,8 en août.

Aux États-Unis, les stocks des entreprises ont progressé de 0,2% en juillet conformément aux attentes des analystes. En juin la hausse avait été de 0,5%.

La production industrielle a baissé de 0,9% en août aux États-Unis, ressortant sous le consensus Reuters de +0,1%. Au mois de juillet elle s'était établie à +0,4%, chiffre révisé de 0,2%. Le taux d’utilisation des capacités de production a diminué à 76,1% (contre 76,9% le mois dernier) également en deçà des attentes de 76,8%.

A 17h45, l'euro cote 1,1962 dollar, en hausse de 0,39%.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/06/2018

L'Assemblée générale fut également l'occasion de détailler les conditions de réalisation du résultat de l'exercice 2017...

Publié le 22/06/2018

Bluelinea a réalisé une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS), pour un montant de 1,5 million d'euros. Cette augmentation de capital…

Publié le 22/06/2018

Biocorp annonce le lancement d'une augmentation de capital par émission d'actions nouvelles, avec suppression du droit préférentiel de souscription. Le montant cible de l'opération est de 4,5…

Publié le 22/06/2018

Bluelinea annonce la réalisation d'une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS), pour un...

Publié le 22/06/2018

Nouvelle histoire en cinq épisodes.